Après une crise de nostalgie aiguë sur les BD de mon enfance (par ici la visite), c’est le tri de mes anciens abonnements à des magazines qui m’a prise aux tripes. Finalement incapable de jeter quoi que ce soit, j’ai gardé toutes mes collections. Elles se reposent dans des cartons chez mes parents en attendant de retrouver une place sur une étagère (quand je vivrai dans autre chose qu’une cage à lapins :p ). Et puisque c’est bientôt la rentrée, voici une petite présentation des principaux (parce qu’il y en a eu d’autres) magazines qui ont ravi mon enfance et qui existent encore ! Pourquoi pas y abonner vos enfants ou ados pour bien démarrer l’année ?

Les belles histoires (pour les 4-7 ans)

Les belles histoires-Bayard-ancien

Version années 1990

Date de première parution : Ce magazine existe depuis 1972. Actuellement, il propose à ses plus anciens lecteurs de retrouver les couvertures de leur enfance, via cette page. Pour le plus grand bonheur de tous, notamment du mien !

Maison d’édition : Bayard Presse

Slogan : « Les histoires qu’on lit petit nous accompagnent toute la vie. »

Les belles histoires-Bayard-récent

Version années 2010

Détails : Ce magazine est pensé pour les plus jeunes, notamment à l’heure du coucher. Composé principalement d’une grande histoire, à lire avant d’aller faire dodo, on y trouve aussi d’autres éléments, qui ont changé au fil des ans, mais qui restent dans la même veine. On peut y trouver d’autres histoires, plus petites, parfois sous forme de bande dessinée. On y déniche des activités comme des recettes de cuisine, des petits objets à confectionner pour jouer ou à offrir pour la fête des mères. Désormais, on y trouve aussi des histoires sans parole, pour initier les plus petits à la lecture seul et faire travailler leur imagination.

Belles histoires en roman

Version petits romans

Avis perso : C’est le magazine par excellence qui me fait fondre ! Son grand format carré est agréable à tenir, surtout pour les petites menottes et se rapproche ainsi de l’album que les plus jeunes adorent. Je suis et resterai toujours fan des histoires qu’ils proposent. D’autant plus que les illustrateurs choisis, que ce soit ceux de mon enfance ou ceux plus actuels, font tous un travail magnifique. Pour le plus grand bonheur de tous, ces Belles Histoires sont aujourd’hui publiées individuellement, en petit format ou dans de beaux coffrets, pour retrouver vos récits préférés ! Un bonheur pour les fans.

Je lis déjà (pour les 6-10 ans)

Version années 1990

Version années 1990

Date de première parution : Je n’ai pas réussi à trouver quand est paru le premier numéro de Je lis déjà, mais Fleurus Presse existe depuis 1929.

Maison d’édition : Fleurus Presse

Slogan : « Des premiers pas à la lecture en toute autonomie, Je lis déjà ! guidera votre enfant dans sa découverte du vocabulaire. »

Détails : Pensé pour l’apprentissage de la lecture, ce magazine propose tous les mois un grand roman et une grande bande dessinée. Il y a également une seconde petite histoire, suivie de jeux et de propositions d’activités.

Version années 2010

Version années 2010

Avis perso : Ce que j’aimais beaucoup à mon époque dans ce magazine, c’est qu’à chaque fin de chapitre de la grande histoire il y avait une page consacrée à l’explication de mots de vocabulaire qui pouvaient être compliqués pour des jeunes. Une coupure agréable dans la lecture et bienvenue pour ne pas être perdu dans l’histoire. Aujourd’hui, il me semble qu’il n’y a plus ces petits passages entre chaque chapitre ; en revanche, à la fin de la grande histoire, il y a quelques pages consacrées à un quizz pour vérifier la compréhension des éléments importants de l’histoire (quizz qui était déjà dans l’ancienne version). Une activité tout aussi sympathique. Mais ce qui me faisait réellement craquer dans ce magazine c’est qu’il était « dirigé » par Blabla le corbeau ! Non seulement Blabla était le héros de la BD de fin (accompagné de Mic et Lola), mais on le retrouvait également à travers tout le magazine en train de diriger les activités ou les recettes.

J’aime Lire (pour les 7-10 ans)

Version années 1990

Version années 1990

Date de première parution : 1977

Maison d’édition : Bayard Presse

Slogan : « Pour que lire rime avec plaisir ! »

Détails : Pensé également pour accompagner les enfants dans leurs premières lectures, ce magazine propose une grande histoire, de petites bandes dessinées, des jeux et même un courrier des lecteurs. A noter : il est le magazine le plus lus par les petits français.

Version années 2010 Ce tome est celui de septembre 2015 et est illustré par Aurélie Neyret (cf nos articles sur les Carnets de Cerise)

Version années 2010
Ce tome est celui de septembre 2015 et est illustré par Aurélie Neyret ! (cf nos articles sur Les Carnets de Cerise)

Avis perso : Beaucoup de bons points dans ce magazine ! Tout d’abord, lui aussi est « dirigé » par un petit personnage, le fameux Bonnemine, un petit crayon bleu. Il était présent dans les magazines de mon enfance et il est toujours à son poste aujourd’hui ! Bon, il a un peu changé de tête, mais il est toujours fidèle. Ensuite, j’ai toujours aimé le fait qu’il y ait souvent des trucs, des bidules et des machins à découper dans ce magazine. Je me souviens par exemple d’un disque à accrocher à sa porte avec les mentions « Ne pas déranger », « Chut, je lis », « Je dors »… Petit bonus que le magazine offre toujours à ses lecteurs, notamment avec des marques-pages à découper. Enfin, c’est grâce à Bonnemine que j’ai découvert Tom-Tom et Nana, les deux enfants terribles en bande dessinée ! Un amour qui dure toujours puisque je possède la collection complète de leurs aventures.

