Skip to main content

La roue des vents

La roue des vents de Vincent Joubert, paru chez Ankama en 2010

Aujourd’hui, cap sur un livre qui fait partie de ma PAL depuis trois ans ! Acheté d’occaz parce que plus édité, il trônait fièrement sur une pile de livres à lire « rapidement ». Je le conçois, il faut que je revoie ma définition du « rapidement ». En tout cas, je suis très contente de l’avoir enfin lu, car je ne suis pas déçue du voyage !

 

Joachim Fendl’or est un jeune ouvrier travaillant à la construction de la célèbre Notre-Dame de Paris, sous les ordres de son oncle peu recommandable. Jusqu’au jour où il rencontre Maître Gontran, accompagné d’un dragon, Clovis. Une rencontre pas des plus agréables puisqu’elle commence par une jambe cassée. En même temps, ce malheur permet à Maître Gontran de subtiliser le jeune Joachim à son oncle bourru, sous prétexte de lui réparer la jambe. Le temps passant et le jeune apprenti se remettant de ses blessures, il s’est également pris d’amitié pour Gontran et le fabuleux dragon Clovis. Le trio s’entendant à merveille, Maître Gontran finit par proposer au jeune homme de les accompagner, lui et Clovis, dans l’ultime quête du dragon. Ce dernier n’est en réalité plus tout jeune et voit sa fin approcher. S’il ne veut pas rester coincé dans le monde humain et pouvoir profiter du monde réservé aux dragons à leur mort, il doit se dépêcher de trouver sept graines qui lui ouvriront la roue des vents, portail magique qui lui permettra d’entrer dans ce monde. Joachim accepte avec joie et empressement. S’ensuit alors un long périple semé d’embûches. Joachim va découvrir un monde parallèle à celui qu’il connaît et s’y émerveiller, où les trois compères en verront de toutes les couleurs.  Personnages incongrus, méchants machiavéliques, alliés précieux, paysages à couper le souffle… Tout autant d’éléments qui jalonnent le récit. La petite troupe se verra tantôt en possession des graines, tantôt dépouillés et devant refaire tout le chemin déjà parcouru pour les obtenir. Clovis pourra-t-il trouver la paix dans le monde des dragons ?

Lire plus

Des flammes, des ailes, des griffes : attention, dragons en vue !

Les dragons, ces créatures fantastiques, sont de bons personnages pour les récits fantastiques. Mais ils sont rarement les protagonistes des récits. Quelle injustice, pour eux qui sont si forts et imposants ! Rendons-leur donc leur place, à travers ce petit article, où je vous présente quelques albums où ils tiennent la place centrale. Gentils, méchants, anthropomorphisés ou non, dans leur élément ou mélangés à des humains, voici un panel hétéroclite pour satisfaire tous les lecteurs ! Le nouvel an chinois a eu lieu il y a quelques jours, ça tombe donc également très bien de faire un article sur les dragons ! Pour changer, on prend le train à l’envers et on va du plus récent au plus ancien.

 

Les dragons de Château-Croulant de Terry Pratchett, paru chez l’Atalante en 2016

Alors que le roi Arthur savoure son déjeuner du dimanche au lit, les crieurs publics annoncent sous ses fenêtres que des dragons ont envahi le domaine de Château-Croulant et terrifient les habitants. Ni une ni deux, le roi décide d’envoyer ses plus fiers chevaliers à la rescousse. Malheureusement, ses guerriers les plus aguerris sont déjà tous partis au combat. Il doit donc envoyer un débutant. Ce dernier, une fois arrivé sur place, après quelques péripéties, s’aperçoit que les dragons terrifiants ne le sont peut-être pas tant que ça. Et si c’était plutôt eux les victimes ?

