Aliénor Mandragore de Séverine Gauthier (auteure) et Thomas Labourot (dessinateur), paru chez Rue de Sèvres en septembre 2015

Aliénor Mandragore-couv

Retour aux sources et aux légendes primaires avec des personnages mythiques et toujours prisés aujourd’hui : passons un peu de temps en compagnie de Merlin, la fée Morgane et Viviane.

J’ai déniché à la médiathèque un petit trésor, dans le rayon BD, dont je suis tombée sous le charme. Dans Aliénor Mandragore, on suit nos personnages bretons à travers les aventures et le point de vue d’Aliénor, la fille de Merlin. Prise de position très originale puisqu’habituellement on a affaire directement à l’un de nos trois autres protagonistes.

Aliénor Mandragore-planche 1

Dans la forêt de Brocéliande, Merlin est le druide le plus célèbre, même s’il est un peu passé de mode. Mais il croit à ses secrets ancestraux et tient à les transmettre à sa fille Aliénor. Le lundi, c’est sortie champignons ; le père montre à sa fille tout ce qu’elle doit savoir en la matière. Mais Aliénor n’est pas des plus intéressées. Un lundi, alors que Merlin déblatère son discours de mycologue, Aliénor s’éloigne. Elle se retrouve dans une clairière, face à une plante étrange. Alors qu’elle s’apprête à l’arracher, son père arrive et lui interdit de déterrer la Mandragore, plante dont le cri peut tuer (comme dans Harry Potter, ça vous rappelle des souvenirs ?). Finalement, se pensant insensible au pouvoir de la plante et se vantant d’avoir du sang de démon, Merlin tente l’expérience et demande à sa fille de déterrer la racine. Il meurt sur le coup… Aliénor se retrouve affublée du fantôme de son père, qui la harcèle pour trouver un remède et le ressusciter. Dans sa quête, la jeune fille va se découvrir un plus grand pouvoir qu’elle ne le soupçonne.

Aliénor Mandragore-planche 2

Lire plus