Skip to main content

Petits chevaliers en tout genre

Après plusieurs articles sur des animaux dans la littérature de jeunesse ces derniers mois, il serait temps de penser à en refaire un sur des personnages un peu plus humains. Et quoi de mieux, après le dernier sur les dragons, que de parler de ceux qui doivent les occire : les chevaliers. Mais soyons généreux et voyons plus grand. Voici donc un petit panel de combattants aguerris (ou pas…) : samouraï, chevalier, guerrier, tous ont des méthodes bien à eux, mais tous parviennent à leur fin (ou pas, encore une fois…) !

 

Le mystérieux chevalier sans nom de Cornelia Funke (texte) et Kerstin Meyer (illustrations), paru en 2005 chez Bayard jeunesse

Il était un roi, qui avait trois fils, qu’il élevait à la dure, pour devenir de preux chevaliers. Le jour où son quatrième enfant vint au monde, ce fut une fille. Mais la reine mourut en accouchant. Ne sachant comment élever une fille, il lui donna le même traitement qu’à ses fils. C’est pourquoi, lorsqu’elle eut seize ans et que son père voulu la marier au chevalier qui gagnerait le tournoi, la jeune fille ne l’entendit pas de cette oreille. Cachée sous une armure noire, elle participa au concours pour gagner sa propre main et avoir le droit de choisir son destin.

On commence notre sélection par un album particulier où le chevalier est une damoiselle ! Parce qu’après tout, les rôles de héros servant sont un peu trop souvent donnés aux hommes ; un récit où c’est la dame qui porte la culotte ne fait donc pas de mal. De plus, je suis sure que cette histoire n’est pas sans vous rappeler celle de Disney et de sa Mérida. Mais cet album a été écrit bien avant. Comme quoi, les idées viennent de partout.

Lire plus

La malédiction Grimm

La malédiction Grimm de Polly Shulman, paru chez Bayard en 2014

Livre offert par Coco il y a presque un an pour mon anniversaire, je ne l’avais, honteusement, pas encore lu. En haut de ma PAL à la base, il a fini par être recouvert d’autres bouquins (méchants livres !). C’est pour mon anniversaire suivant que j’ai enfin réussi à le lire et que je me suis aperçue que j’aurais dû le lire bien plus tôt !

 

Elisabeth, jeune New Yorkaise, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Elle saisit donc l’opportunité, que lui offre un de ses professeurs, de travailler dans une grande bibliothèque, en espérant y rencontrer du monde et ne plus être seule. Mais ce n’est pas dans une bibliothèque classique que la jeune fille va embarquer. C’est au Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York. Une gigantesque bibliothèque d’un genre particulier : bien qu’on y trouve des livres, ce ne sont pas les éléments principaux. Dans les rayonnages sont rangés des monceaux d’objets de la simple cuillère à la voiture de course, en passant par des collections de chapeaux. Rayonnages interdits au public, seuls les magasiniers peuvent vous apporter les objets demander. Que ce soit pour étudier un objet en vue de faire un exposé ou pour enrichir votre scène de théâtre, vous y trouverez de tout. Elisabeth va donc passer un entretien très particulier pour intégrer cet édifice et y devenir magasinière.

Le plus extraordinaire, ce sont les Collections Spéciales dont est dotée cette bibliothèque. Elles sont au nombre de quatre : la Collection Grimm, le Legs Wells, le Corpus Lovecraft et la Chrestomathie de Gibson. Après avoir fait ses preuves en tant que magasinière lambda, Elisabeth se verra le droit de participer à l’entretien de la merveilleuse Collection Grimm. D’autant plus qu’un mystère plane sur cette collection qui se voit dépouillée peu à peu de ses objets, sans que l’on sache d’où vient le voleur. Elisabeth va découvrir que la magie est bien réelle et que les objets de contes de fées n’existent pas que dans les livres. Avec ses nouveaux amis, rencontrés à la bibliothèque, elle va résoudre le mystère Grimm.

 

Lire plus

La véritable histoire des contes de fées

La véritable histoire des contes de fées (ce que Walt ne nous a jamais dit), par Julie Grêde, paru aux éditions Jourdan en 2016

veritable-histoire-des-contes-de-fees-julie-grede-jourdan-3

Comme promis la semaine dernière, voici un article sur le second livre que nous avons remporté lors de masses critiques Babelio. On reste finalement dans le thème du classique, mais dans un tout autre genre, avec une sorte de documentaire-fiction sur certaines œuvres des Studios Disney. Un livre très particulier, car il est présenté comme une série de conférences tenues par LE Walt Disney en personne, en direct… du paradis. Un retour sur ses propres œuvres, face à un auditoire, lui aussi des plus étranges… J’ai pas mal de choses à dire sur ce livre, mais je n’ai pas eu envie de l’abimer en forçant le dos pour pouvoir prendre des photos des rares images qui sont à l’intérieur (qui ne sont de toute façon pas forcément d’un grand intérêt) ; j’agrémente donc mon article de vieilles affiches des Sillys Symphonies qui ont fait la gloire des débuts du maître des premiers dessins animés sonores, pour égayer un peu le tout.

