Depuis la rentrée 2017, je me suis lancée dans plein de nouveaux projets, notamment professionnels et liés aux études. Ceux-ci me donnent l’opportunité d’étendre mes connaissances, ma culture et d’en faire profiter notre petit Bazar. Cette année, je suis aide-documentaliste dans le CDI d’un lycée technique à Paris (dans le XVème) et, parmi de nombreux projets à mettre en place, un particulièrement me tient à cœur : nous avons lancé le prix Mangawa au sein de l’établissement et j’ai décidé de vous faire partager un bout de mon aventure.

Vous l’aurez deviné, vu mon taux d’articles sur les mangas à ce jour dans le Bazar (il est de 0…), ce n’est absolument pas un genre dans lequel j’ai des compétences. Je ne m’y connais absolument pas ! On me dit manga et je pense Pokémon, point barre. Allez, Naruto à la limite. Et j’ai lu Hikaru no Go dans ma jeunesse, que j’ai adoré mais qui n’avait rien à voir avec mes lectures de l’époque et reste l’exception. Bref, je reconnais volontiers mes énormes lacunes dans ce domaine. Mais justement, c’est pour ça que je suis si contente de mettre en place ce concours dans l’établissement où je travaille, parce que ça va m’ouvrir de nouveaux horizons, enrichir ma culture et ça va me permettre de diversifier nos articles du Bazar.

Pour que vous y voyez plus clair, petite présentation du prix Mangawa :

Ce concours en est cette année à sa quatorzième édition et fut instauré par la librairie L’Ange Bleu basée à Périgny (en Loir-et-Cher). Il se compose de trois volets :

  • Un concours de dessin manga. Divisé en deux : un prix collégien, un prix lycéen. Les deux dessins gagnants illustreront l’affiche du concours de leur catégorie l’année suivante.
  • Un concours de vidéo manga, également divisé en deux sélections.
  • Un concours de lecture de mangas pour élire le favori des lecteurs.

Si le tout vous intéresse, plus de renseignements par là.

Dessin gagnant du concours 2017 pour la catégorie des 11-14 ans, Eve Satouf, collège Croix Menée – Le Creusot (71)

Je ne vous parlerai ici que du volet purement littéraire de ce prix Mangawa, le concours de lecture.

Il se décline en trois catégories, chacune comportant 5 livres. Les élèves (ou jeunes, car c’est un concours auquel les bibliothèques peuvent également s’inscrire) peuvent ne lire que les 5 livres d’une des catégories, ou bien ceux de deux, voire des trois. A eux de choisir, selon leur goût et leur capacité de lecture. S’ils lisent les 15 livres, ils pourront voter trois fois, une fois pour chaque catégorie.

Les trois catégories sont Shojo, Shonen et Seinen. Pas de panique pour les novices, je vous expliquerai tout au fur et à mesure.

Les livres choisis par la librairie L’Ange Bleu sont tous parus entre le 1er septembre 2016 et le 31 août 2017 en France, pour proposer aux jeunes une sélection non obsolète. Pour beaucoup de ces mangas, ce sont en réalité des parutions initiales dans des journaux au Japon, ou sur des blogs, avec plusieurs jours/semaines/mois entre chaque épisode. Ils ont ensuite été rassemblés pour en faire un livre. Ce sont d’ailleurs la plupart du temps des séries de livres et à l’heure où la sélection du prix Mangawa est parue, plusieurs de ces cycles comptaient déjà quelques tomes parus en France. Evidemment, on ne demande pas aux ados de lire tous les tomes de la série, mais juste le premier.

Dessin gagnant du concours 2017 pour la catégorie des 15-18 ans, Pilot Zachary, lycée Beaupré – Haubourdin (59)

Pour ne pas surcharger vos neurones, ni les miens, je vais répartir ma présentation en quatre articles, celui-ci, qui vous fait la présentation du concours, et ensuite un par catégorie (mais qu’est-ce que je suis futée dites donc !). Ça vous permettra de découvrir en douceur la sélection du prix Mangawa de cette année, et me permettra de découvrir par genre le style du manga qui m’est totalement inconnu.

Mes articles seront donc écrits de la main d’une totale novice en la matière. Si je couche sur le papier des éléments qui paraissent évidents à d’autres et que mes critiques font un peu niaises, c’est normal. Je suis un bébé dans ce monde japonais et j’apprends à y marcher.

Les catégories proposées Shojo, Shonen et Seinen étaient complètement inconnues au bataillon pour moi, j’ai dû me renseigner sur la signification de ces mots. Je pensais au premier abord que c’était une classification par âge, mais finalement ce n’est pas que ça. Dans chaque article correspondant, je vous expliquerai ce que signifie ces mots. Et on commencera le 20 novembre avec la catégorie Shojo.

 

Pour voir les vidéos gagnantes du concours Mangawa 2017, c’est par ici !

 

Préparez-vous à un raz de marée Manga dans les semaines à venir les loulous !