Skip to main content

Miss Peregrine et les enfants particuliers (BD)

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ramson Riggs et Cassandra Jean, paru chez Bayard fin 2014

Après notre article sur le tome 1 du cycle, et avant la sortie du film, voici un article sur un entre-deux : l’adaptation en bande dessinée du premier tome de la saga de Ramson Riggs.

Comme c’est une adaptation très fidèle, pas besoin de refaire un résumé du récit. A zieuter par ici pour ceux qui le souhaitent.

Miss Peregrine BD-Ramson Riggs-Bayard-4e couv

L’auteur a lui-même scénarisé cette adaptation, du coup c’est une belle réussite au niveau de la retranscription parce qu’il y a mis ce qu’il fallait. L’histoire parait évidemment beaucoup plus courte et se passer dans un laps de temps plus restreint, mais il a su sélectionner les éléments et évènements adéquats pour relater le récit de façon concise, précise, sans que l’on ait l’impression de ne plus rien comprendre ou qu’il manque un gros passage.

Miss Peregrine BD-Ramson Riggs-Bayard-planche 3

Au début, j’ai eu beaucoup de mal avec le fait que les illustrations soient en noir et blanc (même si c’est le style de prédilection de l’illustratrice). Mais je me suis ensuite aperçue que le noir et blanc est réservé à notre présent, tandis que des couleurs sont intégrées à la période de 1940. Comme on passe plus de temps en 1940 (les trois quarts du livre), j’ai été moins dérangée par la suite. De plus, c’est une super idée pour distinguer les deux époques sans avoir besoin d’une phrase à chaque fois.

Lire plus

Biguden – Tome 3 : Dahut

Biguden – Tome 3 : Dahut, de Stan Silas, paru chez EP éditions en janvier 2016

Biguden tome 3-Dahut-Stan Silas-couv

Fraîchement arrivé à la médiathèque, je me suis jetée sur le tome 3 de Biguden, dont j’avais adoré les deux premiers tomes (L’Ankou par ici, Bugul-Noz par-là). C’est le troisième et dernier tome de cette petite série qui m’a envoûtée. Et pour finir, la donne a un peu changé.

Biguden tome 3-Dahut-Stan Silas-vignette 1

Après plusieurs mois passés à Le Pouec, la petite Biguden a décidé de reprendre le large pour rentrer sur sa terre natale. Elle est encore jeune et c’est un long périple, malgré tout, elle a passé des semaines à se construire son embarcation et est décidé à mener de front ce voyage. Le jour du départ, Goulwen n’est pas présent. Et pour cause, quelques jours auparavant il a découvert l’ultime secret de Biguden et lui en veut de ne pas s’être dévoilée avant. Quant à Solenn et Rozen, les deux dernières bigoudènes gardiennes de la magie et du folklore breton, elles sont plutôt contentes de voir partir la jeune Biguden. En effet, depuis son arrivée, la magie se réveille dans le village de Le Pouec, ce qui n’est pas à leur goût. De plus, il semblerait que la petite japonaise soit en fait habitée par un démon puissant. Son départ ne peut donc être que de bon augure pour les bretons.

Cependant, après le départ de l’enfant, les choses ne vont pas mieux. Il semblerait même que la magie se soit décuplée. En effet, un nouveau danger arrive. Dahut, princesse des mers déchues, refait surface après des années d’oubli. Biguden reviendra-t-elle pour aider le village qui l’a accueillie ?

Lire plus

Aliénor Mandragore

Aliénor Mandragore de Séverine Gauthier (auteure) et Thomas Labourot (dessinateur), paru chez Rue de Sèvres en septembre 2015

Aliénor Mandragore-couv

Retour aux sources et aux légendes primaires avec des personnages mythiques et toujours prisés aujourd’hui : passons un peu de temps en compagnie de Merlin, la fée Morgane et Viviane.

J’ai déniché à la médiathèque un petit trésor, dans le rayon BD, dont je suis tombée sous le charme. Dans Aliénor Mandragore, on suit nos personnages bretons à travers les aventures et le point de vue d’Aliénor, la fille de Merlin. Prise de position très originale puisqu’habituellement on a affaire directement à l’un de nos trois autres protagonistes.

