Skip to main content

Furie

Furie de Joris Chamblain, paru chez Auzou (collection Virage) en 2014

IMG_0789

Lou Sullivan est une jeune fille de treize ans, collégienne timide, assez sérieuse et pas des plus populaires. La vie dans son établissement scolaire, à Orono aux Etats-Unis, est parfois compliquée, avec sa mère qui en est l’infirmière et qui tente donc d’éloigner tous les jeunes de la drogue et de l’alcool. Cela rend Lou un peu ringarde par rapport aux autres élèves. Elle n’est tout de même pas recluse, n’est pas un bouc-émissaire et a une amie précieuse, Sophia. Elle avait une autre amie étant plus jeune, Jennifer, mais qui est désormais pom-pom girl et rejette totalement Lou, pour paraître « cool ».

Un jour, alors que Lou distribue des tracs à l’entrée du campus pour une conférence sur les méfaits de la drogue (que sa mère va tenir le samedi suivant), Jennifer s’en prend à elle sans aucune raison et finit par jeter à terre le paquet de tracs de Lou. L’un des sportifs se trouvant avec le groupe de Jennifer, Chris, n’accepte pas ce qu’a fait la pom-pom girl et aide Lou à ramasser les papiers. Ils parlent quelques minutes puis se quittent. Cette nuit là, Lou entend des cailloux rebondir sur la fenêtre de sa chambre. Le beau Chris est là. Lou fait le mur et se rend avec lui sur le stade du campus. Chris lui offre une canette de soda qui lui a été offerte par son sponsor et qui lui était normalement réservée car « spéciale » selon l’entraîneur. Lou la boit et quelque chose en elle se « réveille ». Elle entend une voix qui lui dit de laisser aller ses instincts et elle ne contrôle plus son corps. Elle a mal et s’agrippe à Chris.

En savoir plus

Le Manoir

Le Manoir, tome 1 : Liam et la carte d’éternité d’Evelyne Brisou-Pellen

910dFij8ohL

N’avez-vous jamais rêvé de visiter un vieux manoir, du style maison hantée, juste à cause des histoires extraordinaires que semblent conter ses murs ? Et bien, Liam, non. Pour tout vous dire, son rêve était beaucoup plus simple : il voulait rentrer chez lui et quitter cet hôpital sordide auquel sa maladie l’a condamné. Pourtant, c’est bien au Manoir, superbe demeure à la déco « kitch » qu’il est envoyé. Liam pense avoir atterri en maison de repos ; la vérité est bien plus … obscure.

Le Manoir fait partie de ces livres au mystère oppressant qui vous intrigue dès la couverture. Il faut dire que les éditions Bayard ont soigné le visuel de la série qui comporte actuellement cinq tomes. Si le titre et la couleur dominante changent à chaque nouvelle aventure, le manoir quant à lui reste parfaitement immobile au centre de la couverture … et des intrigues. Bayard classe la saga dans sa collection « Fais moi peur », aka les histoires à ne pas lire le soir. Pourtant je ne trouve pas l’ambiance particulièrement impressionnante, même pour un jeune âge. Amateurs de sensations fortes et de gore, passez votre chemin. Amateurs de mystères, énigmes et surnaturel, accrochez-vous bien, cette saga mérite largement votre attention.

49030449_10852892

4ème de couverture

En savoir plus

Archie Greene et le secret du magicien

 

  Archie Greene et le secret du magicien, de D.D Everest.

Archie greene ok.indd

Laissez-moi vous conter l’histoire d’un jeune orphelin qui, le jour de ses douze ans, découvre qu’il est un sorcier et vit, dès lors, de grandes aventures qui le mèneront à déjouer un complot mené par un sorcier maléfique que tout le monde croyait mort. Ne vous inquiétez pas je ne suis pas devenue folle au point de vous (re)faire une critique d’Harry Potter, mais je vais vous parler d’un cousin (pas si) éloigné : Archie Greene.

En savoir plus

Conversion

ConversionConversion, de Katherine Howe, paru chez Albin Michel en 2015

 

« Aujourd’hui, tu vas dans une librairie, mais tu n’achèteras pas de livres ! ». A répéter 15 fois devant son miroir avant de se rendre dans la fameuse librairie. Mouaif, bon ben on repassera pour l’essai d’auto-persuasion… J’ai finalement craqué pour deux livres, dont celui que je vous présente aujourd’hui : Conversion de Katherine Howe. Mis bien en avant, dans les nouveautés de début d’année 2015 (même si on en est déjà presque à la moitié). Une couverture simple, avec cet oiseau jaune vif sur fond terne et un titre pas forcément plus attirant que cela. Mais le résumé m’intrigue, d’autant plus qu’il est précisé au dos du livre que l’auteure est la descendante d’une célèbre sorcière de Salem. Petit plus : j’ai tendance en ce moment à lire beaucoup de romans ou de bandes dessinées qui sont des cycles ou séries, ce qui oblige à dépenser beaucoup d’argent (ou à attendre que la personne ayant emprunté le tome suivant le lise – en médiathèque – ou à attendre que l’auteur l’écrive) ; or Conversion est un livre sans suite, ce qui fera du bien à mon portefeuille et mon cerveau, me suis-je dis. Petit compte rendu :

 