Je lis des Histoires vraies (pour les 8-12 ans)

Version années 1990

Version années 1990

Date de première parution : Idem que ci-dessus, je ne sais pas, disoulé.

Maison d’édition : Fleurus Presse

Slogan : « Eveille la passion pour l’Histoire. »

Détails : Tous les mois, Je lis des Histoires vraies offre à ses lecteurs un grand récit avec une aventure extraordinaire ou un destin d’exception qui a marqué une époque. Dans ce grand récit est retracée l’histoire d’un homme ou d’une femme célèbre. Artiste, scientifique, aventurier… un panel complet de vies humaines diverses qui ont forgée l’Histoire du monde. Ce grand récit est suivi de quelques pages donnant des explications plus précises sur certains aspects de l’évènement mis en lumière. Puis, suivent des jeux, des activités, des recettes… les classiques d’un magazine en somme.

Version années 2010

Version années 2010

Avis perso : Le gros point fort de ce magazine, c’est effectivement ce grand récit historique qui permet d’apprendre tout en s’amusant. Pour les férus de lecture, cela permet de se cultiver en même temps. J’ai souvent approfondi par moi-même ce que je trouvais dans ce magazine, cela a donc contribué à mon éveil culturel. Ce magazine est original car il est le seul à proposer cette conception sous ce format-ci. Ce que j’aimais aussi beaucoup à mon époque, mais qui n’existe plus maintenant je crois, c’était qu’il y avait à chaque fin d’ouvrage quatre cartes détachables toujours sur le thème du grand récit choisi. On y apprenait des détails en plus, ou bien cela résumait ce que l’on avait appris, et l’une des cartes était même sous format postal avec l’adresse du magazine inscrite pour pouvoir écrire au courrier des lecteurs.

Je bouquine (pour les 12-15 ans)

Version années 1990

Version années 1990

Date de première parution : 1984

Maison d’édition : Bayard Presse

Slogan : « Le magazine de lecture et de culture des 12-15 ans. »

Détails : Ce magazine s’adresse aux collégiens et est consacré à la littérature pour adolescents. Y est présent un roman inédit, dans son intégralité, ou raccourci, écrit par les plus grandes plumes de littérature de jeunesse et adulte. Il est suivi d’un dossier littéraire sur l’auteur, l’illustrateur, le thème du roman, ou un thème proche des ados (le collège, la peur, le futur…). Puis suivent plusieurs pages sur des actualités culturelles sur le cinéma, la musique, bref, tout autre sujet que la littérature. On peut aussi y trouver de petites BD. Dans la version actuelle, il est composé également du « graphik book », un espace de créativité : 13 pages pour créer, graffiter, s’amuser… Dans l’ancienne version, il se finissait par un roman feuilleton où on suivait les aventures d’un héros sur plusieurs tomes du magazine.

Version années 2010 A 12 ans d'intervalle, les sujets sont renouvelés, Tolkien fait toujours fureur !

Version années 2010
A 12 ans d’intervalle, les sujets sont renouvelés, Tolkien fait toujours fureur !

Avis perso : Je Bouquine est le magazine par excellence pour faire la transition entre les magazines que l’on lit quand on est plus jeune et les magazines que l’on se met à lire en tant qu’ados (magazine plus « people » on va dire). Avec toujours un côté très littéraire, il aborde cette fois la culture dans un ensemble plus complet. Il permet aussi d’approfondir ses connaissances littéraires grâce à de grands auteurs. C’est d’ailleurs dans Je Bouquine que je suis tombée amoureuse de Marie-Aude Murail, dont le roman D’amour et de sang est paru en roman feuilleton. J’ai fini par l’acheter en roman ensuite, l’ai prêté à une prof de français quand j’étais en troisième, qui ne me l’a jamais rendu et je me suis donc décidée à acheter la nouvelle version il y a peu de temps.

Ancienne version

Ancienne version

D'amour et de sang-récent

Nouvelle version

Et voilà pour le petit tour d’horizon des magazines qui ont façonné mon âme de lectrice dans mon enfance et qui ont permis à mon amour de la littérature de grandir. J’ai également été fan de plein d’autres magazines, notamment dans ma tendre enfance, avec Pomme d’Api, Astrapi, Papoum, Abricot, ou plus tard avec les éditions Play Bac et leur fameux Quotidiens (Le Petit Quotidien pour les 6-10 ans, Mon Quotidien pour les 10-14 ans, puis L’Actu pour les 14-17 ans), mais il fallait bien faire une sélection !

En tout cas, cela fait plaisir de voir que le marché est toujours rempli de belles propositions pour faire aimer la lecture aux plus jeunes, et ce de façon diverse et variée !

 

Bonne lecture les loulous !