Skip to main content

Les tomes 2 des séries de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier

Si vous nous suivez depuis quelque temps, vous aurez remarqué que nous sommes fans des Carnets de Cerise (dont nous venons de chroniquer le tome 4, par ici). Mais plus encore, Loulou est fan du travail de Joris Chamblain en général et par conséquent des partenaires avec lesquelles (oui ce sont souvent des filles) il travaille. Il faut dire qu’il sait s’entourer !

Je vous ai déjà fait la critique de deux tomes 1 d’autres séries en bande dessinée qu’il scénarise, avec Lucile Thibaudier au dessin : Enola et Sorcières sorcières.

Sorcieres-Enola-Chamblain-Thibaudier-Kennes-La gouttiere

En acquérant le tome 2 d’Enola il y a quelques jours, et en pensant déjà à la critique que j’allais pouvoir en faire, je me rends compte que je n’ai pas chroniqué le tome 2 de Sorcières sorcières paru en fin d’année dernière ! Je dois me rattraper absolument ! Puisque le scénariste et l’illustratrice sont les mêmes pour ces deux ouvrages, autant faire d’une pierre deux coups et vous faire profiter du tout en un seul morceau !

Lire plus

Les démons d’Alexia

Démons Alexia 1-Dugomier et Ers-DupuisLes démons d’Alexia (7 tomes) de Dugomier (scénario) et Ers (dessin), paru chez Dupuis entre 2004 et 2011.

 

Alexia est une exorciste d’une vingtaine d’années très douée. Tellement douée qu’elle est recrutée par le très secret CRPS : Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels, institution cachée qui lutte depuis des centaines d’années contre les forces occultes. Pas forcément en vue de les éradiquer, mais dans le but de trouver un équilibre entre magie noire et magie blanche. Dans le premier tome, l’Héritage, Alexia doit s’adapter à sa nouvelle vie au sein de l’institut et apprendre à « apprivoiser » chacun des membres qui la composent. Elle doit également faire face à l’un des plus troublants mystères qu’ait jamais connu le CRPS : en 1985 un phénomène paranormal a détruit toute une aile de l’établissement, entraînant la mort de 45 personnes travaillant au CRPS ; seul le directeur de l’époque s’en est sorti, mais il est depuis dans le coma ; Alexia veut essayer d’éclaircir ce mystère qui lui permettrait de rentrer dans cette zone condamnée pour accéder à la porte menant vers le monde parallèle réunifiant magie noire et blanche : Yorthopia. C’est sans compter la malédiction qui pèse sur cet endroit : toute personne ayant tenté d’élucider le mystère depuis 1985 et étant entrée dans la zone interdite, n’en est jamais revenue. De plus, à l’arrivée d’Alexia au CRPS, un étrange phénomène a lieu. Le squelette de Sarah Perkins, dernière descendante des sorcières de Salem, conservé jusque-là sans problème, semble se reconstituer : en quelques jours chaires, muscles et organes se sont recomposés dans le corps. Lorsqu’elle se réanime, c’est le chaos dans l’enceinte du CRPS. Sarah Perkins poursuit Alexia et lui apprend qu’elle est la descendante des sorcières de Salem. Mais comment est-ce possible, alors qu’Alexia est une exorciste, c’est-à-dire une chasseuse de sorcières et des forces occultes ? Comment Alexia va-t-elle vivre cette révélation et son nouveau statut ?

La série Les démons d’Alexia compte 7 tomes en tout, dont j’ai lu le premier cycle de 4 tomes (résumé des trois autres tomes de ce 1er cycle en fin d’article). Le premier tome est sorti il y a plus de dix ans, je suis donc un peu en retard, mais c’est tout aussi sympathique de découvrir de petites pépites tardivement.

Lire plus

Les sorcières du beffroi

9782092551295FSLes sorcières du beffroi, de Kate Saunders, chez Nathan

Avouez que quand on dit « sorcière », il y a tout un tas de stéréotypes qui nous viennent en tête. Parfaitement madame, des clichés injustes et malheureux ! Qui a dit qu’une sorcière devait être moche, avec un nez pointu, des chaudrons à gogo, un balai volant et un chat noir ?! Kate Saunders sûrement. Ses sorcières du beffroi sont des stars outre manche, elles ont même une série télévisée, excusez du peu. De quoi faire rougir Harry Potter, je vous le dis. Mais qui sont donc ces sorcières ?

Lire plus

Harry Potter

couverture_esHarry Potter de J.K. Rowling. Tomes 1 à 7.

Pouah. Vous allez nous dire que franchement pour un nouveau blog sur la littérature jeunesse, parler de Harry Potter c’est comme rouler en scooter avec un casque de solex[1]. Oui mais voilà, parler de littérature jeunesse sans parler de Harry Potter, c’est comme des épinards sans crème, c’est moche et c’est pas bon. Allez promis après celle-là on arrête les comparaisons foireuses.

Harry Potter, kézako ?

« Je vous parle d’une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaîîîître » …. Ça y est, on y est. Vous ne sentez pas ce fébrile sentiment qui vous court sur l’échine ? Celui d’être témoin d’un événement extraordinaire ? Vous devriez, car voici venir le temps de la fin.

Lire plus