Skip to main content

Une souris verte, qui courait dans l’herbe…

Après de nombreux articles sur des personnages humains dans la littérature de jeunesse, notamment issus de la royauté, retour aux fondamentaux avec les animaux. J’ai décidé de ne m’attaquer vraiment qu’aux souris, et pas à tous les rongeurs. Vous ne verrez donc pas de rats des villes ou de rats des champs dans cet opus.

Une nouvelle maison pour la famille souris de Kazuo Iwamura, paru en 1985 à L’école des loisirs

Papa, Maman et les dix enfants souris, accompagnés des grands-parents, ont décidé de déménager et de s’installer dans la forêt. Avant de trouver l’endroit parfait, il faut déjà traverser toute la forêt hostile. Arrivé à destination, il faut maintenant construire la maison, solide et pouvant accueillir tout le monde. Chacun met la main à la pâte, à son niveau, et le logis est prêt en un rien de temps ! Ça y est, la famille souris a trouvé son nouveau havre de paix.

On commence par un classique incontournable en album jeunesse aujourd’hui : les aventures de la famille souris. Kazuo Iwamura, depuis 1985, leur fait vivre de nombreuses aventures. On suit cette famille au fil des saisons, des évènements marquants de l’année ou encore lors de changements familiaux. Je vous présente ici le premier opus, le commencement de tout. Pour vous laisser le plaisir de découvrir la suite ! Toutes les histoires sont magnifiques. Le texte est très court, une petite phrase à chaque double page. Ce sont les illustrations qui sont splendides. Chaque double page nous offre un magnifique tableau de nature où les détails foisonnent et happent le regard.

En savoir plus

Quoi de neuf dans nos PAL ? #3

Ohlalala… Le temps passe à une vitesse mes chers loulous ! L’année 2020 a été pleine de rebondissements pour tout le monde, et pas que dans le bon sens… On ne va pas s’étendre là-dessus, car au Bazar Littéraire, on est là pour donner le sourire. D’ailleurs l’année 2020 a aussi été riche pour Coco et moi en beaux évènements, en grands changements de vie. Changements qui nous ont pris tellement de temps, que nous n’avons pu trouver un seul instant pour prendre soin de notre Bazar et de nos lecteurs. Coco est encore fort occupée et ne reviendra pas de suite sur le Bazar (mais ne vous en faites pas, on est toujours aussi pipelettes quand on est à deux et on ne se lâche pas !). Quand elle le pourra, elle reviendra vous faire coucou et vous expliquera très certainement le beau projet de vie qui l’occupe depuis plusieurs mois maintenant. Personnellement, c’est une mutation professionnelle, un déménagement de la région parisienne pour la belle Alsace, et une rentrée scolaire sur les chapeaux de roues qui m’ont complétement accaparée. Mais ça y est, je remets le pied à l’étrier et je reprends les rênes de notre petit site adoré ! Etant toute seule pour le moment, je pense réussir à tenir le rythme de 2 articles par mois minimum. On verra si j’arrive à faire plus !

Pour bien commencer l’année, repartir sur de nouvelles bases sur le site et faire aussi du tri dans ma PAL, je commence donc ce mois de janvier avec un petit tour d’horizon de mon bac de livres à lire, qui ne fait que se remplir depuis quelques mois (il faut que les auteurs arrêtent de produire de si belles créations littéraires, ce n’est pas possible de suivre, non mais oh !).

 

On commence par une petite sélection de BD que j’attends de savourer avec impatience :

Le château des animaux, Tome 2, de Félix Delep et Xavier Dorison, paru en novembre 2020 chez Casterman

Sacha et Tomcrouz, Tome 2, de Halard et Quignon, paru en octobre 2018 chez Soleil, coll. Métamorphose (tome 3 paru à la rentrée 2020, je sais, j’ai du retard…)

Les filles de Salem de Thomas Gilbert, paru en octobre 2018 chez Dargaud

Enola et les animaux extraordinaires, Tome 6, de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier, paru en août 2020 aux éditions de la Gouttière

Mickey et la terre des anciens de Filippi et Camboni, paru en septembre 2020

Un putain de salopard, Tome 2, de Loisel et Pont, paru en novembre 2020 chez Rue de Sèvres

 

Depuis 4-5 ans, les mangas ont pris une grande place dans ma vie et c’est avec grand plaisir que je suis, en ce moment, les séries suivantes dont je dois lire les derniers tomes :

Magus of the library, Tome 4, de Mitsu Izumi, paru en novembre 2020 chez Ki-oon

Echoes, Tome 5, de Kei Sanbe, paru en octobre 2020 chez Ki-oon

L’atelier des sorciers, Tome 7, de Kamome Shirahama, paru en novembre 2020 chez Pika

La petite faiseuse de livres, Tome 4, de Miya Kazuki et Suzuka, paru en août 2020 chez Ototo (et je me rends compte à l’instant qu’en octobre le tome 6 est sorti, je suis donc en retard !!!)