Aliénor Mandragore-planche 1

Dans la forêt de Brocéliande, Merlin est le druide le plus célèbre, même s’il est un peu passé de mode. Mais il croit à ses secrets ancestraux et tient à les transmettre à sa fille Aliénor. Le lundi, c’est sortie champignons ; le père montre à sa fille tout ce qu’elle doit savoir en la matière. Mais Aliénor n’est pas des plus intéressées. Un lundi, alors que Merlin déblatère son discours de mycologue, Aliénor s’éloigne. Elle se retrouve dans une clairière, face à une plante étrange. Alors qu’elle s’apprête à l’arracher, son père arrive et lui interdit de déterrer la Mandragore, plante dont le cri peut tuer (comme dans Harry Potter, ça vous rappelle des souvenirs ?). Finalement, se pensant insensible au pouvoir de la plante et se vantant d’avoir du sang de démon, Merlin tente l’expérience et demande à sa fille de déterrer la racine. Il meurt sur le coup… Aliénor se retrouve affublée du fantôme de son père, qui la harcèle pour trouver un remède et le ressusciter. Dans sa quête, la jeune fille va se découvrir un plus grand pouvoir qu’elle ne le soupçonne.

Aliénor Mandragore-planche 2

Lire plus

Fablehaven – Tome 5 : La prison des démons

Fablehaven, tome 5 : La prison des démons de Brandon Mull, paru chez Nathan en 2011

Fablehaven 5-Brandon Mull-1ere couv

Ça y est, j’ai enfin fini le cycle Fablehaven ! Snif snif et en même temps super contente d’avoir redécouvert cet univers. Voici donc la dernière chronique sur les aventures de Kendra et Seth.

Beaucoup de péripéties qui se déroulent dans le tome 4, peuvent être tues pour laisser la joie de la découverte aux lecteurs, mais je dois en raconter quelques-unes pour rendre compréhensible mon résumé du tome 5. Voici donc quelques anecdotes à retenir sur le tome 4, mais attention aux spoils (en plus de l’article par ici !) :

Dans le temple, Kendra avait rencontré un tout petit dragon, nommé Raxtus, rejeté par les siens. En cause, le fait qu’il ait été touché par les fées, sa petite taille et ses pouvoirs qui paraissent ridicules aux yeux des autres dragons : il embellit les éléments. Mais il n’est pas tué par les siens car il est le fils du plus respecté de tous les dragons. Malgré le fait qu’il soit la honte de sa famille, il reste donc en vie. Il aidera beaucoup Kendra, notamment parce qu’il peut se rendre invisible.

Kendra va également rencontrer d’autres créatures : les Astrides. De grosses chouettes à visage humain. Elle va leur permettre de renouer contact avec la reine des fées, alors qu’ils avaient été punis de nombreuses années auparavant, et pour la remercier ils vont l’aider dans sa quête.

Plusieurs personnages vont mourir lors de ce tome 4. Dougan et surtout Gavin. Mais pour le dernier ce n’est pas une perte, puisqu’il se révélera être en réalité Navarog, un roi démon. C’était le monstre délivré par le Sphinx dans le tome 2. Gavin faisait donc partie de la société de l’Etoile du Soir depuis le début. A la fin du tome 4, il se transforme en dragon et trahit tout le monde. Mais le petit Raxtus prendra son courage à deux mains et le tuera.

Il y a également Warren, qui fut blessé rapidement lors de l’expédition au temple des dragons. Il a donc été installé dans le sac à dos avec la pièce extra-dimensionnelle et ne participera pas à grand chose dans l’aventure. Mais surtout, juste avant d’être dévoré par Raxtus, Gavin met le feu au sac à dos, coinçant Warren dans la pièce. Il ne peut s’en extraire seul, mais les Sorenson ne savent pas non plus comment le sortir de là.

A la toute fin du tome, quand les enfants reviennent chez leurs grands-parents, on apprend que Stan, leur grand-père, est devenu le chef des Chevaliers de l’Aube, après que la véritable identité du Sphinx ait été révélée aux autres membres. Il intronise donc Seth Chevalier, mais a aussi une très mauvaise nouvelle à annoncer à ses petits-enfants : leurs parents ont été enlevés par la société de l’Etoile du Soir.

Lire plus

La Cabane Magique

La Cabane Magique ~ Tome 1 & 2, de Mary Pope Osborne

logo la cabane magique

Lorsqu’on est libraire jeunesse, la question qu’on nous pose le plus souvent, c’est : « Que peut-on donner à lire à un enfant de 7 ans ? »

Je dois avouer que la question est autant difficile pour les parents que pour nous. Car sept ans est un âge charnière ; l’âge auquel on découvre l’école primaire ; l’âge auquel on découvre la lecture par soi-même ; mais aussi l’âge auquel on joue à être grand sans vraiment l’être. Aussi, l’enfant sera considéré par certains comme trop grand pour les albums (petite note perso : on n’est jamais trop grand pour les albums), et trop petit pour des Chair de Poule. Il faut donc trouver le bon équilibre, et dans l’énorme océan de productions pour la jeunesse, ce n’est pas toujours évident.
Mais hallelujah, depuis 2002, une série met tout le monde d’accord et a l’immense honneur d’être plébiscitée par les enfants du monde entier (rien que ça!). Entre magie, aventure, découverte historique et énigme, il faut dire que cette saga a tout pour plaire.

