Pour Halloween 2018, nous avons décidé de vous offrir une petite sélection livresque sur ce thème. Après tout, on vous le fait régulièrement pour Noël et jusque-là nous ne vous en avons pas fait sur cette fête que nous adorons pourtant. En suivant nos catégories habituelles voici donc une petite sélection très hétéroclite, pour ravir petits et grands, ceux qui aiment la terreur et ceux qui préfèrent savoir comment vaincre leur peur.

 

1ERE AGE

 

Bonne nuit petit monstre vert d’Ed Emberley, à L’école des loisirs

Vous connaissez Va-t’en Grand Monstre Vert ? Si ce n’est pas le cas, filez voir la sélection des albums, car c’est un très grand classique de littérature jeunesse, depuis de nombreuses années. Pour le plus grand bonheur des tout petits, on peut désormais retrouver la version pour les encore plus jeunes. Une découverte d’un petit monstre, pour qui il est l’heure d’aller se coucher. Pour éloigner la peur et comprendre qu’après tout, les monstres font les mêmes choses que les humains.

 

Fais-moi peur, c’est Halloween ! de Pablo Pintachan, chez Casterman

Un petit livre pour de petites mains. A chaque page, l’enfant découvre un monstre rigolo, avec qui il peut jouer pour dédramatiser cette fête de l’horreur. Un système de fenêtres vénitiennes anime chaque personnage en tournant les pages.

 

 

Peppa fête Halloween, chez Hachette jeunesse

Peppa Pig et toute sa famille sont invités pour Halloween. Tout le gratin du monde de la petite Peppa se retrouve déguisé, pour le plus grand bonheur des connaisseurs de cet univers. Un grand classique revisité pour les petits.

 

 

ADAPTATIONS

 

Pas vraiment d’adaptations qui viennent en tête actuellement, je vais donc plutôt vous présenter une sélection très personnelle de série d’horreur que j’apprécie tout particulièrement en ce moment (et toutes sponsorisées par Netflix, vu que je suis accro)

 

The Haunting of Hill House

Plusieurs frères et sœurs qui, enfants, ont grandi dans la demeure qui allait devenir la maison hantée la plus célèbre des États-Unis sont contraints de se retrouver pour faire face à cette tragédie ensemble. La famille doit enfin affronter les fantômes de son passé, dont certains sont encore bien présents dans leurs esprits alors que d’autres continuent de traquer Hill House.

Je viens de commencer cette série et j’accroche drôlement bien ! Ce n’est pas la série d’horreur classique où on essaie de nous faire peur à chaque coin de couloir lugubre par un bruit ou une musique adéquate. On a l’impression de se retrouver face à des faits réels et c’est ça qui fout les jetons.

 

American Horror Story

C’est une série d’anthologie, construite en saisons indépendantes, même si on peut y retrouver des acteurs d’une saison à l’autre. Les thèmes de chaque saison varient énormément. On a par exemple eu la classique maison hantée, mais aussi le vaudou à la Nouvelle-Orléans, l’asile, la foire de monstres, un monde post-apocalyptique, ou encore des faits bien ancrés dans le réel avec une saison basée sur la folie des gens après l’élection de Donald Trump aux USA.

Cette série, pour tout fan du genre, on ne la présente plus. Ce qui est bien avec ces saisons indépendantes c’est qu’on peut ne pas aimer une saison, mais réaccrocher complètement à une autre. En quelque sorte, tout le monde peut y trouver son compte à un moment donné.

 

Les nouvelles aventures de Sabrina

Les nouvelles aventures de Sabrina imagine l’origine des aventures de Sabrina l’apprentie sorcière comme une sombre histoire axée sur le passage à l’âge adulte à travers l’horreur, les sciences occultes et bien sûr la sorcellerie. Sabrina lutte pour concilier sa double nature – mi-sorcière, mi-mortelle – tout en s’opposant aux forces du mal qui la menacent elle, sa famille et le monde des mortels.

Pas encore testé cette nouvelle série, mais j’ai drôlement hâte, surtout que dans mon adolescence j’étais une fan inconditionnelle de Sabrina l’apprentie sorcière.

 

ALBUMS

 

Va-t’en grand monstre vert ! d’Ed Emberley, à L’école des loisirs

Un album désormais grand classique de la littérature de jeunesse, que l’on peut sortir à tout moment de l’année. Une découverte progressive d’un grand monstre vert, que les enfants vont apprendre à faire partir et à vaincre leur peur de ce monstre qui se cache sous leur lit. Pour passer un Halloween un peu plus paisible.

