Horrifikland, de Lewis Trondheim et Alexis Nesme

Hello les cocos !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous faire partager un nouveau coup de cœur ! Et quelle joie pour moi, puisque cette petite BD est l’occasion de concilier mes deux passions : Disney et la lecture.
Et oui, aujourd’hui je vais vous parler de Mickey, qui, à l’occasion de ses 90 ans (wah la vieille souris !), s’est offert de nouvelles aventures très… horrifiques.

Résumé de l’éditeur :

Mickey, Donald et Dingo tiennent une agence de détective. Sauf que les affaires tournent moyennement : pas un contrat en vue depuis des jours ! Mickey songe même sérieusement à plier boutique, lorsqu’une vieille dame leur charge de retrouver son petit chat Blacky. Problème : celui-ci aurait été aperçu pour la dernière fois prêt du terrifiant parc abandonné « Horrifikland », dont certaines attractions fonctionnent toujours… Au programme : brouillard artificiel, décor de cimetière, chauves-souris et fantômes plus vrais que nature ! Pour retrouver Blacky, les nerfs de nos acolytes seront mis à rude épreuve…

Avant de vous parler de la BD en elle-même, j’aimerais revenir sur la collection dans laquelle elle est éditée. Cela fait maintenant quelques années que Glénat s’est fait une spécialité de ces récits Disney-iens, reprenant les personnages créés par Walt Disney et inventant de toutes nouvelles aventures. Cela a débuté en 2016, avec le Café Zombo de Régis Loisel. A l’époque, si j’avais accroché au dessin et à l’univers, j’avais eu beaucoup de mal avec le scénario noir de l’aventure. C’est pourquoi j’avais décidé de ne pas vous partager ma lecture.

Puis vint Mickey et l’océan perdu de Denis-Pierre Filippi et de Silvio Camboni. Là je suis tombée amoureuse des dessins, de l’univers steampunk qui en résultait, des couleurs pastels sublimes et j’avais bien aimé le scénario. Mais le temps m’a cruellement manqué pour vous en faire une chronique. Mea Culpa ! Cependant je compte bien me rattraper puisque lorsque je vais déballer les cartons contenant toute ma bibliothèque personnelle, je compte bien me replonger dedans et vous en faire une très belle chronique. 

En attendant, retour sur les dernières aventures de ma souris préférée. Horrifikland est donc le petit dernier de la collection que je viens de citer et reprend les codes de celle-ci : un grand format, une tranche en tissu et un design travaillé en mode rétro. Perso, j’adore ce type de format et cette collection. 
Seul hic à mes yeux, la BD est sortie en plein mois de janvier, un mois pas vraiment propice aux histoires d’horreur. C’est vraiment dommage, car Horrifikland aurait été parfait sur les étals au moment d’Halloween avec son histoire de fantômes, et son univers sombre ! 

Ceci dit, c’est vraiment le seul reproche que j’ai trouvé à faire à cette BD. C’est pour dire ! L’aventure de Mickey, Donald, et Dingo est un vrai coup de cœur pour moi, que ce soit au niveau du scénario qu’au niveau des dessins. 

Les illustrations ont ce côté rétro qui me fait tant craquer depuis le début des festivités des 90 ans de Mickey. Cela crée un univers à la fois très doux, qui convient aux enfants malgré le thème assez film d’horreur, et très coloré. D’ailleurs côté couleurs, on retrouve les pastels si chères à mon cœur. Observez un peu ce couché de soleil magnifique ! 

Bref, côté illustrations c’est un sans faute. Côté histoire, on a une aventure très rythmée qui reprend les codes des anciennes BD Mickey que je pouvais lire dans le Journal de Mickey par exemple. C’est à la fois nostalgique, et à la fois nouveau. On a des rebondissements à la pelle, des moments de gag, et une intrigue résolue grâce à l’intelligence et l’inventivité de Mickey. 
Malgré son titre également, le scénario n’est pas non plus à faire dresser les poils de la nuque. Il y a des fantômes certes, des moments mystérieux, mais rien qui ne traumatiserait un enfant. Au contraire, c’est une bonne manière d’appréhender la peur ! 

En résumé donc, voici une BD familiale qui a tous les atouts pour devenir votre futur coup de cœur ! Il ne nous reste plus qu’à souhaiter un Joyeux Anniversaire à Mickey en retard et vous laisser profiter de vos lectures <3 

Bonne lecture les Cocos !