Skip to main content

L’Amulette de Samarcande, de Jonathan Stroud

L’Amulette de Samarcande de Jonathan Stroud

51ERZ5KJJSL__SY344_BO1,204,203,200_

Aujourd’hui parlons bien, parlons magie. Enfin non, parlons plutôt magie à Londres, deux éléments qui me tiennent à cœur. Car ce n’est un secret pour personne, cette ville fait partie de mes endroits préférés sur Terre (juste après mon lit). Aussi, entamais-je avec enthousiasme le premier tome de la trilogie de Bartiméus. Seulement voilà, l’enthousiasme, c’est comme un soufflé, s’il n’y a rien pour le porter ça tombe rapidement à plat. Dommage parce que les ingrédients avaient ici l’air vachement appétissants.

Lire plus

La Pâtisserie Bliss

 

  La Pâtisserie Bliss, de Kathryn Litllewood

tome 1

Je ne sais pas vraiment pour quelles raisons j’ai été attirée par ce livre. Etait-ce un cri de protestation de mon esprit contre mon régime récent ? Etait-ce un appel de mes mains à ma passion pâtissière ? Ou était-ce, tout simplement, un coup de cœur pour la couverture ? Le mystère reste entier. Toujours est-il que je ne fais pas vraiment partie du public visé par cette couverture, légèrement enfantine, et que, par conséquent, j’avais un peu peur quant au contenu. Je n’aurais jamais dû. Lire La Pâtisserie Bliss, c’est un peu comme déguster un cupcake. D’abord on le dévore des yeux, puis on le dévore tout cru, euh pardon, tout court.

Lire plus

L’Ecole des mauvais méchants

         L’Ecole des mauvais méchants – complot 1, de Stéphanie S. Sanders

couverture française

Imaginez un instant que vous êtes un méchant très célèbre et reconnu dans le monde entier. On parle de vous à Halloween, lors de veillées terrifiantes, dans de nombreux livres et ça fait des siècles que ça dure.
Imaginez ensuite que vous décidiez d’avoir des enfants pour, je ne sais pas, transmettre vos gênes maléfiques par exemple.
Imaginez enfin votre stupeur en découvrant que la chair de votre chair est … gentille. Du style à préférer le chocolat au sang bien frais. Du style à aider les mamies à traverser au lieu de leur voler le dentier. Ou pire du style à préférer la pâtisserie aux potions. Une horreur ! Vous vous voyez déjà la risée de tous les autres méchants, subir les huées sur votre passage, sans parler des jets de tomates. Vous n’aimez même pas ça les tomates.
Il ne vous reste donc plus qu’une solution : exiler votre progéniture, loin, très loin de vous, à l’Ecole des Mauvais Méchants.

Lire plus

La Quête d’Ewilan

Couverture EwilanLa Quête d’Ewilan de Pierre Bottero, 2003, chez Rageot

« C’est un grand classique, dans la lignée du Seigneur des anneaux, la relève de J.R. Tolkien commence là », ai-je entendu à l’université à propos de La Quête d’Ewilan. ——- « Wouah, cette trilogie doit vraiment être splendide, il faut que j’aille l’acheter tout de suite pour enrichir mon petit cerveau », me suis-je dis illico. ——- Achat de l’intégrale, installation confortable dans le lit, une petite tasse de thé et c’est parti pour une nouvelle expérience-plaisir, pensais-je.

Quelques jours plus tard, dernières pages lues, laborieusement, avec beaucoup de séances d’arrachage de cheveux et une vérification à faire dans mes notes de cours : est-ce que mon professeur a réellement parlé de cette œuvre en termes si élogieux ? Malheureusement pour moi oui. Et les premiers retours des étudiants, qui se sont jetés sur ce livre comme moi, sont également très positifs.

D’accord. C’est que ça doit être moi qui cloche. Je n’ai pas compris le sens profond et le génie de cette œuvre. Ou alors, c’est parce que j’ai le droit d’avoir mon propre avis, détaché des cours que je suis, et de ne pas être en accord avec tout ce que m’enseigne la faculté ? Ah ben oui, finalement ça doit être ça. Mais quand même, je suis le seul écho négatif de tout mon entourage pour le moment.