The promised Neverland, Tome 16, de Kaiu Shirai et Posuka Demizu, paru en octobre 2020 chez Kazé (et le tome 17 est sorti le mois dernier, c’est une horreur, j’ai du retard partout !)

 

En haut de ma PAL, se trouvent également des albums et romans graphiques qu’il me tarde de lire :

Coraline de Neil Gaiman, illustré par Aurélie Neyret, paru en septembre 2020 chez Albin Michel

Des souris et des hommes de John Steinbeck, illustré par Rébecca Dautremer, paru en octobre 2020 chez Tishina

Résidence Beau Séjour de Gilles Bachelet, paru en novembre 2020 chez Seuil jeunesse

 

 

 

Du côté des romans, on a d’abord la jeunesse avec :

Sauveur et fils, Saison 6, de Marie-Aude Murail, paru en août 2020 à l’Ecole des loisirs

Alma de Timothée de Fombelle, paru en juin 2020 chez Gallimard jeunesse

 

Puis la section adulte (mais que les jeunes ne doivent pas se priver de lire) :

Dune de Franck Herbert, paru en 1965 (je suis une inconditionnelle de la lecture d’un livre avant de voir son adaptation, je n’y dérogerai pas, surtout que je n’ai pas vu la première version cinématographique)

Les furtifs de Alain Damasio, paru en avril 2019 chez La Volte

Femmes puissantes de Léa Salamé, paru en septembre 2020 chez Les Arènes

Exercices de style de Raymond Queneau, paru en 1947 (celui-là, ça fait des années qu’il fait partie de ma PAL, mais cette fois, il est dans le bac prévu à cet effet, donc il ne va pas tarder à enfin y passer)

 

Et enfin, une petite sélection spéciale romans policiers :

Sauvez-moi de Jacques Expert, paru en 2018

– La série Laurie Moran écrite à 4 mains par Mary Higgins Clarks et Alafair Burke, 5 tomes parus entre 2014 et 2018

Ecran fatal d’André Cabaret, paru en mars 2020 aux éditions du Bastberg (spéciale dédicace à l’Alsace !)

 

 

Mais pour compliquer les choses (et comme si je n’étais pas déjà assez en retard comme ça dans mes lectures) j’ai déjà une liste des prochains achats que je souhaiterais faire et qui devraient d’ailleurs être vite acquis :

En quête d’un grand peut-être, guide de littérature pour ados, de Tom et Nathan Lévêque, paru en décembre 2020

L’Ickabog de J.K. Rowling, paru en décembre 2020 chez Gallimard jeunesse

Lulu et Nelson, Tome 2, de Girard, Omont et Neyret, paru en décembre 2020 chez Soleil, coll. Métamorphose

Les Ogres Dieux, Tome 4, de Hubert et Gatignol, paru en novembre 2020 chez Soleil

Ceux qui ne peuvent pas mourir, Tome 2, de Karine Martins, à paraître en mars 2021 chez Gallimard jeunesse

 

Bon ben avec tout ça, je crois que je peux survivre à un autre confinement si besoin (non mais je rigole, je ne le souhaite pas quand même…).

N’hésitez pas à me dire comment se porte votre PAL de ce début 2021 !

 

Bonnes lectures les loulous et joyeuse année 2021 ! Elle ne pourra être que meilleure que la précédente !

Des livres dans des mangas

Après ma lecture du Maître des livres (ma sœur m’a offert les tomes 2 et 3 pour Noël, j’y ai vu un signe comme quoi je devais IMPERATIVEMENT acheter le reste… humhum…), j’ai eu comme un pincement au cœur de quitter ce monde rempli de mes objets de passion. Mais je crois que le gourou des mangas parlant de livres m’a entendu car depuis le début de l’année, je n’arrête pas de tomber sur ce type de mangas en librairie ! Quel bonheur !

