Histoire de se coucher moins bête ce soir, des Ovis aries, ce sont des moutons. Voilà, ça c’est dit. Mais pourquoi choisir les moutons comme thème ? Je ne sais pas… C’est tout doux, c’est tout mignon et puis une envie de me diversifier. Au début j’avais pensé aux chèvres. J’ai préféré rendre d’abord hommage aux moutons, moins plébiscités. Peut-être que les chèvres y auront droit plus tard. Petit classement par ordre de parution française pour cet opus.

 

Millie de Ragnhild Scamell (texte) et Sally Hobson (illustrations), à L’école des loisirs en 1993

 

Millie est une jolie brebis à la toison foisonnante. Quand un oiseau lui demande s’il peut lui prendre un peu de laine pour confectionner son nid, Millie accepte avec plaisir. D’autres animaux arrivent alors pour avoir leur part de laine. Si bien qu’au bout d’un moment Millie se retrouve toute nue. Cela ne la gêne pas, et elle continue à gambader joyeusement dans les près. Mais quand vient l’hiver, elle se retrouve grelottante sous les flocons de neige. Les animaux lui ayant pris un peu de laine lui proposent bien de l’héberger, mais Millie est trop grande pour entrer dans un nid ou un terrier. Elle se réfugie à la ferme où la propriétaire lui tricote un joli pull. Le lendemain, Millie rencontre de nouveau l’oiseau, qui lui demande un bout de sa nouvelle et très belle laine verte. Dans sa gentillesse, Millie accepte…

Une petite histoire toute simple, pleine d’amour, d’amitié et de partage. Un texte qui a plus de vingt ans, mais qui mérite encore sa place dans les rayonnages. Tourné comme un petit conte traditionnel, il ravira les petits. Petit point négatif tout de même : au premier abord, Millie ne ressemble pas du tout à un mouton, mais à une chèvre…

Lire plus