On termine notre sélection royale aujourd’hui avec les princesses. Mais point de princesse au petit pois, de Belle au bois dormant ou autre classique bien connu. Cap sur des histoires de princesses bien plus farfelues ou méconnues.

L’ombre de la princesse de P. Thiès et C. Merlin, paru chez Syros jeunesse en 1998

Cassiopée est une princesse tyrannique qui terrorise tout son entourage. Sénégal, son jeune esclave noir, lui est pourtant dévoué. Un jour, alors que tous les princes du pays s’apprêtent à venir tenter de conquérir la jeune fille pour l’épouser, cette dernière perd son ombre. Chacun sait qu’une personne sans ombre est une sorcière. Tous les prétendants fuient, et même les parents de la princesse ne veulent plus lui parler. Seul Sénégal reste.

Souvent, les contes recèlent de princesses qu’il faut sauver du dragon et de princes ou rois tyranniques. Voici donc une histoire qui renverse les codes et nous offre le récit bien triste de la vie d’une princesse au cœur froid.

Princesse Camomille de Hiawyn Oram (texte) et Susan Varley (illustrations), paru chez Gallimard jeunesse en 1998

Princesse Camomille, petite souris malicieuse, n’est pas des plus heureuses. Malgré son statut royal, elle n’a le droit de rien faire. Pas de bonbons, pas de tour à bicyclette, jamais de promenade hors du domaine royal. La vie est bien ennuyeuse et contraignante avec Nounou Roncière en permanence dans son dos. Un jour, la petite Camomille décide que s’en est fini de ces interdictions. Elle se réveille avant tout le monde et sort du château pour goûter à la liberté. Mais dans son insouciance, elle court droit dans les griffes de l’ennemi en se rendant chez Chaffreux, un vendeur de bonbons pas très bien intentionné. Elle se fait kidnapper. Mais elle est maligne et réussira à prévenir ses parents, qui, en la récupérant, comprendront que ce n’est pas en lui interdisant tout qu’elle ne risquera rien.

Une histoire de petite princesse rebelle, qui se fait prendre à son propre jeu, mais prend aussi son ravisseur à son jeu. Un récit mignon comme tout qui ravira les enfants qui pourront enfin dire à leurs parents que ça ne sert à rien de tout leur interdire. Mieux vaut faire les choses à juste dose !

Princesses oubliées ou inconnues de Philippe Lechermeier (textes) et Rébecca Dautremer (illustrations), paru chez Gautier Languereau en 2004

La princesse au petit pois, vous la connaissez. Ainsi que celle qui embrasse la grenouille. Egalement la Belle au bois dormant. Plus récemment, vous avez fait la connaissance de Mérida, princesse écossaise, entre autres. Mais les princesses Amnésie, Quart de Lune, Poupoupidou ou encore Petsec, les connaissez-vous ? Non, pourtant elles ont toutes leur caractère, parfois bien trempé et ont des histoires tout aussi palpitantes que celles de nos contes classiques.

Dans ce magnifique album aux illustrations riches et aux textes poétiques, vous découvrirez des tonnes de princesses dont personne ne vous a jamais parlé. Et c’est bien dommage car elles sont tout aussi intéressantes. Présenté comme un petit manuel pour mieux cerner ces dernières, vous y retrouverez également des pages pratiques pour savoir comment s’y prendre avec elles, les séduire et ce dès le berceau. Une page chaque soir avant de s’endormir vous garantira de beaux rêves, différents chaque nuit.

La colère de Banshee de Jean-François Chabas (texte) et David Sala (illustrations), paru chez Casterman en 2010

Banshee, petite princesse vivant dans un palais de cristal, entre dans une colère noire. Si noire que tous les éléments se déchaînent et ont même peur d’elle. La mer gronde et les vagues grossissent. Les oiseaux marins n’arrivent plus à voler contre les violentes bourrasques de vent, les poissons sont obligés d’aller dans le fond de l’océan et les marins s’accrochent tant qu’ils peuvent à leur bastingage. La colère de Banshee n’a plus de limite. Jusqu’à ce que sa mère arrive et lui rende sa poupée…

Une histoire poétique autant par son texte que par ses images, où un petit bout de princesse domine le monde. Un conte contemporain sur les caprices d’une enfant prête à tout pour son doudou perdu. Les couleurs chatoyantes de l’album lui donne toute sa grandeur, on n’aurait pas vu un autre que David Sala pour illustrer ce récit merveilleux.