Je ne compte plus le nombre de jeunes enfants ou d’adultes qui se jetaient sur les nouvelles sorties, ou le nombre de fois où nous avons, mes collègues et moi, conseillé la saga. Seulement, pour ma part, je n’avais jamais pris le temps de lire un seul volume. Alors, lorsque je suis tombée sur les premiers tomes dans ma bouquinerie favorite, je me suis dit que ce serait l’occasion d’aller enfin voir ce qui se passe de si captivant dans cette Cabane Magique.

Lire plus

Les tomes 2 des séries de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier

Si vous nous suivez depuis quelque temps, vous aurez remarqué que nous sommes fans des Carnets de Cerise (dont nous venons de chroniquer le tome 4, par ici). Mais plus encore, Loulou est fan du travail de Joris Chamblain en général et par conséquent des partenaires avec lesquelles (oui ce sont souvent des filles) il travaille. Il faut dire qu’il sait s’entourer !

Je vous ai déjà fait la critique de deux tomes 1 d’autres séries en bande dessinée qu’il scénarise, avec Lucile Thibaudier au dessin : Enola et Sorcières sorcières.

Sorcieres-Enola-Chamblain-Thibaudier-Kennes-La gouttiere

En acquérant le tome 2 d’Enola il y a quelques jours, et en pensant déjà à la critique que j’allais pouvoir en faire, je me rends compte que je n’ai pas chroniqué le tome 2 de Sorcières sorcières paru en fin d’année dernière ! Je dois me rattraper absolument ! Puisque le scénariste et l’illustratrice sont les mêmes pour ces deux ouvrages, autant faire d’une pierre deux coups et vous faire profiter du tout en un seul morceau !

Lire plus

Belle, intelligente et courageuse

Belle, intelligente et courageuse, de Béatrice Masini, collection Bibliothèque rose chez Hachette.

              tome 1 BIC tome 2 BIC

Non, non, non, ce n’est pas le titre de ma biographie que je vous fais découvrir aujourd’hui, mais plutôt une collection de livres pour enfants qui vaut vraiment le détour ! Seulement voilà, je suis navrée, comme toute chose au monde est imparfaite, je vais devoir délaisser le lectorat masculin pour me consacrer au lectorat féminin car cette collection  ne s’adresse qu’aux petites filles. Enfin, ça, c’est ce que Hachette essaie de vous vendre, mais si votre petit garçon sait passer outre le rose bonbon de la couverture, et le titre très féminin, il pourra apprendre tout autant sur la vie que ces demoiselles. 
Cette collection s’adresse donc aux enfants primo-lecteurs, c’est-à-dire 6-8 ans, et a été créée dans le but de promouvoir l’héroïsme au féminin, et de dispenser de belles morales pleines de vie. Un peu comme les fables de La Fontaine en somme, la satire politique en moins.
Confiance en soi, humour et aventures magiques, sont ainsi réunis pour le bonheur de nos petites têtes blondes !

Lire plus

Fablehaven – Tome 3 : Le fléau de l’ombre

Fablehaven 3-Brandon Mull-couvFablehaven, tome 3 : Le fléau de l’ombre de Brandon Mull, sorti aux éditions Nathan en 2010

 

 

Nous avions quitté Kendra et Seth en plein milieu de l’été dans le tome précédent, et nous reprenons donc les événements où nous les avions laissés. Mais tout d’abord, voici quelques détails sur la fin du tome 2 (critique à découvrir par ici), pour repartir du bon pied dans les explications du tome 3 (mais attention, gros gros spoil, pour ceux qui n’ont pas encore lu le tome 2) :

Le traître lié à l’Etoile du Soir s’est avéré être Vanessa. En tant que Narcoblix (sa capacité consiste à mordre les gens pour ensuite être liée à eux et pouvoir prendre le contrôle de leur corps quand ils dorment), elle a pu prendre possession des personnes de la maison et leur faire faire ce qu’elle voulait. C’est ainsi qu’elle a découvert, à l’insu de tous, où se trouvait le premier artéfact dans Fablehaven. Mais Seth et Kendra sont encore une fois sur le coup et vont tout faire pour empêcher Vanessa d’arriver à ses fins.

Après un combat acharné, Vanessa se retrouvera prisonnière et les Sorenson récupéreront l’artéfact (qui est un sablier dont les sables peuvent guérir tous les maux). Objet qu’ils s’empresseront de donner au Sphinx, pour qu’il le mette en lieu sûr. Malheureusement, la fin du tome 2 finit par une lettre d’adieu écrite par Vanessa et adressée à Kendra, que la jeune fille ne découvrira que trop tard. Dans cette lettre, Vanessa explique à Kendra que le Sphinx lui-même fait partie de l’Etoile du Soir et que lui avoir donné l’artéfact est donc une très mauvaise idée. De plus, pour enfermer Vanessa, ils ont dû libérer un autre prisonnier, qui apparemment n’est pas du côté du bien. Mais est-ce une ruse de la part de Vanessa, ou est-ce la vérité ?