Colleen est une lycéenne tout ce qu’il y a de plus normale. Elle est en dernière année à St Joan, établissement prestigieux de Danvers. Elle a un super groupe de copines composé de Deena, Emma et Anjali. Toutes quatre en sont au dernier semestre et attendent les réponses pour les universités dans lesquelles elles souhaitent étudier l’année suivante. La dernière ligne droite commence après les vacances de Noël. Les filles font comme si de rien n’était, mais elles sont toutes sous pression avec les examens de fin d’année et l’attente des réponses sur leurs dossiers scolaires. Le jour de la rentrée, les quatre amies se retrouvent en cours de catéchisme. Tout se passe comme d’habitude, jusqu’à ce qu’une élève populaire, Clara, fasse une crise. Mais une crise de quoi ? Elle se tord dans tous les sens et convulse. Une crise d’épilepsie ? Sur le moment, on ne le sait pas. Elle est rapidement emmenée par l’infirmière. Plus tard dans la journée, dans un autre cours que seule suit Emma, une autre fille tombe malade. Une amie proche de la première victime. Ce ne sont pas les mêmes symptômes et la jeune malade est emportée par une ambulance. Ce serait donc plus grave… Colleen et ses amies se font du souci pour les filles de leur classe qui sont tombées malade, mais sans plus au début. Puis, au cours des semaines suivantes, d’autres filles se retrouvent avec des symptômes étranges. La panique s’empare de l’école et des institutions qui la dirigent, des parents, et bientôt cela fait les choux gras des médias. La petite ville de Danvers devient le centre d’attention de tout le pays. Certains parents retirent leurs enfants de l’école. Plusieurs théories sont élaborées sur la cause de ce phénomène étrange. Colleen et ses amies sont épargnées pendant un bon moment. Jusqu’à ce qu’Anjali tombe elle aussi malade…

En savoir plus

Les Spellman

 Saga Les Spellman *


lisa-lutz-spellman-associes

A l’origine, il n’était pas question que je vous parle des Spellman aujourd’hui. Je devais vous faire la critique (assez mitigée) d’un roman pour ados, mais lorsque j’ai vu le grand beau soleil dehors et le nombre de lecteurs qui se faisaient dorer la pilule sur les bancs de ma ville, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée de vous présenter les Spellman. La saga (5 tomes à son actif) est l’exemple parfait de ce que j’appelle  « les lectures de plage », comprenez les lectures faciles sans prise de tête mais oh combien réjouissantes. Faites de la place dans votre sac de plage, les Spellman débarquent !

En savoir plus

Les Eveilleurs – Tome 2 : Ailleurs

Les Eveilleurs de Pauline Alphen, Tome 2 : Ailleurs, chez Hachette en 2010

Ailleurs

Chose promise, chose due ! Voici la critique du tome 2 de la saga Les Eveilleurs de Pauline Alphen. Je vous préviens de suite, j’ai été très surprise de la tournure des évènements, et après quelques recherches sur les forums, je ne suis pas la seule ! Je vous laisse découvrir mon ressenti par rapport à tous ces changements.

 

Mais attention, je n’y vais pas par quatre chemins : GROS RISQUE DE SPOILS !


En savoir plus

Amandine Malabul

 

 Amandine Malabul, de Jill Murphy (6 tomes)

product_9782070662135_244x0

Si je vous dis « magie », « école de sorcellerie », « professeur de potion détestable », « animal de compagnie particulier » et « aventures en tout genre », vous pensez directement Harry Potter (suivez le lien), et vous avez bien raison. Seulement voilà, plus d’une vingtaine d’années avant que le sorcier le plus célèbre au monde débarque dans nos vies, la magie faisait déjà bien des dégâts dans celle d’Amandine Malabul.

En savoir plus

Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire de Lemony Snicket

 

QUIZ_Les-Orphelins-Baudelaire-TOME1-facile_5995

Cela fait déjà deux fois que je parle de Lemony Snicket (ici et ), et deux fois que je vous parle des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, sans pour autant rentrer dans le détail. Alors, aujourd’hui, j’ai décidé de réparer cette injustice. Pour ce faire (et parce que j’ai la conscience professionnelle de Sherlock Holmes), j’ai sorti le premier tome de mon étagère, l’ai dépoussiéré et me suis replongée dedans. Attention lecture nostalgique droit devant !

En savoir plus

Lockwood & Co : L’escalier hurleur

Lockwood & Co : L’escalier hurleur de Jonathan Stroud

 

71vOrtYSvIL

S‘il n’y avait qu’une seule question à vous poser avant de commencer la lecture de cet article, ce serait celle-ci : croyez-vous réellement aux fantômes ? Si la réponse est oui, alors ce qui va suivre va aussi bien vous terroriser que vous fasciner. Si au contraire, vous pensez que les fantômes ne sont que des attrape-nigauds, des projections d’esprits faibles et torturés, ce qui va suivre devrait quand même vous plaire, parce qu’il est certain que vous mettrez un point d’honneur à prouver que tout ceci n’est que « foutaises ».

Vous l’aurez compris, cette semaine, j’ai décidé de parler fantômes. Depuis des siècles, les spectres envahissent la littérature, sans qu’on sache trop comment cela a commencé. Toujours est-il que de Shakespeare et son Hamlet au Fantôme de l’Opéra de Leroux en passant par Maupassant et son Horla, il est désormais difficile de faire du neuf sur le sujet. Et pourtant, c’est le défi que s’est lancé Jonathan Stroud, auteur qui ne doit pas vous être inconnu puisqu’on en a déjà parlé ici même. Défi relevé ? Certainement !

En savoir plus