 

 

Comment ratatiner……… ? de Catherine Leblanc et Roland Garrigue, chez P’tit Glénat

Comment ratatiner est une collection très variée où l’on retrouve les tomes suivants : Comment ratatiner les monstres / les créatures fantastiques / les zombies / les cauchemars / les dragons / les araignées / les vampires / les ogres / les fantômes / les sorcières… Il y en a encore bien d’autres, mais ceux-ci sont les plus appropriés pour Halloween. Vous choisissez le monstre qui vous fait le plus peur et vous saurez comment en venir à bout.

 

Les Monsieur Madame fêtent Halloween de Roger Hargreaves, chez Hachette jeunesse

Mme Terreur adore la fête d’Halloween car elle peut faire plein de farces et terroriser beaucoup de Monsieur Madame ! Mais cette année, M. Chatouille a décidé de ne pas se laisser faire. Attention Mme Terreur, Halloween ne sera peut-être pas aussi effrayant que d’habitude…

Une façon de faire d’halloween une fête aussi drôle qu’effrayante.

 

BULLES EN BAZAR

Pour ne pas faire de jaloux (et pour encore plus de plaisir), notre section Bulles en Bazar sera cette fois séparée en 3 catégories : bandes dessinés, mangas et comics.

 

Bandes dessinées

 

La brigade des cauchemars (2 tomes) de Franck Thilliez et Yomgui Dumont, chez Jungle

Tristan et Esteban ont 14 ans et font partie de la mystérieuse Brigade des cauchemars. Créé par le professeur Angus, le père de Tristan, la brigade vient en aide aux jeunes qui n’arrivent pas à se débarrasser de leurs rêves. A l’aide d’une expérience unique, les membres de l’équipe peuvent littéralement entrer dans le cauchemar du patient, afin d’en découvrir la source et de la détruire.

Parce que les cauchemars ne sont pas l’apanage des petits, voici une Bd qui aidera les plus grands à se débarrasser de leur cauchemar. J’ai emprunté le tome 1 à la médiathèque, je suis vraiment conquise. Le tome 2 vient de sortir.

 

Mélusine par Clarke, chez Dupuis

Mélusine est une apprentie sorcière tête en l’air, mais aussi très douée. Attentionnée avec les gens (monstres) qui l’entourent, elle les fait pourtant parfois mourir par inadvertance. Pleine de bons sentiments, elle fait rire petits et grands depuis de nombreuses années et on l’espère pour longtemps encore (dernier tome sortie en 2018).

 

 

 

Mangas

 

Freak Island de Masaya Hokazono, chez Delcourt

Les six membres d’un club de fouilles s’approchent de l’île déserte de Kikuike pour visiter ses ruines. Alerté par ce qui lui semble être un naufragé, Higashiyama rejoint le rivage… et se retrouve face à un homme à tête de cochon ! Tandis que ce dernier lui explose littéralement la cervelle à coups de marteau, le bateau des étudiants fait naufrage. Ils n’ont pas d’autre choix que de se réfugier sur l’île…

6 tomes pour vous plonger dans l’horreur d’une île déserte où dormir devient dangereux si vous souhaitez rester en vie. Un scénario et des mises en scènes assez classiques, mais c’est toujours efficace, sur moi en tout cas !

 

La femme défigurée de Kanako Inuki, chez Delcourt

Trois nouvelles terrifiantes par la « Reine du manga d’horreur » ! On y découvre une femme à la bouche démesurément grande, prête à tout pour retrouver sa fille ; une multitude d’escargots qui ont élu domicile dans le corps d’une famille afin de contrôler leur chair et leur esprit ; et une jeune fille qui dissimule son atroce visage sous une couche de maquillage.

C’est un très vieux manga (1995), mais je l’ai lu étant jeune et je peux vous assurer qu’il est drôlement efficace. Il n’est pas à mettre entre toutes les mains, âmes sensibles s’abstenir.

 

 

Comics

 

Marvel Anthologie : nous sommes Venom, chez Panini Comics

Puisque Venom est à l’honneur au cinéma en ce moment, que c’est un grand méchant et qu’il fait peur, il a tout à fait sa place dans cette sélection de comics pour Halloween. Cette anthologie rassemble différents épisodes tirés de toutes les époques, pour découvrir le parcours de Venom. Plaira autant aux fans qu’aux amateurs qui souhaitent découvrir ce personnage.