Du coup, je vous mets un petit panel de mes trouvailles du genre. Je les classe de mon préféré à celui que j’ai le moins apprécié. Je vous laisse également le résumé de l’éditeur, car c’est ce qui m’a principalement fait accrocher à chacun de ces mangas.

Magus of the library de Mitsu Izumi, publié depuis mars 2019 chez Ki-oon – 3 tomes déjà parus

Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

En savoir plus

Déracinée

Hello les Cocos,

Aujourd’hui, j’avais envie de vous partager mon petit bonheur. Cela fait plusieurs mois que j’ai dû mal à me plonger dans la lecture. Tout bon lecteur sait que ce n’est pas grave, que ce n’est qu’une passade, un petit passage à vide qui amènera au final à une nouvelle plongée dans le monde des livres. Oui, mais le temps me paraissait terriblement long. Là où Loulou était capable de lire 11 livres en deux mois, je peinais à en lire 3, ce qui honnêtement, ne m’était jamais arrivé. MAIS, il semblerait que j’ai rompu l’enchantement avec une petite merveille que je vais vous présenter dès maintenant. Et attention, parce que c’est mon premier coup de cœur de l’année, alors je vais vous demander une valse d’applaudissements pour :

Déracinée, de Naomi Novik

En savoir plus

T’as vu ma collec ? #3

On continue sur la lancée de notre jeune rubrique T’as vu ma collec’, avec un nouvel opus. Cette fois, point de livres en bonne et due forme, mais une collection un peu spéciale, que nous avons toutes les deux, chacune à notre sauce : les carnets d’écriture.

On commence aujourd’hui avec les carnets d’écriture de Loulou.

Quand on aime lire, il arrive souvent qu’on aime également écrire. Et pour écrire, quoi de mieux que de magnifiques carnets, plutôt qu’une feuille toute pourrie de bloc-notes ?

C’est donc par amour des livres, mais aussi des beaux objets, notamment des couvertures et par amour de l’écriture, que ma collection de cahiers a commencé. Je ne vous montre ici que la partie des cahiers encore non utilisés, car ils sont tous bien rangés sur une étagère, en attendant de trouver leur utilité, de trouver quelle merveille je vais pouvoir écrire dedans. Les autres déjà utilisés sont disséminés un peu partout dans l’appartement, donc c’est un peu difficile de tous les rassembler.

En savoir plus

La Passe-miroir – Tomes 3 et 4

La Passe-miroir, tomes 3 (2017) et 4 (2019), écrits par Christelle Dabos et publiés chez Gallimard

On continue sur notre lancée et on vous présente aujourd’hui deux critiques pour le prix d’une sur les deux derniers tomes de la saga La Passe-miroir. Autant vous l’annoncer de suite, notre désappointement sur cette fin de série est à la hauteur de l’enthousiasme que nous avions au départ… On reste sur le système de l’article précédent : Loulou vous présente une version avec spoils, Coco prend le relais pour ceux qui souhaitent garder le mystère.

L’avis de Loulou :

Le tome 3 commençait pas trop mal de mon point de vue. On découvre une nouvelle arche, avec de nouvelles particularités, de nouveaux pouvoirs, de nouvelles règles de vie. Cependant, je me suis déjà un peu décrochée de l’univers au tome 3 car je n’arrivais pas bien du tout à me visualiser Babel. Les descriptions pas toujours évidentes et l’aspect totalement biscornu de l’architecture ou des moyens de transports m’ont laissée perplexe et m’ont empêchée de me projeter autant qu’avant dans ce monde.

Bon, je retiens tout de même le fait qu’Ophélie a enfin réussi à s’en sortir avec son nez qui coule et l’écriture ne s’en porte que mieux. A un moment du tome 4, un autre personnage se met à renifler et on se dit qu’un rapprochement entre Ophélie et ce personnage va donc se faire grâce à ça, mais même pas. Donc, encore une fois, ce nez qui coule tombe comme un cheveu sur la soupe. Par contre, c’est Thorn qui se met à avoir un tic incompréhensible : il se nettoie les mains à l’alcool constamment. Et, à ce jour, je ne sais toujours pas pourquoi. J’ai dû rater un truc. En tous cas, ça n’apporte strictement rien au récit, c’est tout aussi gênant dans l’écriture que le fameux nez qui « guille » (merveilleuse expression de mon Nord natal) d’Ophélie. Bon, l’avoir lu en confinement, avec les problèmes de réapprovisionnement en gel hydroalcoolique, ça m’a fait rire quand même.

