Skip to main content

Shades of shadow

Shades of Shadow, de V.E Schwab

Hello les cocos !

Aujourd’hui, je vais me la jouer « so british » ! D’une part parce que j’adore le Royaume-Uni (c’est d’ailleurs peut-être de là que vient ma passion pour le thé), et d’autre part parce que je viens tout juste de réserver mon prochain séjour pour Londres. Je serai dans la capitale des « Chapeaux melons » en juin prochain, et promis, je vous ramènerai plein de photos très littéraires de mon voyage !

Mais attendez un peu. J’entrevois une troisième raison à mon soudain engouement anglais. Je viens de finir le tome 2 de la saga Shades of Magic de Victoria Schwab et de faire un plongeon vertigineux dans un Londres rempli de magie, et d’aventures palpitantes !  
Le premier tome de la saga, dont vous pouvez retrouver ma chronique ici même, m’avait fait très bonnes impressions, alors qu’en est-il de cette suite ?

Réponse tout de suite après ce gif
… so british !

Lire plus

Le Château magique

Le Château Magique, de Katie J.Chase et Philippe Masson

Ça y est tout le monde ! L’heure des vacances a sonné pour Loulou et moi ! Je ne vous explique même pas comment on va « farnienter » toute la journée … Non, en vrai, Loulou va passer sa semaine à réviser pour son concours tandis que je serai en train de préparer le mariage de mes parents (qui se déroulera samedi pro, alors je ne vous dis pas comment le temps va filer à toute vitesse). Donc pour la farniente, on repassera 🙂 
Mais malgré notre emploi du temps super chargé, on ne vous oublie pas une seule seconde ! C’est pourquoi, aujourd’hui, en cette période de vacances, j’ai décidé de vous faire voyager un peu, dans le monde entier et … dans le temps !

Lire plus

L’expédition H.G. Wells

L’expédition H.G. Wells de Polly Shulman, paru chez Bayard en 2015

Je dois vous avouer que chroniquer La Malédiction Grimm (tome précédent de celui que je vous présente aujourd’hui) n’était pas forcément dans mes projets au départ. C’est la lecture des premiers chapitres de L’expédition H.G. Wells qui m’a convaincue. Je me suis tout de suite dit qu’il faudrait que je vous parle de ce second tome, et que donc je devais vous parler du premier également.

 

Dans L’expédition H.G. Wells on retrouve, comme s’en doute le lecteur qui a lu le premier tome, l’univers du Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York. Alors que le premier tome s’intéressait à la Collection Spéciale qu’est celle de Grimm, ce second tome nous plonge dans une seconde Collection Spéciale : le Legs Wells.

Leo, jeune lycéen dont la famille entière est passionnée par les sciences, ne peut déroger à la règle familiale et est donc également féru de science, notamment de science-fiction. C’est ainsi que le jour où il voit débarquer dans sa chambre, l’espace de quelques secondes, un mini-lui accompagné d’une jolie fille sur un engin à remonter le temps, après le premier étonnement, il y croit tout de même. Son mini-lui a juste le temps de lui conseiller de lire La machine à explorer le temps de H.G. Wells avant de disparaitre. Cela donne l’idée à Leo de faire un projet sur les machines à remonter le temps pour la fête de la science de son lycée. En en parlant avec sa professeure, elle lui conseille d’aller faire un tour au Dépôt d’Objets Empruntables de la ville. Le jeune homme s’y rend et découvre le monde merveilleux que le lecteur a déjà découvert dans le tome 1. Débute alors pour le jeune garçon une véritable aventure. Il y rencontre Jaya, une magasinière, qui, bluffée par ses talents, le fera bientôt intégrer l’équipe de travail de la bibliothèque. Grâce à ses recherches pour son projet de science, ce sont les portes du Legs Wells qui vont s’ouvrir pour Leo. Où il y découvrira une vraie machine à remonter le temps. Une suite d’évènements assez tragiques le mènera à utiliser cette machine pour réparer certaines erreurs.

Lire plus

Lucien et Hermine, apprentis chevaliers : Un dragon bien trop gros

Lucien et Hermine, apprentis chevaliers
Tome 1 : Un dragon bien trop gros
de Sophie Adriansen et Roland Garrigue

Il y a des livres comme ça, qui ont tout pour plaire mais avec lesquels on a beau essayer, cela ne fonctionne pas. C’est le cas du livre que je vais vous chroniquer aujourd’hui. 

