ROUGE-RUBIS-2D-300x422Il y a quelques jours, j’ai publié mon article sur la saga Les Gemmes de Kerstin Gier. J’en ai visionné le film, ce qui me permet aujourd’hui d’inaugurer notre nouvelle section Adaptation avec mon ressenti sur le film qui en découle ! Le but de notre nouvelle section, n’est pas de faire un résumé du film ou de donner notre impression sur celui-ci uniquement. Nous voulons ici faire une critique (amateur, à notre humble niveau) de l’adaptation en elle-même. Ce qui selon nous a bien été repris, ce qui ne l’a pas été ou mal. Dire si le film colle bien à l’esprit du livre, si trop de choses ont été modifiées. En somme, si c’est, toujours selon nous, une bonne adaptation ou non.

Pour ce faire, nous serons obligées dans cette section de parler parfois de détails dont nous ne parlions pas dans nos résumés, pour ne pas spoiler les lecteurs. En essayant de ne pas trop en divulguer pour autant, nous préférons tout de même prévenir que cette section serait plus adaptée à des personnes ayant déjà lu le roman attenant.

D’ailleurs, voici le lien vers l’article sur le livre, pour les curieux.

 

Je vous annonce la couleur de suite en ce qui concerne Les Gemmes, Rouge Rubis : on a fait mieux, mais on a aussi fait bien pire. Pour ne pas m’emmêler les pinceaux, je vais mettre en avant les plus et les moins de cette adaptation :

Les plus :

Tous les personnages sont globalement bien repris, avec leurs caractères adéquats. Leslie est surexcitée, la grande tante est mystérieuse, Gidéon est imbu de lui-même, Charlotte est odieuse…

On ne voit pas beaucoup le quartier du Temple, dans lequel sont les Veilleurs du temps, mais de ce que l’on en aperçoit, les décors sont vraiment sympathiques. D’ailleurs tous les décors du film sont plutôt réussis. Le Londres qui nous est montré est très mystérieux et colle bien à l’univers du livre.

La salle de la costumière est très bien réalisée. On se l’imagine comme ça dans le livre. D’ailleurs tous les costumes sont magnifiques, même si finalement on en voit beaucoup moins dans le film que ce qui est décrit dans le livre. Mais c’est un aspect que l’on peut comprendre.

Les différentes époques que traversent Gidéon et Gwendolyne sont très bien représentées. Tous les éléments de décor sont très précis et c’est très appréciable.

Certains éléments sont modifiés, mais c’est tout à fait compréhensible. Dans un film il faut bien choisir ce qui sera retiré ou modifié car tout ce qui est dit dans le livre ne peut y figurer. Le tout est de bien choisir ces éléments. La scène du bal, par exemple, ne figure absolument pas dans le livre. En tout cas dans le tome 1, pas de mention de fête entre ados. On a bien au tome 3 (il me semble) la fête costumée chez une amie de lycée, mais rien de similaire à ce que l’on retrouve dans le film. Mais cet ajout de scène n’est pas mauvais, il nous fait comprendre comment Gidéon et Gwendolyne tombent amoureux et rend cette histoire d’amour plus crédible que dans le livre finalement.

La machine à remonter le temps n’est pas forcément beaucoup décrite dans le livre, on ne peut donc pas vraiment s’en faire une image précise avant le visionnage du film. Mais dans celui-ci la machine est plutôt bien faite. Simple, mais aussi antique, elle reste mystérieuse. La façon dont les voyageurs dans le temps disparaissent est aussi bien réalisée.

 

Les moins :

Certains personnages sont très mal repris : la grande tante, par exemple, fait complètement foldingue ; le moment où elle a une vision est ridicule et très mal joué. De plus, elle est apparemment incarnée par une actrice beaucoup plus jeune, qui est donc maquillée pour la vieillir, mais cela se voit comme le nez au milieu de la figure et c’est bien dommage. Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas pris quelqu’un de l’âge adéquat.

Il manque même parfois des personnages. Gwendolyne a normalement un frère et une sœur ; dans le film elle n’a qu’un frère. Il est vrai que dans les livres, ces deux personnages n’ont pas une grande importance. Mais pourquoi choisir de ne lui attribuer dans le film qu’un frère ? Je ne vois pas l’intérêt de cette omission. Autant laisser la sœur, même si elle ne sert pas à grand chose, ou faire de Gwendolyne une fille unique. C’est le genre de détail qui me gêne.

Les évènements du film ne se déroulent pas forcément dans le même ordre que ceux du livre, ce que je ne comprends pas bien. Il y avait tout à fait matière à ce que tout se passe dans le bon sens, je ne vois pas pourquoi cet élément a été changé. De plus, certains évènements ne devant se dérouler que dans le tome 3, sont déjà expliqués ici, ce qui gâche beaucoup de côtés mystérieux (comme la magie du corbeau ou l’autre faculté que possède Gwendolyne par exemple).

Dans une adaptation cinématographique des éléments sont forcément enlevés ou modifiés par rapport au livre. Mais certains d’entre eux ne sont pas justifiés ici. Par exemple, pourquoi, au début du film, faire de Gwendolyne une ado un peu attardée, trop maladroite, habillée « Gothique », ayant pour passion la photographie et étant donc très renfermée, alors que dans le livre, même si ce n’est pas une fille populaire, elle est loin de tous ces clichés ? Dans le livre il est bien dit que Gwendolyne n’a pas beaucoup d’amis et qu’elle est particulière, mais absolument pas à cause de tous ces clichés glissés dans le film… De plus, dans le livre, elle sait depuis sa naissance que sa famille cache un secret, que Charlotte est soi-disant porteuse du gêne du voyage dans le temps, mais dans le film elle pense juste que Charlotte a un gêne qui la rend malade et elle n’est au courant de rien au départ… C’est complètement absurde. Pour ceux qui voient le film sans avoir lu le livre, ça doit un peu tomber comme un cheveu sur la soupe, à partir du moment où on aperçoit les éléments magiques. Ensuite, Gwendolyne est censée voir des esprits depuis qu’elle est toute petite. Or, dans le film, cette faculté ne lui vient qu’à partir du moment où elle voyage dans le temps. C’est également absurde et ne sert pas du tout l’intérêt du film. Dans le livre elle ne s’en étonne plus et donc le lecteur non plus. Mais dans le film ça n’a pas l’air de la surprendre plus que ça quand elle comprend ce qui lui arrive, ce qui fait complètement louche. Son amie Leslie est d’ailleurs censée, dans le livre, être au courant de toutes les bizarreries de la famille de Gwendolyne depuis longtemps. Le fait qu’elle ne le soit pas dans le film au départ, mais y adhère sans poser aucune question quand Gwendolyne lui avoue tout, est complètement irréaliste.

Tous ces éléments font que le film en lui-même, quand on n’a pas lu le livre et que l’on ne connaît donc pas les dessous de l’histoire, est peu crédible sous certains aspects.

 

Cependant, je pense que c’est tout de même un film qui peut tout à fait plaire à des personnes qui n’auraient pas lu le livre par exemple. En soit c’est un bon film il me semble, si on ne s’attache pas trop comme moi aux détails précis du livre. Et même pour les personnes ayant lu le livre, si on n’est pas trop tatillon, cela peut plaire. Mais tout de même, beaucoup d’éléments sont manquants et le déroulement des événements chamboulés peut être un problème pour certains.

 

Bon visionnage les loulous !


Et voilà la bande-annonce en bonus !