Skip to main content

Prix Mangawa 2018 – Seinen

Après les Shojo et les Shonen, reprise aujourd’hui avec la dernière section du prix Mangawa : les Seinen. Les Seinen sont des mangas destinés à un public plus mûr. Parfois définis comme visant un public plutôt masculin, il n’en est en fait rien et ils sont également appréciés des filles. On y trouve des intrigues et scénarios plus développés, un graphisme sophistiqué et des thèmes plus sombres. Souvent ils laissent plus de place à la violence et/ou à la nudité.

 

La sélection des mangas Seinen pour 2018 :

  • Gloutons et dragons de Ryoko Kui, chez Casterman
  • Le chant des souliers rouges de Mizu Sahara, chez Kaze
  • Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame, chez Akata
  • L’enfant et le maudit de Nagabe, chez Komikku
  • Courrier des miracles de Noboru Asahi, chez Komikku

Encore et toujours dans l’ordre de mes lectures, je vous présente un à un les mangas de cette sélection.

 


 

Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame, paru en septembre 2016 chez Akata

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

Lire plus

Prix Mangawa 2018 – Présentation

Depuis la rentrée 2017, je me suis lancée dans plein de nouveaux projets, notamment professionnels et liés aux études. Ceux-ci me donnent l’opportunité d’étendre mes connaissances, ma culture et d’en faire profiter notre petit Bazar. Cette année, je suis aide-documentaliste dans le CDI d’un lycée technique à Paris (dans le XVème) et, parmi de nombreux projets à mettre en place, un particulièrement me tient à cœur : nous avons lancé le prix Mangawa au sein de l’établissement et j’ai décidé de vous faire partager un bout de mon aventure.

Vous l’aurez deviné, vu mon taux d’articles sur les mangas à ce jour dans le Bazar (il est de 0…), ce n’est absolument pas un genre dans lequel j’ai des compétences. Je ne m’y connais absolument pas ! On me dit manga et je pense Pokémon, point barre. Allez, Naruto à la limite. Et j’ai lu Hikaru no Go dans ma jeunesse, que j’ai adoré mais qui n’avait rien à voir avec mes lectures de l’époque et reste l’exception. Bref, je reconnais volontiers mes énormes lacunes dans ce domaine. Mais justement, c’est pour ça que je suis si contente de mettre en place ce concours dans l’établissement où je travaille, parce que ça va m’ouvrir de nouveaux horizons, enrichir ma culture et ça va me permettre de diversifier nos articles du Bazar.

Lire plus