Marmite-à-histoires-Flammarion-couvLa marmite à histoires : contes chamboulés, écrit par Gwendoline Raisson et illustré par Amélie Dufour, Didier Balicevic et Gwen Keraval, paru chez Flammarion en 2009

 

C’est l’histoire d’une princesse, qui vit recluse dans un château, et qui doit embrasser un prince pour en sortir et ne plus subir le joug de sa belle-mère et de ses affreuses belles-sœurs. Pour se faire elle demande l’aide d’un poisson rouge, d’un ogre et de sept nains…

Bon, j’arrête là mes bêtises, vous allez finir par croire que c’est vrai. Quoi que, avec La marmite à histoires, on n’est pas loin du compte/conte. Cet album, un peu tordu il faut bien le dire, regorge d’histoires loufoques, inspirées de nos contes classiques, mais revisitées dans tous les sens. L’auteure les a elle-même retravaillés ou inventés, mais surtout, on offre ici la possibilité au lecteur de faire prendre le tournant qu’il veut à l’intrigue.

On découvre au fil des pages quatorze débuts d’histoires dont le lecteur pourra changer le milieu, la fin ou un infime détail, pour chambouler tous les rebondissements. Pour se faire, il y a des tirettes à actionner, des roues à faire tourner, des volets à soulever, des choix à faire.

Pour chacune des histoires, différentes techniques ont été élaborées pour en modifier le contenu. Voici un exemple de chaque :

 

Les histoires à rallonge :

On lit tout d’abord une petite histoire classique. Puis, un volet est à déplier vers le bas pour découvrir une autre fin qui est attribuée à l’histoire. Fin bien différente de la première ! Dans ces histoires, les illustrations changent également (grâce à l’ouverture du volet) et font comprendre que l’issue ne sera pas la même.

Le petit poisson rouge...

Le petit poisson rouge…

... devient le gros poisson rouge !

… devient le gros poisson rouge !

Lire plus