Skip to main content

La Faucheuse, Tome 1

La Faucheuse, tome 1, de Neal Shusterman,

 

Bonjour à tous ! 

Alors qu’en ce moment, on ne parle plus que beau temps et de bébé royal (yep, la famille royale britannique s’est encore agrandie), moi, j’ai décidé d’égayer votre journée avec un sujet beaucoup plus palpitant : la mort ! 
Je sens un léger coup de froid parcourir soudainement cette chronique. Mais pas de panique, le sujet a beau être, comment dire, délicat, lugubre et fatal, le roman que je vais vous présenter en revanche vaut vraiment le détour. Et je vous le garantis 0% gore !

Lire plus

Petits chevaliers en tout genre

Après plusieurs articles sur des animaux dans la littérature de jeunesse ces derniers mois, il serait temps de penser à en refaire un sur des personnages un peu plus humains. Et quoi de mieux, après le dernier sur les dragons, que de parler de ceux qui doivent les occire : les chevaliers. Mais soyons généreux et voyons plus grand. Voici donc un petit panel de combattants aguerris (ou pas…) : samouraï, chevalier, guerrier, tous ont des méthodes bien à eux, mais tous parviennent à leur fin (ou pas, encore une fois…) !

 

Le mystérieux chevalier sans nom de Cornelia Funke (texte) et Kerstin Meyer (illustrations), paru en 2005 chez Bayard jeunesse

Il était un roi, qui avait trois fils, qu’il élevait à la dure, pour devenir de preux chevaliers. Le jour où son quatrième enfant vint au monde, ce fut une fille. Mais la reine mourut en accouchant. Ne sachant comment élever une fille, il lui donna le même traitement qu’à ses fils. C’est pourquoi, lorsqu’elle eut seize ans et que son père voulu la marier au chevalier qui gagnerait le tournoi, la jeune fille ne l’entendit pas de cette oreille. Cachée sous une armure noire, elle participa au concours pour gagner sa propre main et avoir le droit de choisir son destin.

On commence notre sélection par un album particulier où le chevalier est une damoiselle ! Parce qu’après tout, les rôles de héros servant sont un peu trop souvent donnés aux hommes ; un récit où c’est la dame qui porte la culotte ne fait donc pas de mal. De plus, je suis sure que cette histoire n’est pas sans vous rappeler celle de Disney et de sa Mérida. Mais cet album a été écrit bien avant. Comme quoi, les idées viennent de partout.

Lire plus

Un jour

Un Jour, de David Nicholls

Bonjour à tous !

Une fois n’est pas coutume, je vais sortir du cadre strict de la littérature de jeunesse pour vous parler d’un livre qui m’est très cher : Un Jour. Une histoire d’amour, peu ordinaire et pourtant si réaliste, qui a le pouvoir de retourner le cœur des adultes et, pourquoi pas, des ados. Car même si ce livre est clairement à destination des adultes (vous le trouverez d’ailleurs dans les rayons classiques des librairies), ce n’est pas pour autant que les ados doivent s’empêcher de le lire. Après tout, ce n’est pas parce qu’on a 16 ans qu’on est obligé de lire que de la YA ou des livres fantastiques. C’est aussi en élargissant ces horizons qu’on apprend à grandir. C’est pourquoi aujourd’hui, je vous emmène en Angleterre (et oui, encore !) pour suivre les « aventures » terriblement ordinaires d’Emma et Dexter !

So british … édition n°2 !

Lire plus

Le maître de Rampling Gate et autres nouvelles

Le maître de Rampling Gate et autres nouvelles de Anne Rice et 4 autres autrices, paru chez Hachette (collection Black Moon) en 2012

Même si ce recueil de nouvelles n’est pas neuf et les histoires qui le composent encore moins, c’est une vraie petite découverte pépite d’or pour moi ! Car oui, le livre que je vous présente aujourd’hui est en réalité composé de 9 nouvelles. Toutes écrites par des femmes, aujourd’hui reconnues par le monde entier comme des papesses de l’écriture fantastique, avec pour personnages principaux les vampires.

Je choisis aujourd’hui pour vous le présenter car je suis complètement la tête dans l’égalité homme/femme et le féminisme au lycée où je travaille en ce moment. Les deux semaines avant les vacances d’avril vont être consacrées à ce thème avec plein de projets autour. Du coup, je ne pense qu’à ça et ça se répercute également ici :p . Vous le remarquerez peut-être, mais j’ai toujours écrit « auteure » pour les femmes. Tout simplement parce que je trouvais ça joli. Eh bien, je vais doucement passer à « autrice » pour les bonnes raisons édictées par Audrey Alwett, que j’ai découvert il n’y a pas longtemps, par ici.

