Comment j’ai raté ma vie de Bertrand Santini (texte) et Bertrand Gatignol (illustrations), paru chez Grasset en avril 2019

Juste avant que ne commencent nos articles de Noël tout au long du mois de décembre, le dernier livre de l’année 2019 que je vous présente peut déjà aller dans la hotte du Père Noël, pour les petits comme pour les grands.

A travers des pages en noir et blanc, on suit la vie d’un petit garçon, puis jeune homme, puis vieillard, qui évolue. Tout d’abord dans un monde merveilleux, dans un immense château, au milieu d’une forêt magique, avec plein d’amis. Seulement, en grandissant, il perd tout ça. Il se retrouve avec d’autres attributs, plus adulte, mais a-t-il vraiment gagné au change ?

Un vrai petit bijou d’ironie, que l’on peut lire en à peine 2 minutes, mais je vous conseille vivement de vous y attarder plus que ça. En effet, toute la beauté de ce court récit est dans le rapport texte/image qui siège tout au long de l’album. Les enfants saisiront facilement toute l’ambiguïté qui se dégage de l’histoire, tandis que les adultes riront peut-être jaune, mais cela leur fera sûrement remettre en perspective quelques éléments de leur vie. Un album intergénérationnel qui permettra de s’interroger ensemble sur ce qui fait la richesse d’une vie.

Hors de question de vous gâcher cette histoire poignante et drôle, je ne vous montre donc aucune image où le rapport texte/image pourrait vous faire comprendre le principe du livre, je peux seulement vous montrer la double page intermédiaire qui fait passer le petit garçon insouciant et optimiste, à un homme plus dubitatif.

Mais pour vous motiver à lire ce récit, reposez-vous sur leurs créateurs. On a affaire à deux pointures : Bertrand Santini a écrit Miss Pook et les enfants de la lune, ainsi que Hugo de la nuit, tandis que Bertrand Gatignol n’est autre que le merveilleux dessinateur de la saga des Ogres-Dieux et du récit Le voleur de souhaits. Un duo détonant pour quelques pages grinçantes à partager sans modération !

Un grand merci à Babelio avec sa masse critique qui m’a permis d’être sélectionnée pour recevoir ce livre et à Grasset pour sa publication et son envoi !

A la semaine prochaine, pour un nouveau marathon de sélections littéraires pour Noël !