(Dernière mise à jour le 12/02/2016)

Coco et Loulou se sont rencontrées il y a presque quatre ans, en Master « Métiers de la littérature de jeunesse » !

On a accroché très vite, passé des heures à se raconter des bêtises, à parler de bouquins, à s’échanger des bons plans. Et puis un jour, il y en a une qui a décidé de se faire un blog sur la littérature de jeunesse. Mais toute seule c’est pas drôle. Alors elle a proposé à la seconde qui a dit oui sans hésiter ! L’expérience démarre seulement en juin 2014 mais ça cogite fort et vite. On passe des heures à bavasser sur le comment, la structure, les détails, la répartition des articles et tout et tout et tout. Et seulement quelques semaines plus tard voici le résultat. On y travaille encore, on va changer régulièrement des choses dans les premiers temps, mais ça commençait à fort nous démanger et on ne pouvait pas attendre plus longtemps.

Ce site on le fait pour nous, mais aussi pour partager, discuter, rencontrer des amateurs et passionnés, découvrir et faire découvrir, et surtout essayer de transmettre un tant soit peu notre passion.

On ne considère pas nos articles comme le savoir absolu. Nous ne faisons qu’émettre une opinion qui est très personnelle. Cela afin d’engager parfois une discussion. Nous exposons nos avis qu’ils soient négatifs ou positifs, mais toujours dans le respect des écrivains, illustrateurs et lecteurs.

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires ou à nous joindre sur notre page contact.

Qu’est ce que la littérature de jeunesse pour Loulou et Coco ?

Ne vous en faites pas, je ne vais pas partir dans de grands discours universitaires pour définir quel spécialiste a tort ou raison en ce qui concerne la définition de la littérature de jeunesse. Mais j’anticipe une réponse à certaines questions qui risquent de nous être posées par la suite.

La jeunesse ne s’arrête pas à 15 ans et les livres jeunesse ne sont donc pas interdits au-delà de cet âge. Comme sur certaines boîtes de jeux de société, nous préconisons la lecture de livres jeunesse de 0 à 100 ans. Pour garder son âme d’enfant et le développement de son imaginaire. De même, les tranches d’âges indiquées sur les livres ne sont qu’indicatives et rien n’interdit à un bon lecteur d’entamer un livre supérieur à son âge, tout comme à 15, 25 ou 60 ans, on peut aimer relire Babar ou Petit Ours Brun.

La littérature de jeunesse ce n’est pas seulement ce qui a été classé en rayon jeunesse en librairie. Nous considérons que de nombreuses œuvres placées en rayon adulte, sont largement accessibles aux jeunes. Les éditeurs l’ont compris depuis longtemps et opèrent des réécritures d’anciennes œuvres parfois proscrites pour les jeunes quelques dizaines d’années auparavant. Loulou et Coco approuvent et font la même chose en déplaçant certains livres adultes, pour les mettre entre les mains de certains lecteurs plus jeunes.

Certes, les parents peuvent être vigilants quant à certains thèmes et ne pas laisser lire n’importe quoi à leurs bambins. Mais arrivé à un certain âge, justement entre l’adolescent et l’adulte, on peut considérer que le lecteur sait se faire un avis personnel. Il peut se laisser dériver à explorer tous les genres, pour savoir ce qui lui correspond.

Nous ne cautionnons pas la littérature de jeunesse prescrite avec une tranche d’âge à respecter absolument, des lectures uniquement scolaires et une stigmatisation des genres. La littérature de jeunesse doit se laisser choisir par le lecteur, créer un lien. Laissez vos jeunes déambuler à travers les rayons des librairies et des bibliothèques, même s’ils s’éloignent du rayon que vous pensez adapté à leur âge.