Histoires de princesses de Christine Palluy (texte) et trois illustratrices, paru aux éditions Lito en 2012

Le roi Guillaume et la reine Iris se morfondent de ne point avoir d’enfant. Jusqu’au jour où la reine rencontre une sorcière qui propose un marché en échange de nombreux enfants. La reine aura 9 filles et 1 garçon. Mais si toutes les princesses ne sont pas mariées quinze ans après la naissance de la dernière, la sorcière reviendra et enlèvera l’unique fils du roi.

C’est un long conte dans un format original que nous présente les éditions Lito. Le livre est composé de 12 récits distincts pourtant chacun lié l’un à l’autre. Le premier raconte la rencontre de la reine avec la sorcière et la menace qui en découle. Les 9 suivants nous content comment les 9 princesses se trouvent un prince charmant, chacune au dernier moment. Les deux derniers se focalisent sur l’unique fils, le prince Jean. Ils peuvent se lire défait les uns des autres ou comme une longue histoire à rebondissement. Les caractères bien distincts de chacune des princesses rendent le récit vraiment intéressant. En tout cas, cela promet 12 belles histoires du soir avant de s’endormir !

Attention aux princesses ! de Cédric Ramadier (texte) et Clément Devaux (illustrations), paru chez Albin Michel jeunesse en 2013

« Qu’est-ce qu’une princesse ? Un sourire angélique, des cheveux soyeux, une allure gracieuse. Une princesse, ça brille de mille feux, ça scintille, ça pétille. Une prin… Stop ! Je vous arrête tout de suite. Si vous êtes de ceux qui pensent que les princesses ne sont que de petites créatures fragiles et délicates qui peuplent gentiment les contes de fées, ce livre n’est pas pour vous. Car ici, vous allez entrer dans l’intimité de vraies princesses. Et vous verrez que si certaines cherchent à épouser le Prince charmant, d’autres ont bien l’intention de rester célibataires. »

Voici quelques phrases que vous trouverez sur la première page de l’album Attention aux princesses ! Et vous y découvrirez en effet nombre de princesses, mais aucune qui ressemble à l’image planplan et classique des contes de fées. Plus d’une trentaine de princesses à travers ces pages, toutes avec des manies plus farfelues les unes que les autres. Entre la princesse sportive, myope, agricultrice, ou encore musclée, vous n’aurez que l’embarras du choix. Mais attention, si vous êtes un Prince charmant, planquez-vous !

Princesse Yong Hee et la perle de nuit de Agnès Bertron-Martin (texte) et Aurélia Fronty (illustrations), paru chez Flammarion en 2014

Ce soir c’est la fête de la Lune, celle que l’on nomme Perle de la nuit. Yong Hee, jeune princesse, lui fait donc des offrandes. Mais ce soir est aussi le soir où le dragon de la mer surgit pour engloutir la Lune. Yong Hee, qui n’est jamais sorti de son village, prend son courage à deux mains et traverse la frontière pour aller libérer la Lune. Elle traverse forêt, montagne et vallée, où les éléments l’aide dans sa quête, avant d’enfin atteindre le monstre des eaux. Mais comment Yong Hee parviendra-t-elle à libérer la Perle de la nuit, enfouie dans le ventre du dragon ?

Un joli conte assez classique, mais très bien écrit sur le courage d’une princesse. Une belle réappropriation des éléments qui viennent en aide à la jeune fille et beaucoup de poésie dans les dessins. Des couleurs sombres et pourtant douces qui agrémentent parfaitement le récit. Un conte à mettre entre toutes les mains.

Pas assez d’histoire de princesses ? Voilà de quoi vous satisfaire :

    • La princesse arrive à quatre heures de Wolfdietrich Schnurre et Susanne Berner chez Seuil jeunesse
    • Drôle de princesse de Martin Waddell et Patrick Benson chez Gründ
    • La petite princesse nulle de Nadja à L’école des loisirs
    • La princesse qui suçait son pouce de René Gouichoux et Gitte Spee chez Bayard jeunesse
  • Princesse Inès de Martine Bourre chez Pastel

Bonne lecture, installé dans votre lit comme une princesse les loulous !