Mais avant de vous expliquer le pourquoi du comment, je tenais à remercier Babelio, notre chère bibliothèque virtuelle, et Gulf Stream éditeur qui nous ont gracieusement offert ce livre dans le cadre de la masse critique babelio.
J’étais d’ailleurs toute heureuse quand Loulou m’a annoncée que j’allais recevoir Lucien et Hermine, apprentis chevaliers. Car non seulement, c’était un livre fantastico-médieval (genre dont je suis très friande), mais aussi parce que c’était un livre « première lecture », ce qu’on a rarement l’occasion de chroniquer sur le Bazar (à notre grand regret). Malheureusement, le soufflet est retombé vite, très très vite. 

Lire plus

Les Fausses bonnes questions, tome 2

Les fausses bonnes questions tome 2
All the wrong questions 2 : Where did you see her last ? de Lemony Snicket

Au Bazar littéraire, on aime les challenges ! Les gros, les petits, les impossibles, et bien entendu les très littéraires. Quand j’ai ouvert le tome 2 de la saga Les Fausses bonnes questions, je ne m’attendais pas un seul instant à participer à un si grand défi. Car au bout d’un seul chapitre, je dus me rendre à l’évidence : mon livre avait prit la poussière, et ma mémoire aussi !

Trois ans se sont écoulés entre ma lecture du tome 1 et du tome 2 ! Pfiou, je pense que je suis pas loin de détenir un record 🙂 Alors en 3 ans, ma mémoire s’est remplie de pleins de personnages différents, d’auteurs talentueux et de dialogues sensationnels, et a légèrement éjecté mes souvenirs de lecture du tome 1. Est-ce que cet handicap allait m’empêcher de continuer ma lecture ? Est-ce qu’avoir la mémoire de Dory allait m’empêcher de profiter du style si particulier de Lemony Snicket ? Que nenni les amis. Coco aime les causes perdues, et n’hésite jamais à les enlacer de tout cœur quand elle les voit passer.

Lire plus

La malédiction Grimm

La malédiction Grimm de Polly Shulman, paru chez Bayard en 2014

Livre offert par Coco il y a presque un an pour mon anniversaire, je ne l’avais, honteusement, pas encore lu. En haut de ma PAL à la base, il a fini par être recouvert d’autres bouquins (méchants livres !). C’est pour mon anniversaire suivant que j’ai enfin réussi à le lire et que je me suis aperçue que j’aurais dû le lire bien plus tôt !

 

Elisabeth, jeune New Yorkaise, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Elle saisit donc l’opportunité, que lui offre un de ses professeurs, de travailler dans une grande bibliothèque, en espérant y rencontrer du monde et ne plus être seule. Mais ce n’est pas dans une bibliothèque classique que la jeune fille va embarquer. C’est au Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York. Une gigantesque bibliothèque d’un genre particulier : bien qu’on y trouve des livres, ce ne sont pas les éléments principaux. Dans les rayonnages sont rangés des monceaux d’objets de la simple cuillère à la voiture de course, en passant par des collections de chapeaux. Rayonnages interdits au public, seuls les magasiniers peuvent vous apporter les objets demander. Que ce soit pour étudier un objet en vue de faire un exposé ou pour enrichir votre scène de théâtre, vous y trouverez de tout. Elisabeth va donc passer un entretien très particulier pour intégrer cet édifice et y devenir magasinière.

Le plus extraordinaire, ce sont les Collections Spéciales dont est dotée cette bibliothèque. Elles sont au nombre de quatre : la Collection Grimm, le Legs Wells, le Corpus Lovecraft et la Chrestomathie de Gibson. Après avoir fait ses preuves en tant que magasinière lambda, Elisabeth se verra le droit de participer à l’entretien de la merveilleuse Collection Grimm. D’autant plus qu’un mystère plane sur cette collection qui se voit dépouillée peu à peu de ses objets, sans que l’on sache d’où vient le voleur. Elisabeth va découvrir que la magie est bien réelle et que les objets de contes de fées n’existent pas que dans les livres. Avec ses nouveaux amis, rencontrés à la bibliothèque, elle va résoudre le mystère Grimm.

 

Lire plus

Mirror Mirror

Mirror Mirror, de Cara Delevingne, aux éditions Hachette 

Que de surprises en ce mercredi ordinaire ! Car non seulement, vous avez la chance (incommensurable, j’en suis sûre) de lire notre nouvelle chronique, mais en plus de cela, elle sera dédiée à un livre tout frais, installé il y a à peine quelques heures sur les rayonnages de toutes les librairies de France ! Si ça ce n’est pas de l’exclu, je mange mon chapeau !

Je vous rassure, je ne suis pas une femme bionique, capable de lire 100 pages à la seconde (comme cela serait pratique ceci dit), j’ai simplement eu la chance de pouvoir découvrir ce nouveau roman avant qu’il ne fasse un raz-de-marée dans les librairies. Comment ai-je pu réussir un tel exploit ? Ahahaha, un magicien ne dévoile jamais ses tours !