On commence par un cas un peu particulier, puisque pour une fois il ne s’agit pas d’un album, mais d’une nouvelle de quelques pages, piochée dans un recueil pour la jeunesse du célèbre Pratchett. Après tout il n’est jamais trop tard pour s’initier au grand maître de la parodie fantastique. En plus, ce recueil est truffé d’illustrations de Mark Beech, ce qui rapproche cette nouvelle d’un album. C’est donc un court récit drôle et complètement loufoque qui vous fera voir les dragons sous un autre jour.

Lire plus

Charles, Apprenti dragon

Charles, Apprenti dragon, de Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin, paru chez Seuil Jeunesse (2014)

Aujourd’hui, je devais vous présenter une chronique tout à fait banale quand j’ai réalisé avec horreur que je ne vous avais jamais parlé de cette beauté qu’est Charles, Apprenti Dragon. Comment une telle bévue a-t-elle pu se produire – nous ne le saurons jamais – mais je vais de ce pas réparer cette injustice. 

Préparez donc votre écran solaire indice « risque de grande brûlure » et venez découvrir les aventures peu ordinaires d’un dragon extra-ordinaire ! 

Lire plus

Le dernier Elfe

Le dernier Elfe de Silvana de Mari, paru en 2010 pour la version Le livre de Poche jeunesse (2005 parution française originale)

Il y a deux mois maintenant je gagnais (je crois bien pour la première fois de ma vie), un concours sur internet, et pas des moindres puisque c’’était le concours livresque de Kube ! Tous ceux qui avaient déjà commandés une Kube avaient pu y participer. A la clef, des Kubes, mais aussi des goodies. Je fus chanceuse et remportais l’un des gros lots, une Kube gratuite ! Je m’empressais d’aller chercher mon précieux et de valider ma commande.

Puisque j’ai déjà fait un article plus précis sur mon avis en ce qui concerne cette box littéraire (par ici la visite), cela ne va pas être le sujet principal du moment. Je ne vais présenter que succinctement le contenu de la box, c’est sur le livre reçu que je vais me concentrer.

Cependant, j’ai profité d’un petit tour à la campagne pour prendre des photos bucoliques de ma box, je vous en fait donc profiter ! Appréciez, parce qu’avec la rosée du matin, j’ai mouillé mes affaires…

Finalement je suis bien contente d’avoir gagné cette Kube car mon avis change un peu par rapport à ce que j’en avais dit précédemment. Je trouvais la box un peu trop répétitive, avec toujours les mêmes goodies, déclinés seulement avec des couleurs différentes. Le crayon gris et le carnet d’émotions, je n’avais pas l’intention d’en faire la collection.

Et bien ces deux items ont disparu de la box que j’ai reçue, pour être remplacés par des goodies bien sympathiques. Dans cette box de fin de printemps, était mise à l’honneur la calligraphie asiatique ! Un très sympathique petit kit de découverte était fourni, avec pinceau adéquat, explications sur les tracés, une jolie carte style estampe et un cahier aux pages blanches pour s’entraîner. Evidemment, l’éternel marque-page et l’incontournable sachet de thé étaient présents aussi, mais ça on ne s’en lasse pas.

Une Kube vraiment sympathique dont je garde précieusement les accessoires.

Lire plus

Dragon de glace

Dragon de glace de George R.R. Martin, illustré par Luis Royo, paru en 2015 chez Flammarion (sortie originale en 1980 pour l’histoire).

Dragon de glace-George R.R. Martin-Couv

Oui oui oui, vous avez bien lu « George R.R. Martin », le papa de Game of Thrones. Flammarion a décidé de tabler sur un auteur incontournable en ce moment et a dégoté une nouvelle écrite par le grand maître, pour le présenter aux plus jeunes. C’est vrai que Game of Thrones n’est pas vraiment pour le jeune public, même les ados peuvent être choqués par certaines scènes. Mais ne vous en faites pas, avec Dragon de glace, vous pourrez faire découvrir votre auteur favori aux enfants dès 8-10 ans.

Lire plus