En savoir plus

La Passe-miroir – Tomes 1 et 2

La Passe-miroir, tome 1 (2013) et 2 (2015), écrits par Christelle Dabos et publiés chez Gallimard

Le confinement réussi plus ou moins bien à tout le monde. Sachant que Loulou et Coco sont toutes les deux en zone rouge, le déconfinement ne se ressent pas tellement pour le moment. Loulou continue le télé-travail et la fameuse continuité pédagogique, et Coco s’est recyclée en super-couturière-de-la-mort-qui-tue pour sauver tous les membres de son entourage ! On y voit tout de même des bons côtés : le temps infini pour lire !!! Bon en vrai, y en a parfois même un peu trop, parce que nos PAL qui vacillaient dangereusement tellement elles étaient conséquentes, commencent inversement à diminuer dangereusement, au point qu’on frise la syncope en commençant à se demander ce qu’on va bien pouvoir lire après.

Loulou a mis ce temps à profit pour ENFIN lire la saga de La Passe-miroir ! Et pour torturer Coco, qui l’ayant lu il y a belle lurette, n’en peut plus de ne pas pouvoir discuter de la fin. On sait qu’il y a déjà un millier d’articles sur cette saga, mais on ne peut tout de même pas résister à l’envie de vous faire part de nos avis. Surtout qu’on s’est toutes les deux retenues de lire toute critique sur les différents volumes durant ces derniers mois, pour ne pas risquer un spoil. On va tout de même vous éviter 4 articles avec 1 par tome, on se montre raisonnable : 2 articles, tomes 1+2 et tomes 3+4, histoire de suivre la coupure temporelle du récit (plus de deux ans séparent chronologiquement le récit entre le tome 2 et le 3).

Bon, si on ne vous a pas déjà perdu, voici donc nos avis sur les deux premiers tomes de cette fameuse saga. Et nous avons décidé de vous offrir deux avis : un avec risque de spoil chez Loulou et pour ceux qui n’ont pas encore lu la saga, un sans spoil chez Coco. A vous de choisir !

Attention : cette série étant déjà bien connue, nous estimons que vous êtes assez grands pour aller zieuter un résumé ailleurs.

En savoir plus

Vis ma vie de …. blogueuse confinée #2

Et voilà, nous avons dépassé les 50 jours de confinement. Est-ce une excuse suffisante pour s’enivrer sur un groove de Steve Wonder ? Ma foi, au point où on en est, toutes les raisons de s’enivrer sont bonnes ! 
Je rigole les Cocos, on rappelle bien ici que l’abus d’alcool est très mauvais pour la santé (physique et psychique). En revanche, l’abus de lecture, lui, reste recommandé par tous les médecins. Je dis ça, je dis rien 😉 

Bref, vous l’aurez compris, le confinement commence à bien peser sur notre moral. Alors, au lieu de vous proposer une idée lecture, cette semaine, on a encore décidé de mettre des paillettes dans votre vie et de vous apporter de la bonne humeur avec un nouveau :

Vis ma vie en gif ! ~ Edition spéciale Confinement 2

En savoir plus

Vis ma vie … de blogueuse confinée #1

Cela n’a sûrement pas dû échapper à votre œil de lynx, mais nous sommes désormais en confinement. Depuis si longtemps, que je n’arrive même plus à calculer le nombre de jours que l’on a passé enfermé et le nombre de jours avant notre libération. Le lundi ressemble de plus en plus au mercredi et le jeudi est le nouveau dimanche. Bref, nos vies sont sans dessus dessous. 

C’est pourquoi on a décidé au Bazar Littéraire de mettre un peu de paillettes dans votre quotidien avec un nouveau tour de 

Vis ma vie en gif ! ~ Edition spéciale Confinement 

En savoir plus

Renversante

Renversante de Florence Hinckel, illustré par Clothilde Delacroix, paru à L’école des loisirs en 2019

Tout va bien pour Léa ! À l’école, elle aime jouer au foot dans la cour avec ses amies. Elle est naturellement douée en maths, comme le sont souvent les filles. Elle sait déjà qu’elle est promise à une brillante carrière, de chirurgienne, huissière ou, pourquoi pas, ministresse ! Quel que soit son choix, elle n’aura pas à s’occuper de ses enfants, puisque c’est leur père qui s’en chargera. Les hommes sont naturellement faits pour ça, non ? « C’est comme ça ! On n’y peut rien ! » a tendance à penser Léa. Mais son père et son frère, Tom, vont la pousser à remettre en question l’ordre établi…

En savoir plus