Comme vous le savez sûrement déjà, la vie de lecteur/lectrice n’est pas un long fleuve tranquille. Comme si trouver le livre idéal, l’emplacement de lecture parfait ou encore trouver un moment où on a zéro risque d’être dérangé, n’étaient déjà pas assez difficile comme ça, on doit aussi composer avec ces moments où l’on peut dévorer quatre livres en un weekend (n’est-ce pas Loulou ?), et ces moments de passage à vide où l’on met quatre mois pour lire un chapitre. 
Pour ma part, cela fait un petit moment que je suis bloquée dans ma période « à vide », et j’ai beau me forcer, cela devient quelque peu compliqué de maintenir un rythme de lecture capable de vous fournir toutes les deux semaines une nouvelle chronique. Deux semaines, c’est déjà à peu près le temps que je me mets pour décider quel sera ma prochaine lecture, alors faut pas pousser mémé dans les orties 🙂

Il est loin le temps où l’on vous proposait ici même deux articles par semaine avec de nouvelles découvertes à chaque fois. En même temps, nous sommes beaucoup moins fraîches et pimpantes qu’à nos débuts … Non, en vrai, c’est surtout que nos vies ont évolué drastiquement depuis nos débuts et le blog reflète aussi cela. Et c’est pourquoi, de mon côté, j’ai décidé de profiter de ces « passages à vide livresques » pour vous proposer d’autres types d’articles, toujours liés aux livres – of course – qu’on n’avait pas forcément envie de faire avant. 

Et aujourd’hui, nous commençons par inaugurer notre nouvelle section : 

Quoi de Neuf dans nos PAL ? 

Ah, la PAL, ce joyeux acronyme qui désigne la non moins joyeuse Pile de livres A Lire qui traîne quelque part dans chaque maison de lecteurs au monde. Elle peut prendre différentes formes. Tenez, chez mes parents, celle de mon père consiste en une série de livres dispersés entre sa bibliothèque et la mienne (y a vraiment plus de respect, je vous jure). Alors que chez moi, ma PAL est soigneusement divisée en deux, entre ma PAL récente, représentée par une pile physique de livres à côté du canapé, et ma PAL « au cas où » qui est rangée dans ma bibliothèque et qui ne justifie sa présence que par un « au cas où ma PAL récente est vide ». Ah, le lecteur, cet être d’une logique infaillible ! 

Ma PAL récente

La PAL c’est un peu l’oxygène du lecteur anxieux qui a toujours peur de n’avoir plus rien à lire. Et comme vous pouvez le voir sur cette photo, je suis très anxieuse (ou j’aime beaucoup l’oxygène, au choix). 
Neuf livres composent à ce jour ma PAL. C’est trop pour vous faire le résumé de ma rencontre avec chacun d’entre d’eux, mais je voulais absolument que vous en rencontriez quelques uns. Et drôle de coïncidence, il s’agit de mes tout derniers achats. 

 

Écritures, de Stephen King.

Il y a quelques années, en faisant des recherches sur des citations concernant l’écriture, j’étais tombée sur quelques extraits de ce livre, qui est au total opposé de ce que j’ai l’habitude de lire. Il faut dire que les essais, autobiographiques ou non, ont le super pouvoir de m’endormir en moins de temps qu’il me faut pour lire le premier chapitre. J’ai bien essayé de lutter tout au long de mon parcours scolaire pour arriver au bout des essais qu’on nous filait à lire, mais nada, je n’ai jamais pu en finir un seul. Ceci dit, si Ecritures a su rejoindre ma PAL c’est qu’il possède un charme que les autres essais n’ont pas. De 1, il traite de l’écriture, sujet qui me touche particulièrement puisque j’écris moins même mes histoires, et de 2, on parle quand même du maître du suspense, qui arrive à écrire plus vite que son ombre (au minimum un livre par an publié). Je croise donc les doigts pour en arriver au bout sans un seul dodo 😉 
Ce n’est par contre pas un livre que l’on trouve dans toutes les librairies. Même si je n’étais pas en chasse de ce livre spécifiquement, je zieutais quand même régulièrement les étagères Stephen King des librairies de ma région dans l’espoir de l’apercevoir un jour. Ça a pris presque 2 ans avant que je le déniche enfin et qu’il vienne trôner fièrement sur ma PAL. 

Date d’apparition dans ma PAL : août 2018

 

Sauveurs et Fils, de Marie-Aude Murail 

Ce livre me fait de l’œil depuis sa sortie, soit deux ans, pour une raison des plus absurdes. Sur la quatrième de couverture du grand format que je tenais en main lors de notre première rencontre se trouvait une question fort étrange : « Pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ». 
Cela aurait pu être une question comme les autres, s’il n’y avait pas ce petit détail très gênant : c’est un cochon d’inde sur la couverture … Et étant la maîtresse d’un magnifique petit cochon d’inde, qu’on confonde un cochon d’inde et un hamster me hérisse le poil. 
Alors oui, à chaque fois que je passais devant ce livre en rayon, j’avais envie de l’acheter pour résoudre ce mystère. Mais dépenser 17€, juste pour savoir si c’est une erreur de l’éditeur ou si ça prend sens dans le livre, c’est un peu « too much » et mon banquier n’aurait pas aimé mon excuse. Heureusement, je suis tombée récemment sur un format poche qui va me permettre de résoudre une bonne fois pour toute ce mystère ! 

Date d’apparition dans ma PAL : juillet 2018

Voilà les Cocos, c’est fini pour aujourd’hui ! N’hésitez pas à satisfaire nos envies de curiosité en nous montrant vos propres PAL, histoire de faire grimper la nôtre !

Bonne lecture les Cocos !