Justices – Tome 1 : Les Deux ligues de Renaud de Vriendt, paru chez Kennes Editions en février 2016.

couverture

Il y a quelques semaines déjà, dans notre bilan 2015, nous vous avions fait part de notre motivation à développer nos partenariats avec divers éditeurs. Aujourd’hui, nous sommes fières de vous annoncer que nous sommes sur la bonne voie. Vous l’avez peut-être même déjà remarqué : les articles-partenariats se font plus nombreux. Cela nous permet donc de vous proposer à la fois des nouveautés et de vous faire découvrir de véritables pépites.

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Kennes et le site Babelio pour nous avoir permis de découvrir les aventures de Camille au « pays des Super-héros ». Avec ce thème de super-pouvoirs, j’étais toute désignée pour chroniquer ce roman à destination des jeunes lecteurs. Malheureusement pour moi, la lecture a été moins amusante que prévue.

Un petit aperçu du catalogue 2016 de Kennes éditions : de belles surprises sont au rendez-vous !

Un petit aperçu du catalogue 2016 de Kennes éditions : de belles surprises sont au rendez-vous !

L’histoire est pourtant chouette : nous suivons les aventures de Camille, un jeune garçon orphelin, recueilli par une ligue de super-héros pas très… supers, alors qu’un nouveau super-méchant menace les habitants de Nova City.
Car depuis quelques temps, une étrange épidémie de grippe fait disparaître la moitié des citoyens sans que cela n’inquiète les nombreux super-héros qui protègent sur Nova City. Heureusement, Camille, du haut de ses 11 ans, veille au grain et découvre qu’un super-méchant est derrière toutes ces disparitions. Avec son nouvel ami, Maximilien, il va tout faire pour sauver le monde. Encore faut-il qu’ils arrivent à convaincre la Ligue de Justice pour Tous de les aider …

Avec de nombreux rebondissements et pas mal d’action, ce roman a tout pour plaire aux enfants de 8 ans et plus. L’histoire est bien pensée. Mais voilà, moi, je suis restée sur ma faim. Avec une centaine de pages seulement, l’action est concentrée et va vite, parfois trop même. Tout s’enchaine à une vitesse folle et les tournures de phrases vont donc droit au but sans fioriture. N’espérez pas de longues descriptions sans fin, on vous laisse le soin d’imaginer Nova City à votre goût. Pareil pour les personnages qui ont du mal à nous marquer que ce soit par leurs personnalités ou leurs paroles.

page justices

Camille, le héros, accompagné de deux membres de la Ligue Justice pour Tous.

Dans un sens, je trouve cela logique. C’est un roman à destination des 8 ans ou plus, il faut donc que le livre ne soit pas trop compliqué à lire. Mais dans le même temps, je n’arrive pas à m’enlever de la tête que l’histoire aurait gagné à être un peu plus approfondie. Ceci dit, cela n’enlève en rien à la qualité de l’histoire et les enfants seront charmés par l’humour des personnages. A noter également qu’un soin particulier a été apporté au design du livre. Ainsi les chapitres se retrouvent entrecoupés de belles images, annonciatrices d’une adaptation en Bande dessinée, et ils se retrouvent également décorés de belles branches végétales, ce qui n’est pas sans rappeler le pouvoir de l’un des personnages du livre.

chap 7 justices

Il n’est définitivement pas facile de prendre des photos d’un petit livre lorsqu’on est seule >.<

De tradition, Kennes éditions aime adapter ses romans en BD, ce qui permet d’offrir à chaque lecteur un support adapté à ses envies. Justices ne fait pas exception à la règle et sortira donc sous peu en format BD. Et je dois dire que l’idée est excellente. Car là où la vitesse d’action faisait obstacle dans le livre, cela se révèlera être un atout dans la BD ! Alors je dis oui au format BD, et j’ai hâte de voir le résultat.

Voici qui me semble bien plus prometteur

Voici qui me semble bien plus prometteur

 Bonne lecture les Cocos !