Enola et les animaux extraordinaires – Tome 1 : La gargouille qui partait en vadrouille, de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier, aux éditions de la Gouttière, 2015.

enola-t1-01

Je vous présente cette semaine mon achat compulsif, un achat « je ne sais pas me tenir dans une librairie, je n’étais censée venir que pour acheter un cadeau à quelqu’un ». 

Mais comment ne pas craquer devant la nouvelle parution de Joris Chamblain, le papa des Carnets de Cerise ! En plus, c’est une bande dessinée, genre que je ne lis pas beaucoup habituellement, ça me fait donc du changement. En bonus, c’est aux éditions de la Gouttière, une maison basée en Picardie, à Amiens, pas loin de mon Nord natal (duquel je suis exilée depuis peu), ce qui a fait chavirer mon cœur. En surplus-bonus-extra, c’est sorti fin janvier, ce qui me fait un article sur une nouveauté. Avec tous ces arguments, je ne pouvais évidemment pas résister à la tentation !

Je vous présente donc la nouvelle petite fille de Joris Chamblain : Enola. Il s’associe à une autre illustratrice pour ce projet, Lucile Thibaudier, dont le trait de crayon est enchanteur.

enola-t1-02

Enola est une jeune fille un peu particulière : elle est vétérinaire pour animaux extraordinaires. Vous avez un problème avec votre loup-garou domestique, votre phoenix, ou votre fée des bois ? Appelez Enola à la rescousse ! Elle vous fera un diagnostique pertinent du problème de votre bestiole et vous la guérira en moins de deux. Dans ce premier tome, la jeune fille doit s’occuper de la Gargouille d’une église qui n’en fait qu’à sa tête. En effet, tous les jours elle se tourne dans une certaine direction, qui n’arrange pas les passants puisque l’eau qu’elle crache leur tombe dessus ! Et malgré le fait qu’elle soit remise en place tous les soirs, chaque matin elle est retrouvée tournée dans la même direction. Enola va donc mener l’enquête et tenter plusieurs remèdes pour guérir la Gargouille du mal qui l’habite.

Cette bande dessinée est exquise. Elle est très courte (32 pages, peu de textes, de grandes cases) et convient donc aux plus jeunes. L’histoire est originale, et promet de belles suites. La fin est inattendue et pleine d’humour et de romantisme (mais pas mièvre, cela peu convenir à un garçon). Les dessins sont simples, colorés, vifs et nous emportent. Un vrai petit bijou pour faire découvrir le genre de la bande dessinée mixé à un univers fantastique.

Vite vite vite, écrivez et sortez la suite si-ou-plaît !!!

 

Le récap’ :

Points positifs :

  • Une histoire courte, qui peut convenir dès 7 ans pour les bons lecteurs.
  • Un prix très attractif (10,70 €).
  • De l’humour, du fantastique, du poétique, un brin d’amour… Un petit peu de tout, pour plaire au plus grand nombre.
  • Des illustrations enchanteresses.

Point négatif :

  • Une histoire un peu trop courte pour les plus grands (mais c’est vraiment parce qu’il fallait trouver quelque chose à dire dans les points négatifs…).

 

Bonne lecture les loulous !