Fablehaven 3-Brandon Mull-couvFablehaven, tome 3 : Le fléau de l’ombre de Brandon Mull, sorti aux éditions Nathan en 2010

 

 

Nous avions quitté Kendra et Seth en plein milieu de l’été dans le tome précédent, et nous reprenons donc les événements où nous les avions laissés. Mais tout d’abord, voici quelques détails sur la fin du tome 2 (critique à découvrir par ici), pour repartir du bon pied dans les explications du tome 3 (mais attention, gros gros spoil, pour ceux qui n’ont pas encore lu le tome 2) :

Le traître lié à l’Etoile du Soir s’est avéré être Vanessa. En tant que Narcoblix (sa capacité consiste à mordre les gens pour ensuite être liée à eux et pouvoir prendre le contrôle de leur corps quand ils dorment), elle a pu prendre possession des personnes de la maison et leur faire faire ce qu’elle voulait. C’est ainsi qu’elle a découvert, à l’insu de tous, où se trouvait le premier artéfact dans Fablehaven. Mais Seth et Kendra sont encore une fois sur le coup et vont tout faire pour empêcher Vanessa d’arriver à ses fins.

Après un combat acharné, Vanessa se retrouvera prisonnière et les Sorenson récupéreront l’artéfact (qui est un sablier dont les sables peuvent guérir tous les maux). Objet qu’ils s’empresseront de donner au Sphinx, pour qu’il le mette en lieu sûr. Malheureusement, la fin du tome 2 finit par une lettre d’adieu écrite par Vanessa et adressée à Kendra, que la jeune fille ne découvrira que trop tard. Dans cette lettre, Vanessa explique à Kendra que le Sphinx lui-même fait partie de l’Etoile du Soir et que lui avoir donné l’artéfact est donc une très mauvaise idée. De plus, pour enfermer Vanessa, ils ont dû libérer un autre prisonnier, qui apparemment n’est pas du côté du bien. Mais est-ce une ruse de la part de Vanessa, ou est-ce la vérité ?

 

Après ces quelques explications essentielles sur la fin du tome 2, partons à l’aventure dans le tome 3.

Seth et Kendra finissent la fin de l’été chez leurs grands-parents. Kendra a montré le message de Vanessa à sa famille et tous se demandent s’ils ne devraient pas interroger la jeune femme pour éclaircir certains points. La situation n’étant pas urgente pour le moment, décision est prise de ne faire appel à elle qu’en dernier recours.

Peu après, le Sphinx, dont on ne sait donc toujours pas s’il est ami ou ennemi, demande à introniser Kendra auprès des Chevaliers de l’Aube, la société qui traque les membres de l’Etoile du Soir. Le hic avec les Chevaliers de l’Aube c’est qu’ils se réunissent toujours masqué et très peu de gens savent qui est le chef. Les Sorenson soupçonnent que ce soit justement le Sphinx et ont peur de laisser Kendra aller se faufiler dans un piège. Dans le doute, et pour ne pas éveiller les soupçons, les Sorenson acceptent de laisser la jeune fille aller à cette réunion. Elle sera donc intronisée dans la société secrète et y rencontrera de nouveaux membres, notamment Dougan, l’un des lieutenants de la société et Gavin, un très jeune garçon dont le don est de dompter les dragons. Tout de suite après leur entrée comme Chevaliers de l’Aube, ils partent pour une première mission : aller dans la réserve de créatures fantastiques de l’Arizona, la Mesa perdue, et y récupérer l’artéfact caché pour le mettre en sécurité. Warren accompagnera Kendra dans cette mission, autant pour protéger la jeune fille que pour tenter de subtiliser l’artéfact et qu’il ne tombe pas aux mains de l’Etoile du Soir si le Sphinx se révèle être le chef des deux groupes opposés. La troupe vivra des aventures extrêmes à la Mesa perdue (que je tais ici pour laisser du suspens) avant de revenir à Fablehaven.

Dans le même laps de temps, Fablehaven subira son deuxième assaut de l’été. Les créatures magiques qui jusque-là étaient du côté de la lumière, se mettent à se transformer et à rejoindre le côté obscur. Par une simple morsure, ces nouvelles créatures peuvent transformer leurs congénères de la Lumière. C’est donc un fléau très puissant qui menace de faire tomber la réserve des Sorenson. Seth est resté avec ses grands-parents pendant que Kendra est en Arizona et aidera ceux-ci à comprendre d’où vient ce mal et à le vaincre.

Lorsque Kendra rentrera, elle participera à maintenir l’ordre à Fablehaven. Encore une fois, par des circonstances toujours étranges, Kendra et Seth se retrouveront être les seuls à pouvoir sauver la réserve ainsi que tous ses habitants.