 

 

American Vampire de Snyder Scott et Albuquerque Rafael, chez Panini Comics

Le bandit Skinner Sweet est freiné dans sa tentative d’évasion par un vampire venu du d’Europe. Laissé pour mort, il revient à la vie et découvre qu’en plus d’être l’un d’entre eux, il est aussi la plus puissante, la plus rapide et la plus redoutable des créatures de la nuit. Plus d’un siècle plus tard, à Los Angeles, il contamine à son tour la jeune Pearl Jones afin d’en faire le second vampire d’une nouvelle espèce sur le continent, capable de marcher sous le soleil.

Petit coup de projecteur sur cette saga très connue des adeptes, qui vaut vraiment le détour. Je ne suis habituellement pas fan des comics, mais le dessin de celui-ci m’a beaucoup plu et le fait que cela soit en couleur encore plus.

 

DOCUS

 

Magie blanche, le grimoire des sorts et enchantements bénéfiques, chez Artémis éditions

Tout l’univers de la magie blanche, sa pratique et son histoire. Pouvoir des cristaux et des plantes, influences des astres, anges protecteurs, tarots, numérologie : découvrez tous les secrets des sortilèges et des enchantements utilisés au fil des âges. Pour passer à la pratique, tous les conseils et les ingrédients nécessaires pour réaliser des filtres d’amour, des attrapes-rêves, des porte-bonheurs, des amulettes protectrices, etc.

Halloween n’est pas qu’une fête pour faire peur. Mettre en avant la magie blanche et mettre de côté ses ustensiles de magie noire, ne fait pas de mal non plus. Voici donc un joli grimoire à l’esthétique ancienne pour vous donner envie de passer du côté de la lumière.

 

Mon gros dico des monstres à ratatiner de Catherine Leblanc et Roland Garrigue, chez P’tit Glénat

Responsables de bien des soucis, les monstres pullulent dans l’imaginaire des enfants. Que ce soit l’affreux Orreur qui se cache sous leur lit, le répugnant Imondis ou le gênant Bobilintru qui les empêchent de se concentrer, ils ne savent plus où donner de la tête ! Heureusement, voici un abécédaire bien pratique qui recense tous ces vilains monstres du quotidien. Au menu, une petite fiche explicative pour chacun, avec sa description, ses us et coutumes mais aussi et surtout ses points faibles et les actions recommandées pour s’en débarrasser !

 

La pâtisserie des sorciers d’Aurélia Beaupommier, chez Solar

Pas tout à fait un docu, mais je ne pouvais pas résister à vous le présenter.

De Harry Potter à Charmed, en passant par les Animaux Fantastiques, Narnia, Stranger Things, Casse-Noisette ou Ghostbuster, régalez-vous des recettes de dessert préférées de tous les sorciers et créatures enchantées de vos univers fantastiques favoris. Sablés de Noël de Dobby, muffins des soeurs Halliwell, tourte de Sabrina l’apprentie sorcière, navettes de Nostradamus, omelette des ours de la Boussole d’Or, potion Drink me et boisson Eat me d’Alice au pays des merveilles, gâteau tout vert de Shrek, potion de la Ligue des Gentlemen extraordinaires… Vos personnages préférés, qu’ils viennent des temps anciens, des contes, des jeux vidéo, du cinéma ou des séries, fondent pour ces recettes sucrées ! Ces desserts et boissons, tourtes, glaces, sablés, calissons, gros gâteaux, et potions sans alcool, mitonnés par de gentils ou méchants personnages, vous font rêver le temps d’un goûter grâce à ces recettes super simples à réaliser et qui créent d’eux-même une ambiance… fantastique !

 

ROMANS

 

Le crime d’Halloween d’Agatha Christie

Le 31 octobre, les sorcières s’envolent sur leur manche à balai : c’est Halloween, la fête du potiron.
« Savez-vous que j’ai eu l’occasion d’assister à un vrai meurtre ? » se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, lors d’une soirée enfantine chez Mrs Drake… Elle en mourra.

Parce que rien ne vaut un bon vieux classique au coin du feu, le soir d’Halloween. Au moins vous êtes sûr de ne pas être déçu.

 

Collection Chair de poule de R.L. Stine, chez Bayard

A Halloween, comment passer à côté de la collection Chair de Poule ? Un grand classique, qui ne se démode pas et qui fait toujours autant frissonner les jeunes dans le fond de leur lit. Petit coup de cœur pour le tome Photos de malheur, qui m’a fait mourir de peur étant jeune et qui m’a laissé longtemps loin d’un appareil photo.

 

 

J’espère que cette sélection d’Halloween vous a plu et que cela vous donnera envie de lire plus de livres frisson, tout au long de l’année !

 

Bonne lecture Halloweenesque les loulous !