Bref, après vous avoir parlé de « raz-de-marée », vous vous attendez sûrement à une pure merveille. Hé bien, navrée, je vous spoile un peu, mais je n’ai pas trouvé dans ces pages de quoi me transcender. Alors pourquoi ce livre va-t-il, selon moi, se hisser très vite dans le top des ventes ? Grâce à son auteur, pardi !

Si le nom de Cara Delevingne ne vous dit rien, je suis désolée de vous annoncer que c’est parce que vous êtes vieux. Ne me frappez pas, ce n’est pas moi qui le dit mais c’est l’Internet. Car en quelques années, Cara Delevingne s’est imposée comme l’idôle des « millenials », ces jeunes nés autour des années 2000. Mannequin (connue pour ses sourcils d’enfer), actrice, égérie, star d’instagram et chanteuse, la jeune femme a désormais décidé de rajouter une corde à son arc en devenant écrivain. Moi qui ai déjà du mal à assumer mes casquettes de responsable adjointe de librairie et de blog, je lui lève mon chapeau !

Cara Delevingne, Messieurs, Dames

En tout cas, j’ai plongé dans son imaginaire sans a priori, puisque ma dernière lecture de « star » s’était plutôt bien passée (voir ici). Je ne m’attendais donc à rien : ni à du merveilleux, ni à du mauvais, et pourtant j’ai eu le droit aux deux.

 

Lire plus

Le copain de la fille du tueur

Le copain de la fille du tueur de Vincent Villeminot, paru chez Nathan en 2016

Aujourd’hui, article très court. Tout simplement parce que je ne peux pas faire autrement que de vous présenter ce livre, pour lequel j’ai eu un coup de cœur, mais sur lequel j’ai beaucoup de mal à mettre des mots.

J’ai acheté Le copain de la fille du tueur, au Salon du livre de Sainte Odile, il y a quelques mois. Ce qui m’a décidée c’est la discussion que j’ai eu avec l’auteur. Un grand barbu extrêmement sympathique, qui parle de ses romans avec une telle passion que c’est difficile de ne pas craquer. D’ailleurs son nom ne vous est sûrement pas inconnu. Vincent Villeminot est l’auteur d’un des tomes de la série U4, Stéphane. Je n’ai d’ailleurs lu que ce tome de la série, mais je ne souhaite pas en faire un article, qui se perdrait au milieu des milles qui existent déjà sur ce sujet. Je préfère vous parler d’un de ses romans moins connus et qui pourtant mérite de l’être.

Charles vient d’intégrer un internat pour « gosses de riches », perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies… jusqu’à l’arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire… et fille d’un trafiquant de drogue en cavale.

Lire plus

Hex Hall

Hex Hall, de Rachel Hawkins

Je ne sais pas si l’info vous a échappé, mais aujourd’hui, c’est la rentrée ! Rien de quoi être très enthousiaste (sauf si vous êtes parents), n’est-ce pas ? Mais pas de panique, Coco (aka moi) est là pour vous remonter le moral et, pour ce faire, je vous emmène passer la rentrée à Hex Hall, école ô combien extra-ordinaire !

Je sais que, tenter de vous faire oublier la rentrée en parlant école est assez ironique, mais vous me connaissez assez bien désormais pour savoir que cela vaudra le détour 🙂

Lire plus

Louise et le vieil homme

Louise et le vieil homme, enquête au cœur du Vieux-Lille de Marc Le Piouff, paru en 2016, dans la collection Polars en nord junior, chez Ravet-Anceau

Depuis quelques temps, je vous présente progressivement mes trouvailles du salon du livre jeunesse de Sainte Odile (L’abominable écrivain ou encore le magazine Georges), auquel je me suis rendue il y a quelques mois, et aujourd’hui c’est au tour d’un énorme frisson pour moi. Petit livre, court, qui ne paye pas de mine et qui a pourtant chez moi énormément fait écho et qui m’a touchée plus que prévu.

 

Un été dans le Vieux-Lille, ce n’est pas reposant ! Louise en sait quelque chose, ses parents tiennent une brasserie rue de Gand. Au milieu des estaminets bondés et des touristes envahissants, la jeune fille remarque une nouvelle tête : un garçon mystérieux dont les grands yeux sombres semblent tristes. Qui est-il ? Que renferme la vieille boutique qu’il habite ? Et qui est ce vieux monsieur dont il prend tellement soin ? Aidée de son fidèle ami Petit Robert, Louise tente d’en apprendre davantage sur ce garçon.

 

Lire plus