Le Grand Mort (cycle en cours) de Loisel, JB Djian (scénaristes), Mallié (dessinateur) et Lapierre (coloriste), paru chez Vents d’Ouest (fin 2011 pour le tome 1, novembre 2014 pour le tome 5)

Tome 1

Je vous présente aujourd’hui un gros coup de cœur personnel sur une bande dessinée, un cycle encore en cours d’écriture et qui compte pour le moment 5 tomes : Le Grand Mort. Découverte effectuée alors que je cherchais une bande dessinée illustrée par Loisel, car j’ai beaucoup aimé Magasin Général. Finalement, je tombe sur ce cycle en cours d’écriture, qui n’est pas illustré mais scénarisé par Loisel. Qu’à cela ne tienne, au premier coup d’œil le trait de crayon me plaît également, alors je décide de tenter l’aventure. Aucun regret, le tout est superbe !

 

Petit résumé du tome 1, Larmes d’abeille, pour vous donner un aperçu (résumé de chacun des autres tomes en quelques mots en fin d’article pour satisfaire les petits curieux, mais attention aux spoils) :

Pauline, jeune étudiante, s’exile quelques temps en pleine campagne pour réviser tranquillement ses partiels avant le jour des examens. Arrivée sur place, la voiture laissée à son intention par une amie fait des siennes et ne l’emmène pas à bon port. Elle rencontre alors Erwan qui l’invite à passer la nuit chez lui (une vieille bicoque en pleine cambrousse). Le lendemain, Erwan a un rendez-vous mystérieux avec Maître Cristo auquel Pauline décide de l’accompagner, contre le gré du jeune homme. Les deux hommes expliquent à Pauline qu’Erwan doit partir dans un monde parallèle, pour sauver Le Petit Peuple. Pauline n’en croit évidemment pas un mot et pour la convaincre Maître Cristo lui met une goutte de Larmes d’abeille dans l’œil, produit qui permet de se transporter dans cet autre monde. Pauline y reste à peine quelques secondes (de la dose de larmes d’abeille prise dépend le temps imparti pour rester dans l’autre monde). Quand elle revient, elle est perdue, bouleversée. Erwan lui dit au revoir et s’y rend à son tour, mais pour un voyage beaucoup plus long. Malheureusement, Pauline est une fille têtue et comme elle a perdu ses lunettes dans le monde parallèle, elle prend seule des Larmes d’abeille et se retrouve dans ce monde avec Erwan. Mais ce n’était pas prévu et elle va causer des problèmes à Erwan avec Le Petit Peuple. Elle suivra tout de même le jeune homme dans sa quête pour exécuter le rituel qui sauvera Le Petit Peuple.

Petit détail qui a son importance pour la suite : l’écoulement du temps est différent dans les deux mondes. Quelques jours dans le monde du Petit Peuple équivalent à plusieurs mois dans notre monde.

IMG_0510

Ce cycle n’est pas pour les plus jeunes (comme j’ai l’habitude de vous présenter des albums et BD pour des âges plutôt jeunes, je le précise), mais correspond tout à fait à des ados ou des pré-ados bons lecteurs.

Le scénario est vraiment très bien tenu de bout en bout. Des mystères restent jusqu’à la fin et chaque tome se finit sur un « rah mais non, va falloir que j’achète de suite le prochain tome ou je vais mourir !!! » Une très bonne histoire donc. Chaque personnage est attachant et même les moins touchants sont intéressants.

J’ai beaucoup aimé le revirement de situation dans le tome 2. Lors du retour d’Erwan dans le monde réel, on s’aperçoit que la vie dans la société connaît une grande crise dans tous les sens. On découvre les villes dans une pauvreté inimaginable pour notre monde occidental actuel. Sans être l’axe principal de la bande dessinée, cela nous mène tout de même à nous questionner. Tous les changements qu’a subi notre monde en quelques mois, est-ce que cela risque de nous arriver ? Le désarroi d’Erwan face à ce monde qu’il ne reconnaît plus est prenant.

IMG_0511

Les illustrations font également partie de mon coup de cœur. Plus les bandes dessinées sont pour les adultes plus les dessins sont soit trop brouillons, soit trop complexes pour moi. Ici on a des illustrations claires, des pages qui ne sont pas surchargées, une bonne répartition entre texte et images, c’est vraiment très agréable pour la lecture. De plus, même si ce n’est pas dessiné par Loisel, c’est bizarre mais j’ai eu l’impression de retrouver son trait de crayon dans certains visages, notamment les femmes.

