Salut tout le monde !

Quelle semaine ! Entre le soleil, les jours fériés, et les (nombreux) ponts qui en découlent, cette semaine de mai avait un petit goût d’été. Vous avez de toute façon dû le sentir dans l’air : chez moi, il y avait une grosse odeur de barbecue ! Tout ça pour vous dire que j’ai passé ma semaine dans mon transat à bascule (engin de l’enfer pour se relever), à lire et concocter pour vous de bons articles estivaux. Bon, en vrai, j’ai surtout travaillé dans un entrepôt qui emmagasine la chaleur comme personne, à conseiller des touristes sur le livre à dévorer sur la plage cette année. 

Toujours est il que cette semaine m’a donné une grosse envie de lire des BD. Car voyez-vous, lorsqu’il fait beau, qu’on peut enfin se tartiner de crème solaire et se couvrir de notre plus beau chapeau, mes envies de lecture se muent alors. De bons gros pavés fantastiques, je passe d’un seul coup à la BD légère qui décoince les zygomatiques. Alors comme je ne dois pas être la seule à qui cela arrive, je me suis dis que j’allais vous faire partager mes goûts estivaux dans un petit top 5 des BD à lire à la mer, à la plage, au lac, dans son jardin, à la montagne, bref, sous le soleil d’été ! 

TOP 5 DES BD À LIRE EN ÉTÉ

Avant de commencer le TOP, je voulais faire un petit avertissement. Ce top est bien entendu totalement subjectif, il est défini par mes propres goûts. Je suis d’ailleurs certaine que si vous demandez à Loulou de faire son propre top BD de l’été, le résultat sera tout autre. Et c’est ce qui fait aussi le charme de notre duo de choc : des goûts différents pour des lectures différentes !
Toujours est-il que pour moi, l’été est synonyme de détente, farniente et de mise en pause du cerveau (ça existe pas, je sais). Aussi, mes lectures reflètent cet état d’esprit : je ne lis pratiquement que des choses humoristiques qui ne demandent pas de grands efforts à part ouvrir la bouche pour rigoler.

Les Petits Diables de Olivier Dutto (Soleil Editions) :

On commence ce petit top par une BD qui devrait parler à beaucoup d’entre vous puisqu’elle parle des rapports oh combien particuliers entre frères et sœurs ! Avec un humour toujours acéré, les auteurs nous proposent une plongée dans le quotidien d’une famille où les deux enfants ont une imagination très débordante. Tom est ainsi persuadé que sa soeur Nina est une alien (bah oui, comment expliquer sinon qu’elle fasse pipi assis ?) et essaie par tous les moyens de la démasquer pour faire éclater la vérité. Et on peut dire que si Tom déborde d’énergie, Nina, elle, déborde d’ingéniosité. Elle ne manque pas une seule occasion pour jouer des tours à son frère et le faire punir à sa place. Mais parfois, l’amour prend le dessus entre les deux enfants, surtout lorsqu’il s’agit d’embrouiller les parents pour avoir des cadeaux. Ça ne vous rappelle pas un petit peu votre enfance ? 
Composée de petites histoires comiques (généralement une planche = une histoire), c’est une BD très sympa à lire sur la plage ou à faire dédicacer pour sa sœur / son frère. Chaque tome est aussi indépendant, ce qui fait que vous pouvez commencer la collection dans l’ordre de votre choix. C’est frais, ça se lit sans faim fin. 

A partir de 8 ans

Les Nombrils, de Dubuc et Delaf (Dupuis Editions) :

Cette BD là est un petit peu une pépite qui se serait dissimulée sous une tonne de rose bonbon et de maquillage premier prix. D’ailleurs, on pourrait croire, à première vue, à une BD humoristique sur des jeunes filles sans beaucoup d’intelligence (comme pour la BD Les Blondes), mais en fait c’est bien plus que cela. 
Les Nombrils, c’est d’abord l’histoire d’une amitié improbable entre trois jeunes filles : Vicky, Jenny et Karine. Si les deux premières sont de véritables pestes qui se prennent pour le nombril du lycée car elle hypnotisent tous les gars du lycée, Karine est quant à elle une grande gentille au cœur trop naïf. Mais cette amitié est mise à mal par l’arrivée de Dan dans la vie de Karine. Les sentiments que le garçon éprouve vont rencontrer de plein fouet la mauvaise foi de Vicky et Jenny, qui vont tout tenter pour éloigner l’amoureux transi et ainsi conserver leur naïve préférée. 
Les Nombrils se décline en 7 tomes, qui forment une histoire complète. Impossible donc de commencer votre lecture par le dernier tome. A moins que vous n’aimiez les défis, mais il est fort probable que vous ne compreniez pas la moitié de l’intrigue ou des personnages. D’ailleurs côté scénario, vous ne serez pas déçu pas les nombreux rebondissements ponctués de gags en tout genre. Chaque tome marque une évolution dans la vie des nombrils, et les thèmes qui sont alors abordés deviennent de plus en plus sérieux. Véritable mix entre thriller pour adolescents et comédie, vous ne devriez pas être déçus de votre lecture.