 

Après ces quelques explications essentielles sur la fin du tome 2, partons à l’aventure dans le tome 3.

Seth et Kendra finissent la fin de l’été chez leurs grands-parents. Kendra a montré le message de Vanessa à sa famille et tous se demandent s’ils ne devraient pas interroger la jeune femme pour éclaircir certains points. La situation n’étant pas urgente pour le moment, décision est prise de ne faire appel à elle qu’en dernier recours.

Lire plus

Fablehaven – Tome 2 : La malédiction de l’Etoile du soir

Fablehaven, tome 2 : La malédiction de l’Etoile du Soir de Brandon Mull, paru chez Nathan en 2010

 Fablehaven 2-Brandon Mull-couv

Une année scolaire est passée depuis la dernière fois que nous avons fréquenté nos héros, Kendra et Seth (critique du tome 1 par ici). Ils n’ont pas revu leurs grands-parents depuis les vacances d’été où ils ont découvert que ces derniers étaient les gardiens d’une réserve de créatures magiques où ils ont vécu des aventures rocambolesques. Les deux ados sont en fin d’année scolaire et attendent avec impatience de retourner à Fablehaven.

Alors qu’il ne reste plus qu’une semaine de cours, Kendra voit débarquer dans sa classe un nouvel élève. Toutes les filles tombent instantanément sous son charme, mais Kendra ne comprend vraiment pas pourquoi. Il est très laid, repoussant même, et il pue. Elle finit par comprendre que c’est en réalité une créature maléfique, un gobelin. En effet, depuis que Kendra a été touchée par le baiser des fées à la fin de l’été dernier, elle n’a plus besoin de boire le lait magique pour voir les créatures fantastiques. Quand elle parle de ce nouveau monstre-élève à son frère, il ne le perçoit donc pas non plus comme hideux.

Seth et Kendra sont sur leurs gardes, car la jeune fille se rend bien compte que le nouvel arrivant la surveille de près. D’autant plus que l’année dernière, leurs grands-parents leur ont confié qu’un organisme nommé l’Etoile du Soir tentait depuis de nombreuses années de trouver les cinq artéfacts qui, rassemblés, permettent de former une clef et d’ouvrir la plus grande prison de démons au monde.

Au bout de quelque temps, un étranger aborde Kendra à la sortie du lycée. Il lui propose de faire partir le gobelin pour l’aider. Avec toutes les aventures dans lesquelles ils se sont laissés embringuer l’année précédente, Seth et Kendra restent prudent par rapport à cet étranger et sa proposition. Mais il réussit à les convaincre de sa bonne foi et les enfants s’embarquent donc dans de nouvelles péripéties. Malheureusement, cet homme s’avère être un membre de l’Etoile du Soir.

Par chance, leur grand-père a vent de cette histoire et envoie une amie les tirer des griffes de l’étranger. Le frère et la sœur se retrouvent donc à Fablehaven pour les trois mois d’été. Mais cela ne va pas être de tout repos. Les membres de l’Etoile du Soir se font de plus en plus incisifs. Les grands-parents ont donc invité trois amis pour les aider à protéger la réserve. Tanu, maître en potion ; Coulter, collectionneur d’objets magiques ; et Vanessa, spécialiste des animaux fantastiques. Tout au long de l’été, la famille Sorenson et ses trois invités vont contrer les forces du mal et tenter de découvrir l’emplacement d’un des artéfacts pour empêcher l’Etoile du Soir de s’en emparer. Les enfants vont aussi beaucoup apprendre sur le monde fantastique, en compagnie des trois spécialistes. C’est ainsi que commence leur formation, puisque les grands-parents Sorenson envisagent de faire de leurs petits-enfants les prochains gardiens de Fablehaven.

Lire plus

Tilo et les passeurs d’étoiles

Il y a quelques mois mes parents sont revenus de vacances avec dans leurs bagages une petite surprise pour moi. Cette surprise, ils l’ont trouvée dans une superbe ville nommée Sarlat-la-Canéda en Dordogne qui, l’été, se transforme en véritable marché d’art. Et comme vous vous en doutez, puisque je vous en parle ici, la surprise était un livre : un album d’une soixantaine de pages nommé Tilo et les passeurs d’étoiles.

Source : Olivier Trotoux artiste illustrateur.

Source : Olivier Trotoux artiste illustrateur.

Lire plus