Dix, de Marine Carteron, paru en mars 2019 aux éditions du Rouergue

Cela faisait un moment que le livre que je vais vous présenter aujourd’hui me faisait de l’œil. Je ne connaissais absolument pas Marine Carteron, qui est pourtant renommée en littérature de jeunesse grâce à Génération K et Les autodafeurs, ce qui m’a donc attiré c’est la couverture et surtout le résumé. A la fin de celui-ci est précisé que le roman est un « clin d’œil sanglant à la reine du roman policier : Agatha Christie ». Une petite recherche internet plus tard, je découvre que c’est carrément une adaptation libre des Dix petits nègres. Ouh, ça me met en joie !!! Ça fait des années que je n’ai pas lu un Agatha Christie, alors que j’en étais fan dans mon adolescence, c’est donc l’occasion de m’y remettre. Ni une ni deux, je décide de relire les Dix petits nègres, avant d’entamer Dix.

J’avais au début un peu peur de lire les deux à la suite, que ce ne soit qu’un copié-collé, que je devine rapidement qui est le tueur dans l’adaptation de Marine Carteron, et de regretter ma lecture. Mais pas du tout ! Cette adaptation libre pour la jeunesse, greffée dans notre monde actuel est superbe ! Pour bien commencer, en voici le résumé :

Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l’aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? un seul but : survivre !

En savoir plus