En ce qui concerne le thème du livre, je vous avoue qu’au début j’hésitais, car le monde des vampires ne m’attire pas plus que cela et ma lecture, il y a quelques années, de Twilight a fait exception à la règle. Mais le format en nouvelles m’a séduite et je me suis dit qu’il y en aurait bien une qui me plairait tout de même. J’ai bien fait de faire une nouvelle exception, car j’ai réellement adoré de bout en bout chaque nouvelle qui compose cet ouvrage. Avant de vous en dire plus, un petit topo sur chaque récit et les autrices.

 

De Anne Rice : elle n’est autre que l’autrice d’Entretien avec un vampire, paru en 1978.

Le maître de Rampling Gate : Le dernier souhait du père de Julie et Richard avant de mourir était que son domaine de Rampling Gate soit détruit pierre par pierre. Mais quand le frère et la sœur découvrent le manoir pour la première fois, ils en tombent littéralement amoureux. Ils sont donc tiraillés entre respecter le souhait de leur père et rester vivre sur la propriété. Jusqu’à ce que Julie découvre qu’un mystérieux habitant hante les lieux.

 

Lire plus

Shades of shadow

Shades of Shadow, de V.E Schwab

Hello les cocos !

Aujourd’hui, je vais me la jouer « so british » ! D’une part parce que j’adore le Royaume-Uni (c’est d’ailleurs peut-être de là que vient ma passion pour le thé), et d’autre part parce que je viens tout juste de réserver mon prochain séjour pour Londres. Je serai dans la capitale des « Chapeaux melons » en juin prochain, et promis, je vous ramènerai plein de photos très littéraires de mon voyage !

Mais attendez un peu. J’entrevois une troisième raison à mon soudain engouement anglais. Je viens de finir le tome 2 de la saga Shades of Magic de Victoria Schwab et de faire un plongeon vertigineux dans un Londres rempli de magie, et d’aventures palpitantes !  
Le premier tome de la saga, dont vous pouvez retrouver ma chronique ici même, m’avait fait très bonnes impressions, alors qu’en est-il de cette suite ?

Réponse tout de suite après ce gif
… so british !

Lire plus

Les auteurs et illustrateurs jeunesse, ces artistes si mystérieux

Aujourd’hui, un petit article un peu sans queue ni tête, pour vous parler d’un thème qui me tient à cœur et tenter de vous convaincre d’approfondir votre connaissance de la littérature de jeunesse.

Le pinceau de François Place en action

Depuis plusieurs mois/années (mon Dieu que ça passe vite…) déjà on vous parle de littérature jeunesse. On vous parle d’albums, de romans, de BD, parfois on fait des petits extras. Mais je me suis dit qu’on ne vous parlait pas toujours assez de l’envers du décor des auteurs et illustrateurs. On vous dit que c’est beau, que c’est poétique, que les couleurs sont chatoyantes, que les mots sont justes et profonds. Mais cela ne vous montre pas tout le travail pharaonique qui se cache derrière ces petites merveilles (et pas forcément rémunéré à juste titre, mais ça c’est un autre débat qu’on n’abordera pas ici). On trouve à gogo des reportages sur les réalisateurs de films, ou certains peintres, par exemple. Mais pourquoi pas sur les auteurs et illustrateurs jeunesse ? Ce n’est pas qu’ils n’existent pas, ces reportages, mais ils sont bien cachés et ne sont pas souvent diffusés à grande échelle. On a bien les Artbooks et les biographies sur papiers (interviews dans les journaux spécialisés, livres…), mais de nos jours ce n’est malheureusement plus le moyen le plus efficace de se faire connaître. Attention, ces supports montrent tout de même que ces artistes sont reconnus, mais je trouve tellement dommage que l’on ne parle pas plus des grands illustrateurs et auteurs jeunesse dans des médias plus directs, comme on le fait pour ceux qui s’occupent des adultes ! Ceux qui achètent des Artbooks par exemple, sont des gens déjà fan de l’artiste. Mais pas des inconnus. Alors que si on tombe sur un documentaire à la télé même si on ne connaît pas la personne dont il est question, on peut parfois rester subjugué et finalement découvrir quelqu’un que l’on aime.

Tomi Ungerer, l’esprit frappeur – documentaire sur la vie de l’auteur

Lire plus

Un Singe dans la neige

Un Singe dans la neige de Elmodie

Salut à tous !

