Le chevalier de Ventre-à-Terre de Gilles Bachelet, paru chez Seuil Jeunesse, novembre 2014.

Couverture

Gilles Bachelet, l’un de mes plus grands coups de cœur en littérature jeunesse. Jusque-là, je n’avais pas réussi à écrire un article sur lui. En ayant fait mon sujet de mémoire, cela m’est désormais paradoxalement difficile de parler de lui sans partir dans de grands discours, parfois universitaires et peut-être un peu trop fan-addict-pas-du-tout-objective. Alors j’ai attendu la sortie de son nouvel album, sur lequel je ne me suis pas penchée des heures pour en détailler les moindres recoins, comme avec tous ses autres albums, pour essayer d’avoir plus de recul. Chose faite. Mais je me rends compte que je suis toujours autant fan-addict-pas-du-tout-objective. Qu’à cela ne tienne, je vais vous le présenter quand même.

double page

Après un chat éléphantesque, des autruches un peu bêbêtes, un singe bouffon, un champignon napoléonien et une Madame lapin blanc exaspérée, Gilles Bachelet a fait naître un escargot chevalier.

Ventre-à-Terre part combattre son grand ennemi Corne-Molle qui a eu l’outrecuidance d’envahir son carré de fraisiers. Ni une ni deux, il part à toute vitesse d’escargot pour rejoindre le champ de bataille. Mais c’est sans compter les nombreux obstacles qui le retarderont dans son affrontement final…

Grâce à cet album, on comprend enfin pourquoi les escargots sont si lents. Que nenni, les gastéropodes ne sont pas mous et apathiques, c’est juste qu’ils ont un emploi du temps très chargé plein d’activités secrètes, et auquel ils ne dérogent pas, sinon ils risquent de passer une mauvaise journée ! C’est que c’est prenant une vie d’escargot ! Des damoiselles en détresse à sauver, trois brigands vêtus de noir à détourner, un dragon à occire, sans oublier un bisou aux enfants, la baguette à acheter et une préparation physique minimale, voilà ce qui rythme la journée d’un escargot chevalier !

Encore une fois Gilles Bachelet nous réjouit avec une histoire un peu loufoque, mais tendre et drôle. Le texte est minime, mais toujours pensé avec finesse. Comme d’habitude les illustrations sont truffées de petits anachronismes et de références à d’autres univers littéraires ou artistiques, qui enchantent le lecteur et permettent un accès à cette lecture à tout âge. Texte et images en décalage rendent les scènes encore plus délectables. Le souci du détail, toujours présent, est exquis. Même les pages de garde jouent le jeu.

Les suiveurs de Bachelet sur facebook seront heureux de retrouver une histoire d’escargot sur papier, eux qui ont déjà suivi avec assiduité les aventures amoureuses de Kevin et Humphrey en direct sur internet.

Attention, vos enfants risquent de vouloir adopter des escargots après la lecture de cet album !

ob_55079f_10422141-10203846682879754-90338990787

Pour le plaisir, je vous mets tous les Gilles Bachelet chez Seuil Jeunesse :

  • Le Singe à Buffon
  • Mon chat le plus bête du monde
  • Champignon Bonaparte
  • Quand mon chat était petit
  • Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées
  • Des nouvelles de mon chat
  • Madame le lapin blanc

Joyeuse lecture gastéropodienne les loulous !