Charles, Apprenti dragon, de Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin, paru chez Seuil Jeunesse (2014)

Aujourd’hui, je devais vous présenter une chronique tout à fait banale quand j’ai réalisé avec horreur que je ne vous avais jamais parlé de cette beauté qu’est Charles, Apprenti Dragon. Comment une telle bévue a-t-elle pu se produire – nous ne le saurons jamais – mais je vais de ce pas réparer cette injustice. 

Préparez donc votre écran solaire indice « risque de grande brûlure » et venez découvrir les aventures peu ordinaires d’un dragon extra-ordinaire ! 

Charles n’est pas un dragon ordinaire. Il n’y a qu’à le regarder, avec ses grands pieds et ses grandes ailes, pour le comprendre. Mais ses parents en sont si fiers ! D’autant que leur fils est unique, il possède un don avec les mots. Incapable de voler ou de cracher du feu, il est cependant capable de déclamer des vers et des vers entiers. Mais l’entrée de Charles à l’école des Dragons ne se fait pas sans heurts. Ses camarades le rejettent à cause de ses lacunes et de sa singularité.  
Heureusement, il suffit parfois de quelques mots d’encouragements pour prendre son envol, et avec l’aide d’une simple mouche, Charles partira à la découverte de la beauté du monde, du haut de ses grandes ailes ! 

Cet album regroupe en fait deux aventures de Charles, Charles à l’école des dragons et Charles dans l’oeil du Cyclope et fait la part belle à l’aventure, à la poésie et à l’apprentissage du dépassement de soi. Il offre une belle leçon de vie pour les lecteurs de tous-âges, et peut participer à l’éveil à la poésie des plus-petits.

Mais ce qui m’a vraiment attirée dans cet album, ce sont ses illustrations. De véritables explosions de couleurs et de détails, au service du grandiose ! Et puisqu’une image vaut mille mots, je vous laisse juger par vous-même. 

Charles, Apprenti dragon eut un grand succès auprès du public, si bien que plusieurs suites furent mises en chantier. Les albums de cette série se déclinent en plusieurs formats, au plus grand bonheur de votre bibliothèque car le grand format est … vraiment très grand (27×38,5cm) ! Et petit secret : nous avons ici même au Bazar Littéraire de Loulou & Coco, une version dédicacée de Charles, amoureux d’une princesse, 3ème volet des aventures du jeune dragon. 

En bref, un album (ou sa suite) à mettre entre toutes les mains, tant par son histoire que par ses illustrations, pour développer son imaginaire ou simplement voyager en prose ! 

 

Bonne lecture les cocos !