Hello les cocos !

Je prends le relais de Loulou et vous propose à mon tour ma sélection de film à « dévorer » (tu l’as ? Zombie, Halloween, dévorer 😅) pour cette soirée d’Halloween !!
Alors attention, si vous cherchez du film d’horreur pur avec des poltergeists et du sang à chaque image vous pouvez clairement passer votre chemin. J’ai une peur bleue des films d’horreur. Enfin, surtout lorsque je les regarde seule. Et comme je vis seule, bah j’en regarde jamais… CQFD

Ce n’est pas pour autant que ma sélection sera fleur bleue avec des vampires à paillettes (je n’ai, je pense, pas besoin de vous donner le titre de cette œuvre magnifique), ce sera juste une sélection ovni entre horreur psychologique et animations d’enfer !

Je commence par un de mes classiques qui m’a fait flipper lorsque j’étais ado.

Les Autres, de Alejandro Amenábar

En 1945, dans une immense demeure victorienne isolée sur l’île de Jersey située au large de la Normandie, vit Grace, une jeune femme pieuse, et ses deux enfants, Anne et Nicholas. Les journées sont longues pour cette mère de famille qui passe tout son temps à éduquer ses enfants en leur inculquant ses principes religieux. Atteints d’un mal étrange, Anne et Nicholas ne doivent en aucun cas être exposés à la lumière du jour. Ils vivent donc reclus dans ce manoir obscur, tous rideaux tirés.
Un jour d’épais brouillard, trois personnes frappent à la porte du manoir isolé, en quête d’un travail. Grace, qui a justement besoin d’aide pour l’entretien du parc ainsi que d’une nouvelle nounou pour ses enfants, les engage. Dès lors, des événements étranges surviennent dans la demeure…

Ce film est interdit aux moins de 12 ans. Pas déconseillé, non, non, direct interdit. Je devais avoir pas loin de cet âge là lors de mon premier visionnage et je peux vous dire que ce film m’a énormément marquée. Le jeu d’acteurs est hallucinant, avec une Nicole Kidman qui s’est clairement surpassée. Ne vous attendez pas à beaucoup d’actions, ce film est avant tout psychologique. Mais il offre l’un des plus beaux plot twist qu’il m’ait été donné de voir ces dernières années. Alors si vous ne l’avez pas encore vu, ou si vous souhaitez vous plonger dans une ambiance lugubre et angoissante pour ce soir, foncez dans la demeure des Autres !

Shutter Island, de Martin Scorsese

Je continue sur ma lancée de films psychologiques angoissants.
En 1954, une meurtrière, extrêmement dangereuse, placée en centre de détention psychiatrique disparaît sur l’île de Shutter Island. Deux officiers du corps fédéral des marshals, Teddy Daniels et Chuck Aule, sont envoyés sur place pour enquêter. Très vite, Teddy Daniels comprend que le personnel de l’établissement cache quelque chose. Seul indice dont il dispose : un bout de papier sur lequel est griffonnée une suite de chiffres entrecoupée de lettres.

Véritable thriller psychologique, Je dois bien avouer cependant que certaines scènes sont longues, mais le jeu en vaut clairement la chandelle. L’angoisse monte sans cesse en intensité au fur et à mesure que l’enquête avance. Jusqu’au final explosif qui nous scotche à notre canapé. D’ailleurs, vous allez vite vous rendre compte que vos potes ou votre famille n’ont pas la même vision de la fin que vous. Comment est-ce possible ? Réponse en mettant sur Play 😉

Et si vous préférez l’ambiance calme et feutrée d’une lecture de livre au visionnage d’un film, bonne nouvelle, Shutter Island est en fait l’adaptation du livre éponyme de Dennis Lehanne ! Vous n’avez donc aucune excuse pour louper ce chef d’œuvre.

Je suis une légende de  Francis Lawrence

Bon, j’arrête de vous embêter avec mes films psychologiques, place à l’action, et aux zombies… Loulou vous a déjà fait une belle sélection de films de zombies, mais elle a laissé pour compte Je suis une légende qui est pour moi une belle pépite.