Fablehaven 3-Brandon Mull-4e couv

Pour la troisième fois, j’ai retrouvé avec plaisir Fablehaven. J’ai beaucoup apprécié que le tome précédent se soit fini au milieu de l’été et que dans celui-ci on reprenne donc à l’instant T de la fin du 2. Il n’y a pas plusieurs mois vides. On reprend quasiment le lendemain dans le suivi de l’histoire, ce qui permet de rentrer très vite dans le livre. Pas d’essoufflement, pas de chapitre introductif où on doit tout recommencer, où on voit les enfants à l’école avant qu’ils ne puissent aller chez leurs grands-parents. Bon après, ça c’est parce que je les ai lus à la suite l’un de l’autre. Peut-être que quand on laisse plusieurs semaines, voire mois, entre les deux lectures, c’est compliqué de reprendre aussi vite dans l’action. Quoique l’auteur ne laisse pas ses lecteurs dans la panade et les aide. En effet, même s’il n’y a pas de récapitulatif des personnages ou de résumé des évènements précédents comme cela se fait dans certains romans, Brandon Mull réussit à replacer les éléments dans leur contexte au fur et à mesure des premières pages pour que l’on se remémore peu à peu les éléments importants. J’avoue que ce sont même des passages un peu lourds pour quelqu’un comme moi qui a lu en suivant, mais c’est bien pensé pour les autres lecteurs.

 

Encore une fois, un des aspects intéressants de Fablehaven est l’évolution des personnages, notamment Seth. L’adolescent ne cesse de se développer (mentalement j’entends) et on suit ses cheminements de pensées avec beaucoup d’intérêt. Il a encore fait quelques bêtises dans le tome précédent, mais il a aussi sauvé la réserve et cela lui a mis du plomb dans la tête. Il devient plus sage quand une grande décision doit être prise. Il reste tête brûlée et ses décisions ne sont pas toujours acceptées des autres, mais au final, il s’avère que son courage paie. On apprend également que Seth est devenu un charmeur d’ombres suite à ses actes dans le tome précédent (tout comme Kendra est devenue féérique après le baiser des fées, Seth est devenu charmeur d’ombres après avoir ôté un clou maléfique du cou d’un revenant). Comme sa sœur, il va développer des capacités surprenantes dues à son état. Il est notamment insensible à la peur magique, ce qui aidera le groupe dans de nombreuses occasions. Mais Seth sera aussi effrayé par ses nouvelles capacités, car elles le lient en quelque sorte au monde maléfique. Et cela rend le personnage de Seth encore plus intéressant. On entre plus profondément dans sa psychologie et sur la différence entre le bien et le mal, ce qui m’a beaucoup plu.

Encore une fois, de nouveaux personnages arrivent et cela donne un élan au cycle. Plus principalement avec Gavin. Il est peu présent dans ce tome, mais on sent l’importance qu’il va avoir par la suite. De plus, Kendra a le béguin pour lui (et cela semble être réciproque), donc cette histoire transversale est sympathique.

Il y a aussi un personnage qui arrive du passé pour aider nos héros et le tout est très bien mené. Cela ne fait pas ridicule et insensé, cela reste très crédible. Même si ce personnage ne reste que quelques instants on s’y attache vite.

Un petit mot sur ce fameux Warren : je trouvais son apparition soudaine un peu bizarre dans le tome précédent, mais il se développe ici de manière adéquate et revient dans la logique de l’histoire.

 

Le fait de sortir des barrières de la réserve de Fablehaven est un des points les plus intéressants de ce tome. Jusque-là on était resté sur des aventures se déroulant au sein même de la réserve. Cette fois, Kendra part plus loin, dans une autre réserve et d’observer les différences entre les deux (configuration, magie, mais aussi créatures fantastiques) donne un souffle nouveau au récit. Dans le même temps, on parcourt de nouvelles zones de Fablehaven et on fait connaissance avec de nombreuses créatures de la lumière ce qui évite de se lasser.

Grosse nouveauté dans ce tome : la découverte des dragons. On n’en voit qu’un dans ce tome, mais il est bien décrit et on nous parle un peu en général de la race des dragons, c’est plutôt chouette. Il y a un bon remaniement des codes et du sujet, maintes et maintes fois abordés en littérature. Un côté classique et un côté nouveau bien travaillé, le tout bien accordé, qui laisse son fil conducteur logique au récit.

Le suspens sur le Sphinx (traître ou non) est bien maintenu jusqu’à la fin et tient en haleine. On espère autant qu’il ne soit pas un traître pour garder l’intégrité des Chevaliers de l’Aube, qu’il soit le traître pour mettre de l’action supplémentaire dans l’histoire. La révélation n’est pas décevante que l’on ait penché pour l’une ou l’autre des solutions au départ, car le tout est bien amené.

 

Le récap’ :

Points positifs :

  • On s’échappe de Fablehaven pour aller découvrir ce qu’il en est de la magie dans d’autres parties du monde et c’est très intéressant, cela redonne un souffle aux aventures.
  • Les nouveaux monstres donnent toujours plus d’intérêt à la série.
  • L’avancée dans les réflexions de Seth reste très intéressante.
  • La découverte des dragons est très excitante.
  • Mystère et suspens sont toujours aussi bien travaillés.

Point négatif :

  • Pas pour ce tome-ci.

 

Bonne lecture les loulous !