Skip to main content

Percy Jackson

Percy Jackson, de Rick Riordan. Tomes 1 à 5

(ou le garçon qui, sans faire exprès, a énervé les dieux)

Percy Jackson Fr tome 1

Avouez que les meilleurs moments des cours de latin au collège étaient ceux où l’on étudiait la mythologie. Je sais pas vous, mais moi je trouvais les amours de Zeus terriblement plus attrayantes que les rosa, rosas et autre rosarum (soit dit en passant, malgré cinq ans de pratique, je n’ai jamais pu réciter correctement mes déclinaisons. Alors bon, je suis peut être pas une référence …).
Pour ceux qui auraient eu le bon flair de ne pas cocher la maudite case latin sur la feuille de choix qu’on vous présente en 6ème, n’ayez crainte je ne parlerai pas langue morte ici. Non, mais je parlerai mythologie, ce qui est, oh combien, plus intéressant.

Nul besoin d’avoir fait latin pour connaître Zeus, dieu principal du mont Olympe. Et si vous ne le connaissez pas, hé bien il n’est jamais trop tard pour apprendre et je connais le livre idéal pour cela.

Pour être complètement honnête c’est une saga, écrite par Rick Riordan : Percy Jakson. Elle se décline en quatre univers, mais ici, je ne parlerai que de la série de départ qui compte déjà cinq tomes. Non pas que j’ai la flemme mais je préfère ne pas parler de ce que je n’ai pas lu. Lire plus

Les sorcières du beffroi

9782092551295FSLes sorcières du beffroi, de Kate Saunders, chez Nathan

Avouez que quand on dit « sorcière », il y a tout un tas de stéréotypes qui nous viennent en tête. Parfaitement madame, des clichés injustes et malheureux ! Qui a dit qu’une sorcière devait être moche, avec un nez pointu, des chaudrons à gogo, un balai volant et un chat noir ?! Kate Saunders sûrement. Ses sorcières du beffroi sont des stars outre manche, elles ont même une série télévisée, excusez du peu. De quoi faire rougir Harry Potter, je vous le dis. Mais qui sont donc ces sorcières ?

Lire plus

Puis-je laisser mon enfant choisir sa lecture sans craindre pour sa santé mentale ?

Soyons francs, j’ai adoré mon stage. Des collègues sympas, une super ambiance, du boulot à gogo, oui mais voilà ça m’a aussi fait prendre conscience de la dure réalité du marché.

On nous dit que les jeunes ne lisent plus. Je dis FAUX. Ce sont leurs parents qui n’y croient plus. Pendant quatre mois, j’ai vu des enfants de 6 à 17 ans qui trainaient dans les rayons des livres plein les bras ou qui lisaient en attendant leurs parents. J’ai vu ces mêmes parents respecter le choix de lecture de leur progéniture et leur fierté en passant en caisse. Vous rendez vous compte : leur enfant lisait !

Mais j’ai surtout vu le côté obscur de la littérature jeunesse, celui qui vous fait relativiser votre enthousiasme face à votre (futur) métier. Laissez-moi vous conter cette immersion.

Lire plus