musicland

Dans un premier temps, je dois avouer que j’étais mitigée en recevant ce livre. D’une part ravie-ravie-ravie de pouvoir mettre un nouvel ouvrage sur Disney dans ma bibliothèque et de pouvoir potentiellement découvrir de nouvelles choses sur cet univers ; d’un autre côté, une appréhension face au thème annoncé sur la quatrième de couverture : un retour sur les vrais contes dont sont tirés les dessins animés que nous connaissons tous. Cela me faisait un peu peur, car pour le besoin de différents articles (que vous pouvez retrouver ici, , dans ce coin et en cliquant ici) j’ai déjà travaillé personnellement en profondeur sur l’origine des contes qu’a utilisé le grand Walt. Je me demandais donc si j’allais découvrir quelque chose de neuf de ce côté. De plus, je venais de finir de lire le hors-série du Figaro récemment paru avec pour thème Walt Disney, passeur d’histoires. Enfin, j’ai vu passer à la télé cet été deux magnifiques reportages sur la vie de Walt lui-même, reportages très bien réalisés et fournis. La crainte de m’ennuyer un peu à la lecture de ce nouvel ouvrage était donc fondée.

Lire plus

Trouve ton chemin aux pays des contes

Trouve ton chemin aux pays des contes de B.G. Hennessy (texte) et M. Caudry (illustrations), paru chez Milan le 14 septembre 2016

Trouve-ton-chemin-Caudry-Milan-1

C’est avec surprise et ravissement que j’ai reçu ce service de presse de chez Milan. Avec surprise car cela faisait déjà trois mois que nous avions fait une petite sélection auprès de leur service pour avoir un ou deux livres à la rentrée mais que nous n’avions pas de nouvelles. Ravie parce que c’était mon préféré dans la sélection faite, donc très contente de recevoir celui-là. Et je ne suis toujours pas déçue, car cet album est des plus sympathiques.

Trouve-ton-chemin-Bennessy-Caudry-Milan-2

Comme son nom l’indique, nous allons plonger dans l’univers des contes et devoir y trouver notre chemin. Les 6 contes choisis pour cet album sont très hétéroclites et bien sélectionnés. Du conte européen au conte oriental, en passant par un imaginaire américain, du grand classique au moins connu par les enfants d’aujourd’hui. Une façon sympathique de découvrir de nouveaux récits et de voir sous une autre facette ceux déjà connus. Les 6 pays fantastiques proposés sont :

  • Le pays imaginaire de Peter Pan
  • Le pays des merveilles d’Alice
  • Le pays d’Oz de Dorothée
  • Le royaume de l’ogre avec Jack
  • La forêt enchantée de Blanche-Neige
  • Le royaume d’Aladin, avec le génie en accompagnateur

Trouve-ton-chemin-Bennessy-Caudry-Milan-4

Le principe de ce livre est de travailler l’espace et l’orientation avec les enfants de façon ludique. Nous allons donc découvrir les 6 univers imaginaires à travers des cartes truffées de détails se rapportant au conte. Ces cartes sont extrêmement bien pensées. Elles sont quadrillées avec des indices lettres et des indices chiffres pour pouvoir se repérer. On y trouve également à chaque fois une petite rose des vents pour apprendre les points cardinaux aux enfants. Le petit plus est une échelle des distances propre à chaque carte, chaque univers. Pour le pays imaginaire de Peter Pan, on retrouve une échelle sous forme de « lieus de pirate », par exemple ; pour Alice aux pays des merveilles, ce sont des « sauts de lapin » ; tandis que dans la forêt enchantée de Blanche-neige, on se réfère à des « pas de nain ».

Lire plus

Tilo et les passeurs d’étoiles

Il y a quelques mois mes parents sont revenus de vacances avec dans leurs bagages une petite surprise pour moi. Cette surprise, ils l’ont trouvée dans une superbe ville nommée Sarlat-la-Canéda en Dordogne qui, l’été, se transforme en véritable marché d’art. Et comme vous vous en doutez, puisque je vous en parle ici, la surprise était un livre : un album d’une soixantaine de pages nommé Tilo et les passeurs d’étoiles.

Source : Olivier Trotoux artiste illustrateur.

Source : Olivier Trotoux artiste illustrateur.

Lire plus

The Land of Stories // Le Pays des contes

The Land of Stories // Le pays des contes, de Chris Colfer.

81m48ODSWbL

Il était une fois un livre bienheureux où toutes les histoires se finissaient sur un « et ils furent heureux » et où tous les rêves prenaient vie. Lorsque les jumeaux Bailey, Alex et Conner, le reçoivent en cadeau d’anniversaire de la part de leur grand-mère, ils sont aux anges. Mais la joie est de courte durée, car depuis des choses bizarres se produisent. Alex entend des voix qui proviennet du livre, quant à Conner, ce sont des objets qu’il voit en sortir ! Poussés par une trop grande curiosité envers leur mystérieux cadeau, les deux enfants se font « avaler » par ce dernier. Projetés dans un monde inconnu, ils se lancent alors dans une aventure hors norme pour rentrer chez eux. Encore faut-il qu’on leur en laisse les moyens !

Lire plus

Les 10 ragondins et le ragondor

 

Les 10 ragondins et le ragondor, de Laurence Erwin et Mandar.

ragondins_couv

Avant de commencer cette critique, une fois n’est pas coutume, je tenais à remercier Au Loup Editions (et en particulier Aurore) pour le superbe envoi de cet album. Enveloppé dans du papier cadeau, c’était un peu comme recevoir les cadeaux de Noël en avance. Et j’adore ça Noël !

Je dois avouer que je n’aurais jamais posé les yeux sur cet album en rayon. Le style de dessin ne correspond pas vraiment à mes goûts en la matière, mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier le contenu.

Lire plus