En cherchant bien, j’en ai trouvé des réfractaires à La Quête d’Ewilan. Seulement ils étaient un peu moins kamikazes que moi : ils ont lu les premières pages, n’ont pas accroché du tout et ont abandonné. Et bien si j’avais su, j’aurais fait pareil. Mais j’avais acheté l’intégrale, alors il fallait rentabiliser. Je souhaite tout de même travailler dans l’univers du livre jeunesse, alors il faut que j’enrichisse ma culture personnelle. Et puis après tout, les professeurs ont dit que c’était bien, alors je lui laisse une chance à Monsieur Bottero et je me dis que cela ne peut aller qu’en s’améliorant.

Lire plus

Les Chroniques de Spiderwick

 Les Chroniques de Spiderwickde Holly Black et Tony DiTerlizzi. (5 tomes).

9782266138451

Préparez votre âme d’enfant, réveillez votre côté aventurier, je vous emmène dans le Monde Invisible.

Tout commence par un abandon. Celui du père Grace qui fuit ses responsabilités, loin de ses enfants et de sa femme. Cette dernière doit alors faire face à quelques problèmes financiers, et n’a d’autre choix que d’emménager dans une vieille bicoque familiale.
La maison, aussi âgée que délabrée, appartient à une tante éloignée, Lucinda Spiderwick, enfermée depuis peu dans un asile psychiatrique. On la dit folle, et dangereuse. Pourtant, la maman Grace est ravie de renouer avec l’héritage familial, et elle tente tant bien que mal de composer avec cette étrange maison qui menace de s’écrouler sous chacun de leur pas. Mallory, l’ainée, ainsi que Jared et Simon, les jumeaux, ne sont, en revanche, pas vraiment enchantés par leur nouvelle situation. D’autant plus qu’il semble se passer de drôles de choses dans la maison. Des disparitions d’objets, des bruits suspects, et autres bizarreries rythment désormais leur quotidien.
Qui peut donc bien leur en vouloir ? Jared tente de percer le mystère, et tombe par hasard sur un vieux grimoire poussiéreux. Ecrit par son arrière-grand oncle, Arthur Spiderwick, le grimoire renferme en fait de précieuses informations concernant un Monde Invisible. Un monde qui se cacherait tout autour de nous, et qui serait peuplé, entre autres, par des farfadets, des trolls et autres joyeuseries fantastiques.
En bon petit garçon moderne, Jared n’y croit pas une seconde, mais lorsqu’il se fait attaquer avec sa sœur par une bande de gobelins énervés, il doit bien se rendre à l’évidence : le Monde Invisible existe, et les créatures qui le peuplent ne sont pas toutes bienveillantes.

Lire plus

Les sorcières du beffroi

9782092551295FSLes sorcières du beffroi, de Kate Saunders, chez Nathan

Avouez que quand on dit « sorcière », il y a tout un tas de stéréotypes qui nous viennent en tête. Parfaitement madame, des clichés injustes et malheureux ! Qui a dit qu’une sorcière devait être moche, avec un nez pointu, des chaudrons à gogo, un balai volant et un chat noir ?! Kate Saunders sûrement. Ses sorcières du beffroi sont des stars outre manche, elles ont même une série télévisée, excusez du peu. De quoi faire rougir Harry Potter, je vous le dis. Mais qui sont donc ces sorcières ?

Lire plus

Harry Potter

couverture_esHarry Potter de J.K. Rowling. Tomes 1 à 7.

Pouah. Vous allez nous dire que franchement pour un nouveau blog sur la littérature jeunesse, parler de Harry Potter c’est comme rouler en scooter avec un casque de solex[1]. Oui mais voilà, parler de littérature jeunesse sans parler de Harry Potter, c’est comme des épinards sans crème, c’est moche et c’est pas bon. Allez promis après celle-là on arrête les comparaisons foireuses.

Harry Potter, kézako ?

« Je vous parle d’une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaîîîître » …. Ça y est, on y est. Vous ne sentez pas ce fébrile sentiment qui vous court sur l’échine ? Celui d’être témoin d’un événement extraordinaire ? Vous devriez, car voici venir le temps de la fin.

Lire plus