L’autisme, d’Agnès Cathala (texte) et Aviel Basil (illustrations), paru chez Milan en mars 2019

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Max, le petit frère de Flore. Mais Max a l’air effrayé, il n’aime pas le bruit autour de lui, il ne fait pas de câlin lorsqu’on lui offre des cadeaux et il adopte des comportements bizarres, comme mâchouiller son assiette. En plus, il accapare toute l’attention de maman, car il ne sait rien faire tout seul ! Pour Flore, le quotidien avec Max est compliqué. Comment arriver à communiquer avec ce petit frère si différent ? Elle se pose plein de questions. Que pensent les gens de l’attitude de Max ? Et pourra-t-il aller un jour dans une école et se faire des amis ?

Ce petit album, reçu en service de presse, fait partie d’une collection de petits documentaires bienveillants intitulés Mes p’tits pourquoi, élaborés avec l’aide d’un pédiatre, qui répondent aux questions liées aux émotions de la vie des petits dès 3-4 ans. Les trois derniers parus sont celui que j’ai reçu, Le sommeil et Frères et sœurs. Mais cette collection aborde de nombreux thèmes complètement ancrés dans le quotidien de l’enfant, qu’ils soient légers ou plus graves. On peut retrouver ainsi Bêtises et limites, La surdité, Le divorce, La mort ou encore Les allergies alimentaires. Une petite collection très complète qui va continuer de s’enrichir.

J’ai beaucoup apprécié le tome L’autisme. Avec un narrateur extérieur, même si focalisé principalement sur le ressenti de la grande sœur, ça permet de naviguer d’un point de vue à l’autre et de ressentir ainsi la difficulté des parents, l’incompréhension de Flore et la bulle dans laquelle vit Max. L’histoire est courte mais met en lumière les principales situations caractéristiques des enfants autistes. Elle permet d’aborder sereinement avec la fratrie (ou bien en classe avec des élèves) la question de la différence de leur frère ou sœur (ou camarade). Ce n’est qu’une introduction et il faudra ensuite approfondir pour une meilleure compréhension et vivre plus sereinement avec un enfant autiste. Mais c’est un très bon point de départ.

Y sont abordés la question de la répétition, dans laquelle s’enferme les autistes, avec un thème de prédilection, l’hypersensibilité, les troubles de communication et du comportement, le manque d’autonomie… Puis, des pistes sont données pour réussir à entrer dans la bulle de ces enfants, sans les brusquer et en les faisant également participer au monde qui les entoure. Cet album montre les difficultés qu’impliquent ce handicap, tout en indiquant qu’il est possible de le vivre le plus posément possible. Un point est également fait pour montrer que même si un tel enfant est accaparant, il ne faut pas pour autant en oublier le reste de ses enfants, pour des relations de famille saines.

Son format court, carré et avec des pages plastifiées rend la lecture avec les plus jeunes facilitée.

En bref, une collection à découvrir sans tarder !

Bonne lecture les loulous !