L’homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme, chez Dargaud en avril 2016

L'homme qui tua Lucky Luke-Matthieu Bonhomme-couv

« Quoi ? Mais qu’est-ce que c’est que ça ??? » dixit moi au détour des rayons d’une librairie. « Lucky Luke meurt ?? Mais ils n’ont pas le droit ? Est-ce que Tintin est mort ? Est-ce qu’Astérix et Obélix sont morts ? Non ! On ne touche pas aux monuments de la BD ! »

Moyennement ravie, j’achète tout de même fissa. Bon, pas pour moi, mais pour l’anniversaire de ma maman, fan de Lucky Luke. Vous allez me dire : « Moyen comme cadeau, une BD sur la mort de Lucky Luke… » Quand on est fan, on doit pouvoir tout supporter. Bien évidemment, avant de lui offrir, zieutage intensif de cette histoire de Lucky Luke.

L'homme qui tua Lucky Luke-Matthieu Bonhomme-planche 1

Lucky Luke arrive dans une nouvelle ville, Froggy Town. Point de grands bandits, pas de Dalton. Mais un shérif simplet qui dirige la ville sous la férule de son frère un peu sadique et une histoire de trafic de pépites d’or. Lucky Luke est accueilli à bras ouverts par certains habitants, car sa réputation le précède. Mais d’autres ne sont pas de cet avis. Comme d’habitude, il se fait donc vite des ennemis, en même temps que d’essayer de résoudre cette affaire de pépites d’or et de diligences qui se font attaquer. Mais le shérif ne l’entend pas de cette oreille. Il ne laissera pas quelqu’un d’autre diriger sa ville. Après quelques péripéties, Lucky Luke est provoqué en duel. Il accepte évidemment, étant le plus grand tireur de l’Ouest. Sous le soleil, le duel commence. Les deux hommes se regardent en chiens de faïence. Tout à coup, un coup de feu. Lucky Luke est touché dans le dos, s’écroule par terre et ne bouge plus… Lucky Luke est mort.

Lire plus