Skip to main content

Une souris verte, qui courait dans l’herbe…

Après de nombreux articles sur des personnages humains dans la littérature de jeunesse, notamment issus de la royauté, retour aux fondamentaux avec les animaux. J’ai décidé de ne m’attaquer vraiment qu’aux souris, et pas à tous les rongeurs. Vous ne verrez donc pas de rats des villes ou de rats des champs dans cet opus.

Une nouvelle maison pour la famille souris de Kazuo Iwamura, paru en 1985 à L’école des loisirs

Papa, Maman et les dix enfants souris, accompagnés des grands-parents, ont décidé de déménager et de s’installer dans la forêt. Avant de trouver l’endroit parfait, il faut déjà traverser toute la forêt hostile. Arrivé à destination, il faut maintenant construire la maison, solide et pouvant accueillir tout le monde. Chacun met la main à la pâte, à son niveau, et le logis est prêt en un rien de temps ! Ça y est, la famille souris a trouvé son nouveau havre de paix.

On commence par un classique incontournable en album jeunesse aujourd’hui : les aventures de la famille souris. Kazuo Iwamura, depuis 1985, leur fait vivre de nombreuses aventures. On suit cette famille au fil des saisons, des évènements marquants de l’année ou encore lors de changements familiaux. Je vous présente ici le premier opus, le commencement de tout. Pour vous laisser le plaisir de découvrir la suite ! Toutes les histoires sont magnifiques. Le texte est très court, une petite phrase à chaque double page. Ce sont les illustrations qui sont splendides. Chaque double page nous offre un magnifique tableau de nature où les détails foisonnent et happent le regard.

En savoir plus

Armstrong, L’extraordinaire voyage d’une souris sur la Lune

Armstrong, L’extraordinaire voyage d’une souris sur la Lune,
De Torben Kuhlmann


Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas présenté de coup de cœur en album. Mais aujourd’hui, j’ai enfin trouvé la perle rare qui a fait chavirer mon cœur. Des illustrations au scénario, en passant par la mise en page générale du livre, cet album est une pépite qui mérite toute votre attention.

J’ai découvert le travail de Torben Kuhlmann au détour d’un rayon, comme cela arrive bien souvent, et j’avais été très impressionnée par le travail graphique du livre. Dès la couverture, on a la sensation de découvrir un livre ancien, un carnet de voyage qui va nous raconter une histoire extraordinaire.

Et c’est exactement, ce qui ressortira de ma lecture.

En savoir plus