L’histoire est fluide, cohérente, tout s’enchaîne bien, chaque personnage a son caractère propre. Les enfants (sans vous dire vraiment qui ils sont, pour ne pas spoiler) sont attachants, même mystérieux, voire dangereux. Sans être forcément les plus présents dans le récit, ce sont pourtant eux qui vont jouer un rôle primaire et cela électrifie l’ambiance de la bande dessinée.

J’ai aimé le fait que les deux personnages femmes du récit aient des caractères si différents. Cela permet d’avoir sa chouchoute et de mieux s’identifier voire de prendre partie dans le récit. C’est une démarche intéressante.

En résumé, le tout accroche bien, on s’attache à l’environnement, aux personnages, aux situations… Illustrations et texte s’harmonisent comme il faut. J’attend la suite avec impatience !

IMG_0512

 

Comme promis, voici les résumés des autres tomes déjà parus :

 

Tome 2Tome 2 : Pauline…

Le rituel est accompli par Erwan. Mais Pauline semble vivre assez mal son voyage dans le monde parallèle. Elle est malade et fatiguée. Ayant pris un peu moins de Larmes d’abeille qu’Erwan, elle revient plus tôt que lui dans le monde réel. Quand Erwan revient, plusieurs mois se sont écoulés dans notre monde depuis le retour de Pauline. Il part à sa recherche pour éclaircir certains mystères. Mais ce qu’il va découvrir alors est encore plus improbable (Attention, gros spoil, pour ceux qui ne veulent pas en savoir plus :p ) : Pauline a eu une fille, qui aurait même désormais 3 ans, ce qui est impossible…

 

Tome 3Tome 3 : Blanche

Erwan continue ses recherches pour trouver Pauline. Il tombe sur l’une de ses meilleures amies, Gaëlle, et à deux ils finissent par retrouver Pauline. Elle se terre dans l’ancienne maison d’Erwan près de chez Maître Cristo ! Effectivement, elle a eu une fille : Blanche. Elle ressemble quelque peu aux êtres du Petit Peuple et qui possède des pouvoirs à faire frémir…

 

Tome 4Tome 4 : Sombre

Au début du récit, une gue-guerre de jalousie se joue entre Pauline et Gaëlle pour savoir laquelle plaît le plus à Erwan. Ce qui va aboutir au départ de Gaëlle qui rentre sur Paris. Malheureusement, elle est repartie avec les Larmes d’Abeille, laissées dans la voiture. Pauline retourne donc la chercher. Arrivée sur Paris, les deux amies tombent dans les bras l’une de l’autre. Mais un tremblement de terre vient dévaster la ville. On comprend que cela est dû au fait qu’une fille à demi issue du Petit Peuple vit désormais dans le monde normal, ce qui chamboule l’espace-temps. On apprend aussi que la prêtresse du rituel exécuté dans les premiers tomes a mis au monde un petit garçon, lui aussi mi-homme mi-être-du-Petit-Peuple, appelé Sombre.

Pauline et Gaëlle tentent de rejoindre Erwan, mais avec les dégâts du tremblement de terre, cela ne s’annonce pas facile.

 

Tome 5Tome 5 : Panique

Pauline et Gaëlle sont toujours sur la route pour rejoindre Erwan en Bretagne. Mais elles rencontrent beaucoup d’embûches et se rendent compte que les dégâts causés par le tremblement sont colossaux.

Erwan, resté avec Blanche, tente de comprendre celle-ci, qui lui paraît de plus en plus mystérieuse. La petite fille commence à pouvoir communiquer avec son frère dans l’autre monde et l’on comprend que tous les deux vont avoir une mission à mener.

La conceptrice des deux enfants, une prêtresse du Petit-Peuple, est rattrapée par les siens qui veulent la juger pour ce qu’elle a fait. En s’accouplant avec Pauline et Erwan, elle a déréglé l’ordre des choses et surtout s’est appropriée toute la « connaissance » dont a besoin le Petit-Peuple pour survivre.

 

Pour découvrir différemment les auteurs et le dessinateur de cette bande dessinée :

Régis Loisel :

  • Dessinateur de La quête de l’oiseau du temps aux éditions Dargaud
  • Scénariste et dessinateur (en solo) de Peter Pan chez Vents d’Ouest
  • Scénariste et dessinateur (en duo avec Jean-Louis Tripp) de Magasin Général chez Casterman

JB Djian :

  • Scénariste du Livre de la jungle aux éditions Glénat
  • Scénariste des Quatre de Baker Street chez Vents d’Ouest
  • Scénariste du Capitaine Fracasse aux éditions Adonis

Mallié :

  • Participation à Lanfeust par ses amis paru chez Soleil
  • Dessinateur sur certains tomes de La Quête de l’oiseau du temps chez Dargaud
  • Participation à l’ouvrage Paroles de Poilus chez Soleil

 

Joyeuses lectures fantastiques les loulous !