Aujourd’hui, j’ai décidé d’apporter une touche de beauté et de poésie dans vos vies. Ne me remerciez pas, je vous en prie, c’est gratuit 🙂

Le petit album que je vais vous faire découvrir est en plus parfait pour ce mix de saisons qui s’abat en ce moment sur la France. Enfin je ne sais pas par chez vous, mais moi, dans mon petit coin tranquille des Hauts de France, on a les 4 saisons de Vivaldi qui se jouent chaque jour (à savoir : pluie, soleil, neige, et tempête). Mais vous n’êtes pas venus ici pour parler météo, n’est-ce pas ?

Lire plus

Prix Mangawa 2018 – Seinen

Après les Shojo et les Shonen, reprise aujourd’hui avec la dernière section du prix Mangawa : les Seinen. Les Seinen sont des mangas destinés à un public plus mûr. Parfois définis comme visant un public plutôt masculin, il n’en est en fait rien et ils sont également appréciés des filles. On y trouve des intrigues et scénarios plus développés, un graphisme sophistiqué et des thèmes plus sombres. Souvent ils laissent plus de place à la violence et/ou à la nudité.

 

La sélection des mangas Seinen pour 2018 :

  • Gloutons et dragons de Ryoko Kui, chez Casterman
  • Le chant des souliers rouges de Mizu Sahara, chez Kaze
  • Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame, chez Akata
  • L’enfant et le maudit de Nagabe, chez Komikku
  • Courrier des miracles de Noboru Asahi, chez Komikku

Encore et toujours dans l’ordre de mes lectures, je vous présente un à un les mangas de cette sélection.

 


 

Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame, paru en septembre 2016 chez Akata

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

Lire plus

Le Château magique

Le Château Magique, de Katie J.Chase et Philippe Masson

Ça y est tout le monde ! L’heure des vacances a sonné pour Loulou et moi ! Je ne vous explique même pas comment on va « farnienter » toute la journée … Non, en vrai, Loulou va passer sa semaine à réviser pour son concours tandis que je serai en train de préparer le mariage de mes parents (qui se déroulera samedi pro, alors je ne vous dis pas comment le temps va filer à toute vitesse). Donc pour la farniente, on repassera 🙂 
Mais malgré notre emploi du temps super chargé, on ne vous oublie pas une seule seconde ! C’est pourquoi, aujourd’hui, en cette période de vacances, j’ai décidé de vous faire voyager un peu, dans le monde entier et … dans le temps !

Lire plus

Des flammes, des ailes, des griffes : attention, dragons en vue !

Les dragons, ces créatures fantastiques, sont de bons personnages pour les récits fantastiques. Mais ils sont rarement les protagonistes des récits. Quelle injustice, pour eux qui sont si forts et imposants ! Rendons-leur donc leur place, à travers ce petit article, où je vous présente quelques albums où ils tiennent la place centrale. Gentils, méchants, anthropomorphisés ou non, dans leur élément ou mélangés à des humains, voici un panel hétéroclite pour satisfaire tous les lecteurs ! Le nouvel an chinois a eu lieu il y a quelques jours, ça tombe donc également très bien de faire un article sur les dragons ! Pour changer, on prend le train à l’envers et on va du plus récent au plus ancien.

 

Les dragons de Château-Croulant de Terry Pratchett, paru chez l’Atalante en 2016

Alors que le roi Arthur savoure son déjeuner du dimanche au lit, les crieurs publics annoncent sous ses fenêtres que des dragons ont envahi le domaine de Château-Croulant et terrifient les habitants. Ni une ni deux, le roi décide d’envoyer ses plus fiers chevaliers à la rescousse. Malheureusement, ses guerriers les plus aguerris sont déjà tous partis au combat. Il doit donc envoyer un débutant. Ce dernier, une fois arrivé sur place, après quelques péripéties, s’aperçoit que les dragons terrifiants ne le sont peut-être pas tant que ça. Et si c’était plutôt eux les victimes ?

On commence par un cas un peu particulier, puisque pour une fois il ne s’agit pas d’un album, mais d’une nouvelle de quelques pages, piochée dans un recueil pour la jeunesse du célèbre Pratchett. Après tout il n’est jamais trop tard pour s’initier au grand maître de la parodie fantastique. En plus, ce recueil est truffé d’illustrations de Mark Beech, ce qui rapproche cette nouvelle d’un album. C’est donc un court récit drôle et complètement loufoque qui vous fera voir les dragons sous un autre jour.

Lire plus