Robert Neville était un brillant scientifique, mais même lui n’a pu endiguer le terrible virus – créé de la main de l’homme – qui a dévasté la race humaine. Pour une raison inconnue, Neville est immunisé et reste à ce jour le dernier être humain vivant dans ce qui reste de New York et peut-être du monde. Depuis trois ans, il envoie des messages de détresse à qui voudra bien l’entendre.

Déjà vivre l’apocalypse n’a rien de marrant. Mais vivre l’apocalypse seul, je crois qu’il n’y a pas pire au monde.
On est d’accord, ce film n’a rien de bien original ou de sensationnel, mais je l’adore. Le jeu d’acteur est topissime, les scènes de supsense/horreur bien travaillées (j’ai encore des frissons en pensant à la scène de course poursuite du chien dans l’espèce de bâtiment abandonné) et il y a une juste dose de tous les sentiments humains.
Voilà je pense qu’on peut dire que ma limite en film d’horreur se situe ici…

Paul de Greg Mottola

Du coup, je passe à des films beaucoup plus drôles et familiaux. Et quoi de mieux pour Halloween que de parler d’extraterrestres ! Alors je ne veux pas vous parler de E.T mais de l’un de ses cousins : Paul !

Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur terre et collabore avec le gouvernement américain. Il se cache à l’abri des regards dans une base militaire ultra secrète… Paul est à l’origine de tout ce qu’on a pu imaginer sur les extraterrestres, du merchandising aux scénarios de Rencontres du troisième type, E.T. ou encore X Files. Hélas pour lui, maintenant que le gouvernement américain lui a soutiré toutes les informations intéressantes sur la vie extraterrestre, il décide de se débarrasser de lui. Paul réussit alors à s’échapper et tombe nez à nez avec deux adolescents attardés fans de science-fiction qui sillonnent les États-Unis en camping-car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile pour nos deux « héros du dimanche » qui sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI

Bourré de références à la pop culture et d’humour vache, ce film est un petit ovni qui se regarde facilement et fera rire toute la famille. On ne pouvait pas en attendre moins de la part du duo d’acteurs à l’origine de Shaun of The Dead ou du Dernier Pub avant la fin du monde !

Les noces funèbres de Tim Burton

Et je termine avec mon dessin animé préféré d’Halloween : Les noces Funèbres de Tim Burton. Je pense qu’à part Dumbo, on peut classer tous les films de Tim Burton dans la catégorie « films à dévorer à Halloween ». Oui, même Charlie et la Chocolaterie (nan mais vous avez vu la tête des Oompas Lompas?! Ils me font trop peur). Mais mon préféré est incontestablement celui-ci. Peut-être est-ce parce que je l’ai regardé environ 30 fois pendant mon adolescence ou parce que je suis amoureuse des chansons, mais il se dégage de ce film une aura cauchemardesque joyeuse.

Au XIXe siècle, dans un petit village d’Europe de l’est, Victor, un jeune homme, découvre le monde de l’au-delà après avoir épousé, sans le vouloir, le cadavre d’une mystérieuse mariée. Pendant son voyage, sa promise, Victoria l’attend désespérément dans le monde des vivants. Bien que la vie au Royaume des Morts s’avère beaucoup plus colorée et joyeuse que sa véritable existence, Victor apprend que rien au monde, pas même la mort, ne pourra briser son amour pour sa femme.

Le concept d’épouser une morte par inadvertance est assez sous côté je trouve. Et terriblement hilarant aussi. Entre les musiques endiablées et le scénario ficelé à la perfection ce film est un incontournable d’Halloween !!

Maintenant si avec ça, vous ne savez toujours pas quoi regarder ce soir pour vous mettre dans l’ambiance, c’est que franchement vous êtes un troll des cavernes !

Alors Joyeux Halloween à tous et ne forcez pas trop sur les bonbons 🎃

Bonne séance les cocos !