A partir de 12 ans

Tamara, de Zidrou et Darasse (Dupuis Editions) : 

On repasse à des choses à un peu plus légères (quoi que) avec Tamara, cette jeune demoiselle au profil XXL qui a malheureusement un peu de mal à assumer ses légères rondeurs. Attention aussi ici au premier regard, il n’est pas question dans cette BD de se moquer des filles en surpoids, bien au contraire. On suit plutôt le quotidien d’une jeune fille qui a un rapport complexe à son corps (tantôt je l’aime, tantôt je le déteste) et de sa famille recomposée un brin déjantée.
Tamara, c’est la digne représentante de l’âge ingrat, qui va vous démontrer que ce n’est pas quelques kilos superflus qui empêchent d’être heureux.
Les premiers tomes peuvent être lus indépendamment, puisqu’ils sont sur le principe de courts sketchs,  mais les tomes suivants (à partir du 7) se concentrent plus sur une histoire complète. Emotions, rires et larmes seront au rendez-vous !

A partir de 10 ans

Les Petits Mythos de Larbier et Cazenove (Bamboo Editions) :

Je vous présente ici une belle petite BD qui va vous permettre d’allier savoir et humour dans les mêmes pages. Les Petits mythos se concentre sur la jeunesse de tous les héros et Dieux de la mythologie grecque. Et comme tout le monde le sait, qui dit jeunes, dit catastrophes ambulantes, surtout lorsque les jeunes en question ont tous plus ou moins des pouvoirs extraordinaires !
Je trouve que c’est la BD idéale pour allier plaisir et pratique. Cela permet de faire découvrir la mythologie aux jeunes (peut-être éveiller des passions), ou justement de réconcilier les collégiens avec les cours de latin. Toujours est-il que le scénario est assez fidèle aux personnages de la mythologie et apporte une touche d’humour à base de jeux de mots et de situations cocasses.
Chaque tome peut se lire indépendamment et se constitue de courts sketchs à l’humour 100% grec ! 

A partir de 10 ans

L’Elève Ducobu, de Zidrou et Godi (Le Lombard Editions) : 

C’est un peu le choix le plus paradoxal de mon top. Qui a en effet envie de penser à l’école quand on est en vacances ? Sauf que L’élève Ducobu n’est pas un élève comme les autres. C’est un de ces cancres qui va vous faire aimer les bancs de l’école !
Ducobu est un cancre à rayure jaunes, il passe ses journées au coin avec son vieil ami le squelette. Mais il y a un domaine où il est passé maître : la triche ! Au grand dam de sa voisine de table Léonie, ou de son maître. Mais il faut dire que si Ducobu est un génie de la triche, ses plans arrivent rarement à bout. A notre plus grand plaisir.
Chaque tome se lit indépendamment, puisque là encore (et c’est souvent dans les BD humoristiques maintenant), ils sont composés de courts sketchs, tous plus inventifs les uns que les autres.
J’adorais cette BD quand j’étais petite. Je n’étais pourtant ni Ducobu ni Léonie, mais leurs aventures me faisaient toujours rire, et il fallait bien l’avouer, j’aurais beaucoup aimé avoir la désinvolture de Ducobu 🙂

A partir de 8 ans 

Et si ce top ne se suffit pas à lui même, j’ai une nouvelle qui devrait achever de vous convaincre de lire des BD en été. En effet, chaque année, aux alentours de juin, les éditeurs spécialisés pensent à notre bonheur et notre portefeuille en proposant une trentaine de BD jeunesse à petits prix. Renseignez-vous auprès de votre libraire préféré pour ne pas louper ces bonnes affaires !

Voilà ! J’espère que mon petit top vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le dire, nous aurons alors un grand plaisir à vous en faire d’autres ! 🙂

Bonne lecture les cocos !